L’apprentissage du sang #1 – Pourquoi moi ? » Abigaël Chieux

Editeur : Nats Editions

Livre : ICI

À quatorze ans, ma vie ne pourrait être plus banale. Mais, lorsque je suis enlevée par une organisation criminelle qui souhaite exploiter mes « particularités », je me retrouve apprentie cambrioleuse à New York. Après un temps d’adaptation douloureux, je ne peux nier que cette nouvelle vie est trépidante et pleine de surprises, mais j’aimerais bien savoir comment je me suis retrouvée là… Et surtout, pourquoi moi ?

 

⭐⭐⭐⭐

Ce premier tome… Oh mon dieu, que d’émotions en pagaille ! Je suis arrivée à la fin en retenant mon souffle ! Vivement que je puisse poursuivre, je veux savoir !

Cela fait un moment que ce premier tome est paru, d’ailleurs, le second est déjà disponible également. Mais je le découvre seulement, et franchement, je me demande pourquoi je ne l’ai pas fait bien avant ! Non mais sérieusement, quelle erreur de ma part !!! Par contre, lorsque je me lancerai dans la suite, je le ferai d’office durant le weekend, parce que je sais déjà que j’aurai autant de mal qu’avec celui-ci à lâcher ma lecture !

L’auteure nous pose le décor, et franchement, cela fait parfois froid dans le dos. Niveau rythme, préparez-vous à ne pas vous ennuyer ! Je suis partagée en deux sentiments opposés… Si d’un côté je veux absolument que notre héroïne puisse trouver une issue, je dois avoir un esprit plutôt tiraillé car j’ai envie d’en apprendre tellement plus sur cet apprentissage, mais sur d’autres questions également qui attendent encore leurs réponses. Déjà, comment le choix est fait à la base, pourquoi untel et pas son voisin, c’est le genre de questions que l’on ne peut que se poser très rapidement et qui nous torture un peu au passage.

On ressent un très gros travail en amont, que ce soit sur le milieu dans lequel nous arrivons, ou encore sur les personnages et leur psychologie, tout est pointilleux, rien n’est là par le simple fait du hasard. Un peu comme une très longue équation à laquelle si vous avez le malheur de modifier un signe, de déplacer une toute petite virgule, tout part dans toutes les directions et vous être totalement foutu, il vous reste alors une seule issue, tout revoir depuis le début pour trouver votre erreur. Mais attention que cela ne doit absolument pas vous effrayer, l’auteure a su rendre son univers complexe, et pourtant, sans que cela finisse par nous diriger vers l’incompréhension.

Un univers digne de se retrouver sur un grand écran, oh oui, j’adorerais voir le résultat ! Alors maintenant, à vous de jouer et de comprendre ce qu’est l’apprentissage du sang 😉

J’eus bientôt largement de quoi satisfaire mon estomac : du pain, un yaourt et plusieurs pommes. Devant la générosité de ces petits cœurs, les larmes me montèrent aux yeux. Ces gosses vivaient un enfer mille fois pire que le mien, et pourtant, ils étaient prêts à affronter la colère des grands en me venant en aide. Et soudain, j’eus la certitude que si c’était à refaire, je ne changerais rien. Ces gamins méritaient qu’on les protège.

Merci à Merry et aux éditions Nats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *