Kariba > Daniel & James Clarke

PARU LE 17 JUIN 2020 AUX EDITIONS GLÉNAT BD

LIEN D’ACHAT – ICI

Un voyage magique sur les rives du Zambèze.

Habitant sur les rives du fleuve Zambèze, Siku est une jeune fille comme les autres, à ceci près qu’elle semble dotée d’étranges pouvoirs qui la lie aux animaux de la région. Elle est sans nouvelle de son père, depuis que celui-ci est parti travailler au grand barrage de Kariba, un chantier colossal qui recrute de la main-d’œuvre dans toute la région. Pour le retrouver, Siku décide de remonter les flots périlleux du Zambèze avec l’aide d’Amedeo, le fils de l’ingénieur en chef de Kariba. Leur voyage aux sources de ce fleuve légendaire la confrontera à des pirates, des capitalistes, des affabulateurs ou de sombres magiciens. Mais il va également mener Siku au plus près du secret enfoui de ses origines…

Découvert sur Kickstarter, Kariba a été pensé par le collectif « Blue Forest » pour sensibiliser les jeunes populations sur la construction du barrage éponyme et les conséquences du productivisme sur l’environnement et les cultures locales. Une grande aventure teintée de magie, inspirée de la mythologie sud-africaine, pour un cri du cœur en faveur de l’harmonie avec la nature.

⭐⭐⭐⭐⭐

UNE HISTOIRE ENGAGÉE QUI SENSIBILISE LE LECTEUR !

En recevant cet album, j’ai de prime abord été séduite par la beauté de l’objet livre, cette bande dessinée de 232 pages est magnifique. Siku, notre héroïne, est incrustée dans le décor de cette histoire engagée qui sensibilise le lecteur dès les premières pages.

Le récit est captivant et bienveillant. J’ai aimé suivre Siku et tous les autres personnages à travers cette épopée qui vise à transmettre l’histoire du barrage de Kariba et ses conséquences sur l’environnement. Cette aventure qui mêle fiction et réalité avec cette pointe fantastique qui sublime l’ensemble, m’a énormément plu. L’immersion est totale grâce à des graphismes époustouflants, j’ai été vraiment prise dans l’histoire, voulant connaître le dénouement en m’imprégnant un maximum de l’ambiance générale.

Les personnages nous entraînent dans leur quotidien hors du commun, on découvre leur environnement et les enjeux de la construction du grand barrage de Kariba. Sur les rives du fleuve Zabèze, Siku y vit avec son père, mais lorsque celui-ci part travailler sur le chantier colossal et qu’il ne donne plus de nouvelles, notre héroïne est déterminée à le retrouver. Mettant à profit son étrange pouvoir qui la lie à la nature et à l’eau, elle va braver le danger avec l’aide d’Amedeo, le fils de l’ingénieur en chef de Kariba.

Le scénario est vraiment captivant, les illustrations nous en mettent plein les yeux et contribuent à l’excellence de l’histoire. J’ai vraiment aimé les personnages, et toutes leurs particularités. Cet album a été pensé pour sensibiliser les jeunes populations sur la construction de ce fameux barrage. Les auteurs ont su nous offrir une aventure magique et mystique qui a su me plaire du début à la fin.

En bref, un album absolument sublime qui renferme une histoire captivante, engagée et qui sensibilise le lecteur. La beauté des illustrations est un régal pour les yeux, direction l’Afrique du sud pour vivre une aventure hors du commun aux côtés de personnages inspirants et charismatiques. Et quand la magie s’invite entre les pages de cet album, le lecteur ne peut qu’être saisi par l’intensité du message transmit par les auteurs.

GALERIE PHOTO

Je remercie Flora et les éditions Glénat pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *