Calendar girl #9 – Septembre > Audrey Carlan

IMG_1565.JPG

ÉditeurHugo & Cie
CollectionHugo roman
Date de sortie : 7 septembre 2017
Lien d’achatAmazon

Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal.

Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles.

Mia est totalement dévastée.

Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire.


L’avis de Marlène – Note 5/5

Je ne vous cache pas que j’attendais ce mois de septembre avec impatience. En terminant août, j’étais sur les rotules parce que j’en voulais plus, parce que mon imagination m’a joué des tours jusqu’à ce que je découvre enfin cette suite.

Clairement, ce mois de septembre s’annonce éprouvant pour Mia. Les mois précédents ont été riches en révélations, en rebondissements et en prise de conscience pour notre héroïne. Mia fait un véritable voyage initiatique à travers tous les mois de l’année. Mais la vie reprend ses droits et le destin va se montrer cruel envers Mia et ses proches…

Je vous avait dit que juillet et août étaient le calme avant la tempête et je ne m’étais pas trompée. Septembre est un concentré d’émotions vives et intenses. Audrey Carlan ne ménage pas son héroïne et encore moins ses lecteurs. Mia est une héroïne de plus en plus intéressante car elle apprend de ses erreurs, elle compose avec la fatalité et les obstacles que la vie met sur son chemin.

Le côté dramatique de l’histoire est mis en avant dans cet opus, mais l’auteure contre-balance très bien avec la force de caractère des personnages. Mia n’est désormais plus seule avec Maddy et Ginelle. Non, Mia a su s’entourer de personnes de confiance à travers ses missions, et elle peut compter sur tous ses amis pour traverser les épreuves qu’elle va devoir affronter. Tout son entourage la tire vers le haut. Et Maxwell sera un pilier sur lequel elle pourra s’appuyer. Evidemment, la tonalité de ce mois de septembre est bien moins légère que ce qu’Audrey Carlan nous réservait habituellement. Ici l’angoisse et le désespoir vous prendra peut-être au dépourvu, vous aurez envie de hurler, envie d’avoir les réponses à vos questions. Pour ma part, les questions les plus importantes concernaient Wes. Désolée mais voilà Wes c’est mon chouchou et très certainement le vôtre aussi non ?  Mais où est Wes ??? Pourquoi ne donne-t-il plus signe de vie à Mia et à son entourage ? 

Aussitôt reçu, aussitôt lu ! Je ne POUVAIS PAS attendre ! Impossible, j’avais besoin de réponses ! Cet opus nous prouve une fois de plus que derrière cette saga Audrey Carlan met en lumière des thèmes très poignants, des instants de vie qui nous apprennent beaucoup de choses sur notre héroïne. Cette saga vise à transmettre des messages universels, de tolérance qui parleront à tous les lecteurs, à toutes les femmes qui se cherchent et qui ont besoin de se construire en ayant une belle image d’elles-même et de l’amour.

En bref, ce mois de septembre est un véritable tournant dans l’année de Mia. Audrey Carlan frappe très fort avec une suite plus grave, moins légère mais tout aussi addictive et intense émotionnellement. Pour ma part, septembre est à la hauteur de mes attentes car mon intérêt est sans cesse relancé. Quand je fais le bilan, je me dis que décembre sera très vite là et je n’ai pas envie de quitter Mia et tous les merveilleux personnages  de cette série. Audrey Carlan a misé gros sur cette saga, et pour ma part c’est une réussite ! Cette saga ne cesse de se bonifier, Audrey Carlan a su nous réserver des surprises de taille mois après mois. 


Extrait

-Mia, je suis désolé. Tu avais vraiment besoin de dormir. J’ai appelé Matt toutes les demi-heures pour me tenir au courant, et s’il y avait eu le moindre changement, on y aurait été en deux minutes. Je n’essaierai  jamais de te contrôler.

Je lève les yeux au ciel et croise les bras.

-Ouais, si tu le dis, mais qu’est-ce que tu veux, je me fais du souci pour mon père. Je ne sais pas où est mon mec, je n’ai pas eu de nouvelles de lui depuis deux semaines.

-Ça fait deux semaines que tu n’as pas de nouvelles de Weston ?

J’appuie ma main sur mon front, où ce mal de crâne omniprésent est en train de reprendre racine. Max fronce les sourcils et serre mon bras.

-Je vais passer quelques coups de fil. S’il y a quelqu’un qui peut obtenir des infos, c’est Aspen. Elle a un sacré réseau dans le milieu du cinéma. Ça te soulagerait un peu ?

-Ouais, merci, je dis, alors que les portes de l’ascenseur s’ouvrent.

Je remercie Déborah, Stéphanie et Olivia des éditions Hugo & Cie pour leur confiance et ce service presse. 

Retrouvez nos avis sur les tomes précédents.

Calendar Girl #1 – Janvier > Audrey Carlan

Calendar Girl #2 – Février > Audrey Carlan

Calendar Girl #3 – Mars > Audrey Carlan

Calendar Girl #4 – Avril > Audrey Carlan

Calendar girl #5 – Mai > Audrey Carlan

Calendar Girl #6 – Juin > Audrey Carlan

Calendar Girl #7 – Juillet > Audrey Carlan

Calendar Girl #8 – Août > Audrey Carlan

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *