Fantastique/Fantasy, Sagas

Le Monde d’Elianor #1 » Liah Waureel

Editeur : Cyplog

Livre : ICI

Élianor est une jeune fille ombrageuse et seule. Sa vie change lorsqu’elle découvre qu’elle est l’un des Gardiens du Sceau de l’Entre-Deux-Monde : un Sceau qui empêche le commun des mortels de connaître l’existence de la Réalité. Les humains n’étant pas assez évolués, trop violents, il a été décidé, en des temps lointains, de la camoufler afin d’éviter la disparition de certains peuples. Elle entame alors un long apprentissage : gérer ce puissant pouvoir. Une lourde responsabilité. Soutenue par la Guilde des Gardiens, Élianor commence à découvrir ses ennemis et débute une aventure qui lui ouvrira les portes de la Vérité sur ce Monde, mais aussi, sur de terribles secrets.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Franchement, je ne peux débuter que par encore une fois m’extasier devant le travail de Nicolas Jamonneau ! Non mais sérieusement, il a des doigts en or et un talent de folie. Elle n’est pas superbe cette couverture ? Y a pas à dire mais je suis totalement fan, je ne me lasserai jamais de le dire et le redire encore !

Comme souvent, le premier tome est une mise en bouche pour que nous sachions à quoi nous attendre si nous mettons les pieds dans un nouvel univers. Je vous certifie que c’est une saga avec un potentiel de folie ! Et pour un premier tome censé servir d’introduction, il est déjà hyper complet. Non seulement l’univers et les personnages, sans oublier le décors et le bestiaire étoffé. Mais il ne faut absolument que je passe outre la plume de l’auteure… Oh mon dieu mais quelle plume ! Fluide et addictive au possible, elle a su complètement m’accaparer en quelques mots, oui, le prologue a largement été suffisant pour que je sache avant d’entrer dans le vif du sujet, que cette saga serait une très belle découverte.

Pour le moment, les personnages gardent tous une grande part de mystères, ce qui me donne envie d’aller plus loin et sans m’arrêter. Mais c’est aussi ce qui les rend intéressants, après tout, je n’aime pas spécialement lorsque l’un d’eux se dévoile entièrement dès les débuts, j’aime faire durer le plaisir. Ma curiosité est avide de réponses et en même temps, je préfère nettement quand les auteurs prennent le temps et ne nous donnent pas toutes les informations dans le premier tome. A ce niveau, Liah Waureel a su faire de la manière que j’apprécie.

Sachez déjà, que dans le genre auteure sadique, Liah Waureel est très bien placée dans ma petite liste ! Aaaaaaah mais sérieusement ce genre de fin c’est un truc à vous faire crier de désespoir, à vous donner envie de hurler tel un loup hurle à la lune, de maudire l’auteure sur plusieurs générations ! Mais au final, qu’est-ce que nous aimons ce genre de fin !

Qu’est-ce que j’aime le personnage d’Elianor ! Elle qui pensait avoir une petite vie bien tranquille avec les ennuis des gens de son âge, va découvrir que sa vie n’est pas forcément si tranquille que cela. Du jour au lendemain sa vie va littéralement changer, et quel changement !!! Ce n’est pas qu’elle va découvrir les secrets d’une personne quelconque, mais bien que sa vie jusque là n’est pas du tout ce qu’elle pensait. La voilà maintenant censée devenir une Gardienne, et là encore, non seulement elle ne connaît absolument pas ce monde, mais en plus elle va devoir y jouer un rôle des pus important ! Avouez, il y a de quoi se poser tellement de questions !

Je ne vous cache pas que j’aurais réellement hurler si je n’avais pas eu la suite sous la main, si j’avais dû attendre plusieurs mois, avant de replonger dans l’univers d’Elianor, j’aurais réellement maudit l’auteure sur plusieurs générations !

Une superbe découverte que je vous encourage à faire sans tarder, si ce n’est déjà fait bien entendu !

Merci aux éditions Cyplog.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *