Defined zone T1 – Hot chocolate makes everything better > Jupiter Phaeton

PARU LE 6 MAI 2020 AUX EDITIONS PANDA JONES

LIEN D’ACHAT – ICI

Un roman feel-good où l’on s’immerge dans la vie de June, une héroïne… qui n’en est pas une. Sa vie, celle de son entourage, ses hauts, ses bas : voilà de quoi parle ce roman. Pas de révélations extraordinaires, pas d’histoires d’amour épique, juste June. Rien que June. Et son amour démesuré du chocolat chaud. Et sa capacité à donner des noms à des objets. Et son minimalisme. Et sa peur incroyable des émotions.

⭐⭐⭐⭐⭐

UNE JUPITER PHAETON TRÈS A L’AISE LOIN DE SON GENRE DE PRÉDILECTION, LA FANTASY !

Vous connaissez Jupiter Phaeton et ses univers de fantasy ? Vous aimez sa plume et son imagination, ainsi que sa folie ? Alors, vous DEVEZ découvrir cette autrice nature et déjantée dans un genre feel good vraiment efficace.

En toute objectivité, car c’est bien ce que l’on me demande quand j’écris un avis ? Etre objective ? Cette histoire est somme toute assez classique dans le genre. Alors qu’est-ce qui la rend si unique et digne d’intérêt ? C’est tout simplement parce que VOUS allez avoir envie de connaître June, cette héroïne qui n’en est pas vraiment une, mais qui tient quand même la tête d’affiche dans ce roman. Que dis-je, elle partage la tête d’affiche avec les personnages secondaires. Parce que June est humaine, généreuse, bienveillante et c’est genre la nana que l’on a envie d’avoir dans sa vie. Vous voyez ce que je veux dire ? Cette personne qui vous tire vers le haut mais qui reste dans l’ombre pour vous laisser vous épanouir. Celle qui fera tout ce qui est son pouvoir pour mener à bien des projets qui ont du sens. Elle est altruiste à un point. Elle est aussi têtue, drôle et a une légère addiction au chocolat chaud !  J’ai dévoré ce roman pour tout un tas de raisons et j’en redemande.

Je m’éclate toujours avec un roman de Jupiter Phaeton. Avec ses sagas de fantasy, je sors de mon quotidien, je m’évade dans des univers fictifs faits de magie et de rebondissements en tout genre. Avec Defined Zone, j’ai pénétré dans l’intimité de l’autrice, j’ai aimé qu’elle nous livre sans faux semblants une partie de son univers. J’ai aimé ce mélange de fiction et de réalité. Et comme elle aime nous retourner le cerveau, et bien elle a orchestré une intrigue très sympa à suivre.

Ce roman c’est de l’humour, de l’amitié, des liens entre des personnages géniaux qui m’ont tous plu à leur manière. J’ai de suite eu envie de faire partie de cette « famille » qui m’a donné de l’espoir au fil des pages.

L’humour est évidemment présent, l’écriture de l’autrice s’est très bien adaptée à un genre contemporain où elle se met à nu page après page. J’ai trouvé l’ensemble vraiment fluide, on se laisse porter par ce que nos personnages vivent, et c’est très réussi.

En bref, un roman feel good à l’image de Jupiter Phaeton. Un récit intimiste qui mêle fiction et réalité. Une histoire qui plaira assurément aux fans de l’autrice mais pas que ! Je vous invite à entrer dans la vie de June et de ses amis. Cette histoire ne manquera pas de vous émouvoir, de vous donner le sourire et de vous donner envie de maudire l’autrice sur dix-huit générations pour une telle fin !

Je fais un petit aparté pour adresser un petit message à Jupiter Phaeton qui a su faire naître l’espoir dans ma vie. Cela fait quelques temps que je te lis, que je te suis. Tes livres m’ont apporté beaucoup de réconfort dans des périodes très compliquées dernièrement. Et puis, à côté de ça, il y a la femme derrière l’autrice. Merci d’être cette personne qui véhicule tellement de bienveillance. Je ne me lasse pas d’écouter tes conseils, de lire tes articles qui m’apportent énormément dans mon envie de repartir à zéro. Cela me motive tellement, et si je ne sais pas encore totalement qui je suis, je travaille désormais sur qui je veux être.

Dans ce roman, j’ai saisi toutes les petites nuances, les petits messages que tu distilles au fil des pages dans les échanges entre tes personnages. J’ai aimé découvrir des petites choses sur toi, même s’il est difficile de distinguer ce qui est fictif et ce qui est réel, je pense avoir su lire entre les lignes.

Voilà, c’est tout pour le moment ! Merci ! Merci !

– Pourquoi il y a toujours une solution à tout quand on discute avec toi ?

– Parce que tous les obstacles sont faits pour être contournés ?

– T’es plutôt du genre à les défoncer avec un bulldozer.

– Merci, c’est vrai.

– Ce n’étais pas spécialement un compliment.

– Ce qui est formidable avec ce que les gens disent, c’est qu’on peut choisir comment on interprète leurs mots, rétorquai-je.

Je remercie Jupiter Phaeton et son assistante de choc pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *