La toute première fois > Cameron Lund

PARU LE 4 JUIN 2020 AUX EDITIONS MICHEL LAFON

LIEN D’ACHAT – ICI

 » Attends d’être prête « , disent toujours les gens. Mais comment sait-on qu’on est prête ? Si coucher signifie risquer d’avoir le cœur brisé, d’être tournée en ridicule ou de souffrir, je ne suis pas certaine de l’être un jour.
Keely vient d’avoir 18 ans et elle est la seule de ses amies à ne jamais  » l’avoir fait « . Quand elle rencontre Dean, elle en a envie mais a terriblement peur de paraître inexpérimentée. Un plan presque parfait prend alors forme dans sa tête : demander à son meilleur ami, Andrew, d’être sa toute première fois et de lui apprendre les règles du jeu. Mais c’est bien connu : en amour, il n’y a pas de règles qui tiennent…

⭐⭐⭐⭐

En découvrant cette parution, j’ai de suite eu envie de lire l’histoire de Keely et ses amis. Avec une plume moderne et très juste, Cameron Lund a su toucher la femme que je suis. Dans ce récit, elle pointe du doigt des évidences et des disparités induites par notre société actuelle.

Si ce roman a un côté divertissant très addictif, l’ensemble est aussi très intéressant psychologiquement parlant. On y vit les émois de nos personnages, leur parcours est touchant et semé de sentiments complexes.

Je suis facilement entré dans l’histoire, il faut dire que l’environnement est plaisant et les personnages très sympathiques. Keely est notre narratrice et elle va nous plonger dans son quotidien à travers une dynamique amoureuse un peu particulière. Elle ressent une grosse pression quant à sa première fois qu’elle voudrait parfaite avec Dean. Pour que tout soit parfait, elle imagine un plan parfait, demander à son meilleur ami d’être sa première fois. Andrew est-il réellement la solution à ses appréhensions ? Prend-t-elle en compte les sentiments de son meilleur ami ?

Ce roman young adult a été une bonne lecture, je me suis très vite sentie à l’aise au milieu de tous ces jeunes adolescents qui avancent vers l’âge adulte. La pression sociale est très bien représentée, s’insérant facilement dans la fiction.

La plume de l’autrice a rendu cette lecture très fluide, et j’ai ressenti toutes sortes d’émotions au fil des pages. Comment ne pas se mettre à la place de Keely ? J’ai été assaillie par des souvenirs de moi à cette époque difficile qu’est l’adolescence et cela m’a donné le sourire.

En bref, une romance young adult très addictive qui aborde des thématiques importantes. L’ensemble est vraiment plaisant à lire, les personnages nous entraînent dans leur quotidien ainsi que dans le tumulte de leur vie amoureuse.

Et je perd ma virginité le soir du bal de promo, et ce n’est pas parfait parce que la vie ne l’est jamais. Voilà ce que j’ai compris à propose des grands moments de notre existence : on ne peut jamais les prévoir. Les meilleurs sont toujours ceux qui vous prennent par surprise.

Je remercie les éditions Michel Lafon pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *