Triangle amoureux (ou pas) > Marisa Kanter

PARU LE 11 JUIN 2020 AUX EDITIONS LUMEN

LIEN D’ACHAT – ICI

Amis sur Internet, un peu plus dans la vie réelle…

Hallie et son meilleur ami sur Internet, Nash, peuvent parler de tout… sauf de qui elle est vraiment – un secret qu’elle garde jalousement pour une raison mystérieuse. Sur les réseaux sociaux, elle s’est fait connaître sous le nom de Kels, l’énigmatique créatrice d’un bookstagram à qui ses coups de cœurs littéraires inspirent des recettes inédites de cupcakes. Kels a tout ce dont manque Hallie : des amis par dizaines, une assurance inébranlable… et Nash.

Mais ça, c’était avant. Au détour d’un énième déménagement, Hallie a la mauvaise surprise de découvrir, dans son rayon préféré à la bibliothèque, nul autre que Nash en chair et en os. Sauf que, quand vient l’instant de se présenter, dos au mur, elle choisit de mentir. Furieuse de devoir entretenir cette mascarade dans les couloirs de l’unique lycée de la petite ville, elle commence par battre froid le garçon à qui elle révèle pourtant presque tout d’elle chaque soir sur les réseaux sociaux. Car si elle franchit le pas et révèle qui elle est, c’en est fini de leur amitié et de sa notoriété en ligne…

Un triangle amoureux… à deux ! Voilà le casse-tête à vous rendre fou, le piège qui s’est refermé sur Halle. Tour à tour plein de suspense, émouvant et drôle, le roman explore les mystères et les complications de l’image qu’on peut donner, en ligne et dans la vie.

⭐⭐⭐⭐

UN YA QUI PLAIRA AUX AMOUREUX DES LIVRES !

Ce livre avait tout pour me plaire, de la couverture au pitch plus que convaincant ! Et j’ai passé un super moment de lecture. Cette histoire gourmande et mignonne au possible reflète à merveille le monde d’aujourd’hui.

N’avez-vous jamais trouvé qu’il était plus facile d’être à l’aise par écran interposé ? Le virtuel nous offre cette forme de carapace que l’on peut enfiler pour être celle ou celui que l’on veut. C’est un petit peu ce que Hallie vit en étant Kels sur son compte Bookstagram. Sauf que voilà, avec son meilleur ami elle partage quasiment tout, sauf sa véritable identité. Et quand elle le croise au détour d’un rayon dans une bibliothèque, elle ne peut s’empêcher de mentir. Ce sera le début d’une interminable succession de petits mensonges qui risquent bien de la conduire à la catastrophe.

Ce roman est aussi léger qu’il est profond. Il plaira aux amoureux des livres mais pas que. C’est une petite douceur à dévorer sans modération.

J’ai aimé les personnages, très humains et bienveillants. Notre héroïne fait des choix discutables mais elle ne pense jamais à mal. Malgré cela, elle aura au moins appris de ses erreurs. Nash est un jeune homme très sympathique, je vous avoue que j’ai compris pourquoi Kels et lui étaient amis ^^ La notion d’amitié se décline tout au long de l’histoire. La trame familiale est aussi très bien exploitée pour rendre le récit plus profond !

Ce roman c’est le genre de lecture qui diverti. J’ai aimé la plume de l’autrice qui nous permet de nous évader dans un univers fictif réconfortant et pas si éloigné de notre vie actuelle.

En bref, un YA frais et addictif ! Des personnages humains et bienveillants, une intrigue surprenante qui remet au goût du jour la dynamique du triangle amoureux dans un contexte inédit. Ce roman sent bon l’été et il est à dévorer sans modération.

Je remercie les éditions Lumen pour cette lecture.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *