L’école des anges » Suzanne Marty

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Ce recueil comporte quatre histoires :

Le bon numéro, dystopie : une jeune diplômée cherche à ouvrir
une confiserie dans un monde où la nature, la littérature et les couleurs
ont disparu. Un homme de ménage va bouleverser ses plans.

Love Pizza, comédie : lors d’une livraison de pizza Théo, un grand brun
au physique spectaculaire, éconduit une jeune effrontée.
La fois suivante, il tombe dans un guet-apens.

La police du suicide, suspense : désespéré par la mort d’Oscar, Alexandre
est décidé à mettre fin à ses jours le soir même. Sa détermination est mise
à rude épreuve quand il croise un sosie du défunt aussi suicidaire que lui.

L’école des anges, comédie : Gabriel, apprenti-ange, passe son examen
de fin d’études. Il a vingt-quatre heures pour gagner la confiance
de Zach, petit truand sans foi ni loi. Mais comment y parvenir
alors que celui-ci ne peut ni le voir ni l’entendre ?

 

⭐⭐⭐⭐

Un recueil assez rapide à lire, et que j’ai dévoré en peu de temps. Suzanne Marty nous embarque dans quatre aventures totalement différentes, et vous allez adorer les découvrir.

Le bon numéro

Avec cette nouvelle, nous prenons conscience que quelque part, le monde dans lequel nous vivons n’est pas si loin de celui dans lequel l’auteure nous plonge. Un monde où les gens ne sont plus que des numéros, et si par malheur vous n’avez pas le bon, eh bien pas de bol pour vous, il faudra attendre que votre tour vienne.

Mais dans ce monde terne et sans couleurs, il y a malgré tout une touche de couleur, il suffit de la trouver. Lorsque c’est fait, un conseil, ne la laissez surtout pas partir.

Love Pizza

Bien que je n’aie pas trop accroché à cette nouvelle, je l’ai trouvée originale de par la tournure des événements.

La police du suicide

Cette troisième nouvelle est celle qui m’a le plus touchée et émue. Je la résumerais en vous demandant ce que vous feriez si étant sur le point de vous suicider, vous rencontriez le sosie de la personne que vous aimez et qui vous a quitté suite à un accident ? Ne feriez-vous pas tout pour la sauver ? Ou au contraire, voudriez-vous passer à l’acte en sa compagnie ?

Une chose est certaine, c’est que l’auteure a su m’étonner avec cette fin.

L’école des anges

Cette dernière histoire, je l’ai adorée ! Je suis restée scotchée àma liseuse durant l’action, j’ai eu envie de secouer Zach à de nombreuses reprises, et pourtant, ce truand a réussi à m’émouvoir et à me le faire voir différemment que la vision que j’en avais dans les premières pages de son aventure. J’ai franchement espéré que Gabriel réussisse sa mission, pas spécialement pour qu’il réussisse son examen, mais surtout pour que Zach puisse envisager la suite différemment.


Merci à Suzanne Marty pour sa confiance.

2 commentaires sur « L’école des anges » Suzanne Marty »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *