Starlife #1 – Rencontre de deux étoiles » Claudie J. Martin

Editeur : Editions Sharon Kena

Livre : ICI

Myriam, jeune fille de dix-sept ans, est une chanteuse mondialement connue, bien que personne ne sache réellement à quoi elle ressemble.
Lors d’un séjour en Irlande pour le tournage d’un long-métrage, elle fait la rencontre de Christopher en vacances chez son cousin. Elle se présente sous son deuxième prénom, Marie, et cache ainsi sa célébrité.
Mais entre eux, c’est le véritable coup de foudre et alors que l’amour n’était pas l’une de ses priorités, Myriam voit sa vie bouleversée à cause de ce bel inconnu.

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà qui est très prometteur pour la suite des événements. Ce premier tome renferme tout ce que j’aime, des émotions, des personnages attachants et émouvants, une intrigue bien ficelée, un rythme qui m’a empêché de vouloir faire une pause, une plume très fluide et addictive. Comme je le disais, tout y est.

Mais avoir tout les éléments ne veut pas forcément dire que je vais adorer ce que je vais lire, il y a tellement de choses qui entrent en jeu au moment de la lecture ! Mais je vous rassure tout de suite, j’ai passé un excellent moment et le récit m’a emportée, en même temps, comment ne pas craquer pour Christopher ? Il a tout pour lui, il est charmant, attentionné, et le fait qu’il doute souvent de lui, je trouve que cela lui donne ce petit côté que l’on a envie d’apprivoiser et rassurer. Bon ok, aussi de le secouer un peu parfois, mais toujours dans le bon sens du terme, cela va de soit 😉

Ce que j’ai aimé, c’est que malgré leur jeune âge, je les ai trouvé assez mature dans leurs raisonnement, dans la manière qu’ils se comportent. On aurait pu s’attendre à des têtes brûlées, mais non, comme quoi la jeunesse ne veut pas forcément dire que l’on fait n’importe quoi. Leur histoire est bien tournée, et elle m’a émue, et les personnages secondaires ont leur propre histoire à nous raconter.

Et enfin, déjà rien que pour le décor irlandais, je le relirai avec plaisir avant la sortie de la suite !

— Écoute, mon pote, continue-t-il en m’attrapant l’épaule. Je ne suis pas là pour t’expliquer quoi faire ; si tu dois aller la voir et lui rouler une pelle ou carrément l’ignorer. Non. Ça, c’est à toi seul de prendre la décision. Tout ce que je peux te dire, c’est qu’on ne vit qu’une fois.

Merci à Aurélie et aux éditions Sharon Kena pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *