Le Destin des coeurs perdus #1 – Les Damoiselles de Castel Dark » Jc Staignier

Editeur : Something Else

Kindle : ICI

Angleterre, 1390.
Par ordre du roi, les trois filles aînées du comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.
À Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.
Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ?

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐, 5

Que vous aimiez lire des romances historique ou pas, vous ne pourrez qu’apprécier celle-ci. Par contre soyez prêt à être frustré à la fin, vous aurez forcément envie d’étriper l’auteure ! Non mais sérieusement, je suis aaaaaaaargh de ne pas avoir la suite sous la main !!!

Je me suis rapidement laissée entraîner dans les aventures d’Ilyana. J’ai aimé certains personnages, carrément détesté d’autres, mais je suis ravie de les avoir tous rencontré, même si pour certains je m’en serais largement bien passée…

Dès le départ, l’auteure nous prévient qu’elle a prit quelques libertés sur le côté historique, mais franchement je n’ai rien trouvé de gênant, à aucun moment je ne me suis fait la remarque que quelque chose clochait. Au contraire, j’étais tellement immergée dans ma lecture, que je n’ai pas vu les pages qui défilaient, et au moment de tourner la dernière page, j’ai eu envie de crier à l’injustice de ne pas avoir la suite sous la main…

Lorsque vous avez une quinzaine d’années, vous rêvez forcément de rencontrer un jour votre prince charmant, celui qui ravira votre cœur. Mais les choses ne se déroulent pas toujours comme nous le voudrions et Ilyana en fera l’amère expérience. Peu importe l’époque où nous sommes, les hommes sont finalement constants dans leur manière d’être, certains sortent du lot, mais il faut les trouver.

Ce premier tome est concentré principalement sur Ilyana, et j’ai hâte de poursuivre, de voir évoluer les autres personnages. Je suis curieuse de voir comment JC Staignier va tourner la suite, quelle torture elle nous concocte pour que le lecteur ressente à son tour l’envie de la persécuter. Comme je le dis plus haut, que vous aimiez ou pas les romances historiques, ne vous arrêtez pas sur cette classification, lancez-vous, vous ne pourrez que passer un agréable moment.

Le samedi, les villageois arrêtaient le travail peu avant les vêpres et profitaient du dimanche afin de se reposer ou s’amuser. A Saffron Walden, la taverne du chien hurlant se trouvait bondée depuis des heures. La majeure partie de la clientèle se voulait masculine. Néanmoins, les ribaudes, les jeunes filles dont les parents pauvres sacrifiaient leur virginité contre quelques pièces et les veuves en quête d’un moment de plaisir s’y aventuraient.

Merci à JC Staignier pour sa proposition de service presse.


Découvrir l’avis de La pomme qui rougit : ICI

8 commentaires sur « Le Destin des coeurs perdus #1 – Les Damoiselles de Castel Dark » Jc Staignier »

  1. Coucou, Alouqua. Un grand merci pour ce magnifique retour.
    Par contre, pour cette envie de m’étriper que toutes les chroniqueuses ressentent à mon égard, tu es celle dont je me méfie le plus, vu que tu vis à quelques kilomètres à peine de chez moi.
    C’est un réel bonheur de figurer sur le blog et merci de me l’avoir accordé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *