Tout en nuances #1 – Hyacinthe > Erika Boyer

PARU LE 8 AVRIL 2018 EN AUTOÉDITION

LIEN D’ACHAT – ICI

Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus ; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même plus l’espoir d’être un jour aimé.Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé. Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme ? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux ? Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.


💕💕💕💕💕

UN PEU DE DOUCEUR DANS CE MONDE DE BRUTES !

Tous les romans d’Erika Boyer sont dans ma bibliothèque… Cette semaine, j’avais sélectionné [Hyacinthe], le premier opus de la saga [Tout en nuances]. J’ai fait ce choix de lecture à ce moment précis parce que c’est totalement l’histoire qu’il me fallait. Il était temps que je le lise ce roman, que je m’imprègne de toute la bienveillance de l’histoire de Hyacinthe et Elea !

J’ai adoré ce premier aperçu du monde tout en nuances d’Erika Boyer. Ce livre ne se limite pas à une romance, c’est l’histoire de toute une vie, celle de Hyacinthe qui vit reclus dans la forêt. Hyacinthe est un artiste, il consacre d’ailleurs son univers à son art, c’est un homme meurtris dans sa chair qui ne supporte pas son reflet dans le miroir. Il se considère comme un monstre mais malgré cela il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur quand Elea débarque dans sa vie…

DEUX HÉROS TOUCHANTS ET ATTACHANTS !

Je me suis prise d’affection pour Hyacinthe dès les premières lignes. Cet homme est un roc, une énigme dans un premier temps, puis on découvre pourquoi il éprouve une véritable aversion envers lui-même. C’est un artiste absolument captivant qui vit grâce à cette passion pour les pièces uniques qu’il crée ! Hyacinthe a une histoire déchirante, j’ai trouvé son personnage doté d’une force insoupçonnée, j’ai aimé son côté bourru un peu rustre car il cache beaucoup de douceur et de tendresse.

Elea est quant à elle une jeune femme adorable, elle déboule dans la vie de Hyacinthe et elle lui ouvre de nouvelles perspectives… Elea est une jeune femme sensible qui se trouve à la croisée des chemins, se pourrait-il qu’elle fasse germer la graine de l’amour dans le cœur de notre Hyacinthe ?

Nous avons la chance de rencontrer d’autres personnages dans ce premier opus qui nous permettent de spéculer sur les prochains tomes de la saga. J’ai adoré Alexa, la meilleure amie de Hyacinthe, ainsi que Aaron qui a eu le don de m’intriguer.

UNE HISTOIRE QUI MET EN LUMIÈRE LA BEAUTÉ SOUS TOUTES SES FORMES.

Erika Boyer m’a encore charmé avec cette histoire. Elle a l’art et la manière d’aborder des thématiques très touchantes. La tolérance et la diversité sont de mise dans le récit. Hyacinthe est un héros atypique, j’ai aimé sa singularité et l’histoire qui met en lumière la beauté sous toutes ses formes.

La notion d’amour est aussi très bien traité, de diverses manières pour nous faire comprendre que pour aimer, il faut d’abord s’aimer soi-même ! Le récit a un côté dramatique très bien exploité car au final tout n’est que lumière et bienveillance.

J’avais besoin de ce roman, je ne sais pas si c’était une intuition, mais je savais que cette histoire allait me faire du bien. Erika Boyer nous offre une histoire somme toute assez simple dans le dénouement mais ô combien touchante et porteuse d’un message universel.

IL Y A DE L’AMOUR DANS L’AIR…

Mon petit cœur de guimauve a complètement fondu pour cette histoire d’amour. Erika Boyer a une plume tellement légère et émouvante que je me suis laissé contaminer par les sentiments de nos héros. C’était magique, plein d’espoir et d’envie.

L’amour, mêlé à leur passion commune pour l’art, m’a apporté beaucoup de réconfort, une belle vision de l’amour en général. La psychologie des personnages est finement travaillée, l’autrice a su aller à l’essentiel en nous offrant un récit fluide et agréable à lire, avec cette sensation de bien être qui ne m’a pas lâché pendant ma lecture.

EN BREF :

La saga [Tout en nuances] a énormément à offrir, ce premier opus nous prouve que les prochains tomes vont être émouvants et très addictif ! Erika Boyer a su me toucher en plein cœur avec l’histoire de Hyacinthe et Elea, la bienveillance qui en émane m’a fait l’effet d’un baume réparateur et m’a permis de me sentir totalement apaisée. J’ai été séduite par le concept de la saga, par l’ambiance ainsi que par la singularité des lieux et des personnages. Ce fut un dépaysement total qui m’aura permis de me ressourcer ! Une merveille à découvrir !


« Ils continuèrent la balade, le silence les englobant de nouveau, jusqu’à arriver à un des lacs majestueux de la réserve. Là, ils furent tous les deux séduits par la beauté des lieux. Les pins montaient vers un ciel dégagé et entouraient un immense point d’eau dont la vapeur s’en échappant formait un spectacle féerique. C’était un tableau de toute beauté et au visage d’Elea, Hyacinthe comprit qu’il ne s’était pas trompé : elle savait apprécier la magie de ces paysages.
– Je comprends d’où t’es venu l’inspiration pour ta collection hivernale d’il y a deux ans.
L’artiste était toujours surpris de voir à quel point elle connaissait son travail. Il était étonné mais surtout touché.
– C’est magique, souffla la jeune femme.
Elle avait raison, l’endroit renfermait une réelle part de magie et c’était ce qui avait inspiré Hyacinthe quelques années plus tôt. Il avait créé une collection en deux partis ; la première très luxueuse où le diamant dominait et dont le résultat final avait été voulu froid, hivernal, la seconde plus abordable et chaleureuse avec des matières plus naturelles comme le bois qui y avait une place très importante. Les deux avaient rencontré un franc succès et, avec l’aider d’Elea, il en avait encore réalisé plusieurs pièces récemment.
– Je suis tellement heureuse.
Sa voix débordait effectivement de joie.
– Je savais que tu apprécierais le paysage mais je pensais pas que ce serait à ce point, dit Hyacinthe, presque rieur. »

Découvrez l’avis de La pomme qui rougit : ICI

5 commentaires sur « Tout en nuances #1 – Hyacinthe > Erika Boyer »

  1. Tes chroniques sont toujours tellement belles, riches, touchantes… que je me sens toute petite avec mon ridicule commentaire et mes petits remerciements ;~; Mais ils viennent du coeur ! Je te remercie sincèrement pour tes mots, merci de me lire et d’avoir un coeur si semblable au mien que tu arrives à être touchée par les messages que je passe, par mes mots. J’espère que ce sera encore le cas à l’avenir ♡

    P.S. : Tu sais que je mets toujours mon petit P.S. pour te demander de poster ton avis sur Amazon xD tu voudras bien ? ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *