Bad #4 – Amour immortel » Jay Crownover

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Tuer ou être tué. C’est la loi qui a régi l’enfance et l’adolescence de Nassir Gates. Aujourd’hui, il n’aspire plus qu’à une chose : l’anonymat. Et The Point semble l’endroit idéal pour ça : dans cet enfer d’asphalte et d’acier, personne ne pose trop de questions. Mais le jour où il aperçoit Keelyn Foster sur la scène de ce club malfamé où elle danse à moitié nue, il découvre ce qu’il n’attendait plus : une raison de vivre. Elle est trop jeune, trop innocente, trop vivante pour cet endroit et il se promet de la sauver. Même s’il doit pour cela replonger dans le mode de vie qu’il a fui.

Car, pour faire Keelyn sienne et lui offrir la vie qu’elle mérite, il sait qu’il n’y a qu’une solution : se hisser jusqu’au sommet de la hiérarchie secrète de The Point.

 

❤️❤️❤️❤️❤️

Retour à The Point 🙂 Un retour mouvementé, chaud, intense, plus sombre que les précédents. Mais franchement, Nassir c’est du costaud !

Je dois vous avouer que j’ai aimé le détester, mais aussi aimé à apprendre à le connaître, découvrir ses blessures, son côté très sombre. Jay Crownover nous prévient d’ailleurs d’entrée de jeu sur le personnage de Nassir, déjà avec cette introduction, le lecteur sait que ce n’est pas simple pour lui tout les jours, on comprend mieux le pourquoi de certains agissements au moment où ceux-ci surviennent, le pourquoi de certaines réactions que l’on pourrait trouver exagérées. Mais Nassir n’est pas devenu celui qu’il est du jour au lendemain, il a été forgé à la dure comme on dit, il a connu les pires souffrances qu’un enfant ne devrait même pas imaginer, on comprend très vite qu’il pourrait être pire que celui qu’il est.

Nassir a beau être le diable en personne, il a une faiblesse, comme tout le monde, la sienne possède des courbes, un caractère de feu, et se nomme Keelyn. Elle a le pouvoir de le détruire en un claquement de doigt, c’est vous dire l’emprise qu’elle a sur lui, elle est la lumière dans ses ténèbres. Dès qu’elle est présente, il est différent, il n’en est pas moins diabolique, mais elle a le don de l’apaiser, d’une certaine manière. Pourtant, elle ne le ménage pas ! D’une certaine manière, ils sont complémentaires, comme nous avons besoin d’air pour respirer, ils ont besoin l’un de l’autre pour exister.

Chaque tome de cette saga est une addiction, sur les 4 tomes que j’ai pu lire, c’est mon deuxième coup de cœur, le premier étant pour le second, mais comment résister aux hommes de The Point ? Amour Immortel ! Un titre parfait pour un opus parfait jusqu’au bout, un tome qui ne ménage pas nos émotions ni notre libido, Jay Crownover a le don de rendre ses lecteurs totalement accros à sa plume et aux personnages auxquels elle donne vie. Des personnages complexes et complets que l’on ne peut que finir par aimer.

Je retins ma respiration jusqu’à ce que les portes de l’ascenseur se soient refermées sur elle. Cette femme allait me torturer. Me narguer. Essayer de me briser. J’aurais dû la mettre en garde : j’avais été forgé dans le feu, et les flammes de l’enfer ne me faisaient pas plus d’effet que les rayons du soleil. A ce petit jeu, elle se consumerait plus vite que moi. Je n’aurais plus alors qu’à ramasser ses cendres.
Et elle serait à moi.

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin pour leur confiance.

Retrouvez nos avis sur les opus précédents :

#1 Amour Interdit

#2 Amour Dangereux

#3 Amour Coupable (#Alouqua) / Amour Coupable (#Marlène)

Retrouvez l'avis de #Marlène sur cet opus :

#4 Amour Immortel

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *