Ce qui se passe à Vegas > Gina L. Maxwell

PARU LE 22 AOÛT 2018 AUX EDITIONS J’AI LU POUR ELLE

LIEN D’ACHAT – ICI

Une convention de romance à Las Vegas ? Le lieu idéal pour se changer les idées dans les bras d’hommes sexy en diable ! Cette once de réconfort serait méritée pour Alyssa et son cœur en miettes. La cause de tous ses malheurs ? Dillon Alexander, qu’elle aime depuis des années mais qui s’évertue à l’ignorer malgré les signaux qu’elle lui a envoyés. Tandis qu’Alyssa est décidée à succomber à une aventure d’un soir loin de chez elle, quelle n’est pas sa surprise de voir débarquer Dillon ! Se pourrait-il, contre toute attente, qu’il ait envie de la conquérir ? Une chose est sûre : ce qui se passe à Vegas ne restera pas à Vegas…


⭐⭐⭐

Quoi de mieux qu’une convention de romance à Las Vegas dans une fiction…

Avec ce roman, je m’attendais à une lecture légère, et quelque part c’est ce que j’y ait trouvé. Alyssa a réellement besoin d’évacuer toute cette tension qu’elle garde en elle… Elle est amoureuse de Dillon son meilleur ami depuis des années, et elle n’en peut plus de subir ce désir non assouvi… Aussi elle se dit qu’une week-end de débauche à Las Vegas est une bonne idée. Même si ce n’est pas son genre, Alyssa se voit bien succomber au charme d’un inconnu, une aventure d’un soir qui lui permettra de réaliser un fantasme. Mais voyez-vous, Dillon va débarquer à Las Vegas et mettre à mal ses bonnes résolutions. Que vient-il faire à une convention de romance ? Se peut-il qu’il soit venu pour la séduire ?

Alors, ce roman est vraiment une lecture sans prise de tête, je dois dire que si j’ai passé un bon moment, il y a aussi pas mal de choses qui m’ont dérangé. En premier lieu, il faut savoir que le livre est court, donc tout s’enchaîne assez vite. En terme de laps de temps, l’histoire se joue sur le week-end. Nos héros vont être confronté à leurs sentiments et j’avoue que cela a manqué de réalisme. J’ai trouvé que la façon dont l’histoire est mise en scène était un peu trop poussive. Je m’explique, Alyssa a des sentiments pour Dillon, et a priori c’est la même chose de son côté… Le fait que l’histoire aille si vite ne laisse pas du tout de cheminement aux sentiments. J’ai eu du mal avec Dillon que j’ai trouvé un peu lourd et pressant, sans parlé du fait qu’il est sacrément hypocrite, du genre « fait ce que je dis, pas ce que je fais »… Car Dillon ne se gêne pas pour s’envoyer en l’air de son côté, mais lorsque Alyssa souhaite en faire de même, monsieur n’est pas d’accord… Alors, oui ce fut un moyen de lui ouvrir les yeux, de se dire qu’il devait se lancer pour lui avouer ses sentiments, mais j’avoue que je n’ai pas ressenti beaucoup d’émotions à la lecture de ce roman.

Difficile de s’attacher aux héros étant donné que l’on ne fait pas vraiment connaissance avec eux. Ils étaient sympathiques mais cela s’arrête là. Par contre, je dois avouer que le contexte avait tout pour me plaire, mais dans la forme j’ai été un peu déçue.

Pourtant, j’adore cette autrice et l’ensemble n’est pas si mal. Mais en fermant le livre, j’ai ressenti cette petite déception car il m’a manqué beaucoup de choses pour que cette romance reste mémorable, là effectivement, elle va vite tomber aux oubliettes.

En bref, une romance qui avait beaucoup de potentiel, j’ai passé un bon moment mais trop superficielle à mon goût. L’histoire est trop rapide et dénuée de sentiments véridiques. Si vous souhaitez vous évader le temps d’un week-end à Vegas alors n’hésitez pas mais sachez que cette romance ne vous propose qu’un moment sans prise de tête qui manque cruellement de crédibilité.


La quantité d’argent qu’elle dépensait rien qu’en romans d’amour était un exemple sidérant de ses tentatives de remplacer ses réflexions sur Dillon par des fantasmes avec des centaines de petits amis littéraires. Malheureusement, un personnage de fiction en caractère d’imprimerie faisait difficilement de l’ombre à l’homme bien vivant qui se trouvait en ce moment même dans son salon.

Dommage que ces héros sexy n’apparaissent pas pendant sa lecture. Elle aurait parié que ses chances d’oublier son meilleur ami seraient sacrément meilleures dans les bras de l’un de ces canons.

Une ampoule s’alluma sous son crâne. Un sourire lui incurva les lèvres tandis qu’une nouvelle idée germait. Oui, c’était exactement ce dont elle avait besoin. Un héros pour l’aider à se remettre de ce béguin à sens unique une bonne fois pour toutes. Un héros avec des abdos si bien taillés qu’elle pourrait faire du surf dessus toute la nuit, et un sourire si parfait que l’expression de travers charmante de Dillon pâlirait en comparaison.

Et il se trouvait justement qu’elle se rendait à une convention sur la romance qui serait pleine d’hommes répondant à cette description précise. OK, ce n’étaient pas de vrais héros, mais il les incarnaient sur des photos.

Sa solution pouvait se résumer en deux mots : mannequin et couverture.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

2 commentaires sur “Ce qui se passe à Vegas > Gina L. Maxwell

    1. Disons que c’est très rapide. L’histoire d’amour n’est pas du tout approfondie, donc y a pas mal de choses qui m’ont gêné, maintenant cela reste sympa à lire mais pas inoubliable quoi. Il est très court donc il se lit très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *