Vision en musique de Rubiel e(s)t moi

 

En allant faire un tour sur Instagram, j’ai vu un post de Vincent Lahouze, l’auteur de Rubiel e(s)t moi publié aux éditions Michel Lafon, qui annonçait une version musicale de son livre. Quand je dit version musicale, comprenez un clip et la chanson qui va dessus 😉

Je ne connaissais pas le chanteur, donc double découverte pour moi, découverte que je vous partage ici.

Moi qui ai lu le livre de Vincent, je peux vous dire que le clip et les paroles reflètent très bien l’histoire et l’ensemble retransmet les émotions comme je les ai ressentie lors de ma lecture.

 

Voici les paroles de la chanson :

Mais quel est donc ce visage
Que je croise tous les matins ?
Et ce sourire sans âge,
À qui est-ce qu’il appartient ?
Les ruelles de Cocorna
Sont floutées dans ma mémoire
Les souvenirs qu’on écorna
Sont encore là.
Mais quel est donc ce regard
Qui s’interroge et qui me pose
Toutes ces questions sans savoir
Dans quelle langue cracher la prose ?
Les faubourgs de Bogota
Sont figées dans ma mémoire
Comme ce jour où on m’éloigna
De l’orphelinat.
Est-ce qu’ils nous ont aimé ?
Est-ce qu’ils se sont penchés sur nous ?
Une minute, une nuit, passés à nous embrasser ?
Dîtes-moi d’où je viens et où je vais
Doucement serrez-nous, Rubiel e(s)t moi

Mais quelle est donc cette peau
Qui n’est pas celle des miens ?
Je me sens comme l’huile et l’eau
Qu’on force à vivre en commun.
Le soleil de Colombie
Et les nuages de France
Cohabitent dans mon lit,
Mais l’absence aussi.
Est-ce qu’ils nous ont aimé ?
Est-ce qu’ils se sont penchés sur nous ?
Une minute, une nuit, passés à nous embrasser ?
Dîtes-moi d’où je viens et où je vais
Doucement serrez-nous, Rubiel e(s)t moi

Comme un fantôme à mes côtés
L’enfant que j’étais attend que je le libère.
J’aimerais tant pouvoir me raconter
Comme un été raconte un hiver.
Alors pourquoi m’a-t-on abandonné ?
De quelle erreur suis-je né ? De quelle misère ?
Comment je fais, moi, pour m’enraciner
Et faire la paix avant de devenir père ?
Rubiel e(s)t moi

Voici le clip :

(n’hésitez pas à aller directement sur YouTube et à vous abonner, moi c’est fait)

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *