Ce n’est pas rien » Daniel Simon

Editeur : MEO

Livre : ICI

Ce n est pas rien poursuit l écriture de l auteur dans le bref, les « choses vues », l ironie du monde, pour ne pas dire le burlesque des situations instables que vivent les hommes aujourd’hui. Un assemblage de textes brefs, de fictions, d histoires d amour, de réflexions sur l écriture et la lecture, qui se rêve comme un livre de promenade, de chevet ou de rêverie…

 

⭐⭐⭐⭐

C’est en lisant le résumé à l’arrière du livre, que j’ai appris que l’auteur était de chez moi, ou du moins que nous sommes nés dans la même ville à quelques années d’écart. J’étais encore plus curieuse de découvrir ce recueil qui s’annonce comme un ensemble de texte qui se rêve.

Certains textes ne font parfois même pas une page complète, et pourtant ils sont tout aussi aboutis que les plus longs. Certains ressemblent plus à des pensées, d’autres à des tranches de vies que l’auteur aurait vues se dérouler devant lui. Pas mal de poésie dans les textes, des textes tendres qui mènent réellement à la rêverie, qui poussent les portes de l’imagination du lecteur, qui poussent la visualisation de ce que l’on est en train de lire.

C’est pour moi une première expérience de cet auteur, je l’espère pas la dernière, car non seulement nous avons la ville de naissance en commun, mais j’ai adoré me promener en sa compagnie en découvrant ses textes qui ont su m’émouvoir et parfois éveiller l’enfant qui sommeille en moi. C’est pour cette raison que j’aime les recueils, ils nous donnent la possibilité de découvrir ce qu’un auteur peut nous transmettre à travers des histoires courtes, de voir comment les émotions sont transmises alors que nous avons peu de mots pour les percevoir.

C’est donc, pour moi, une première expérience de la plume de Daniel Simon, mais une première expérience réussie 🙂

Merci à Gérard et aux éditions MEO pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *