La meute de Mervent #1 » Laura Black

by

Editeur : Sharon Kena

Livre : ICI

Alyssa Clavel est condamnée à mort depuis que le sorcier Galil a maudit sa lignée pour s’emparer de sa clé de pouvoir. Poussée par se grand-mère, elle entreprend de rechercher le talisman, censé la libérer. C’est à Turlant, petite commune vendéenne, qu’Alyssa rencontre Erik Laveau, loup-garou et porteur du précieux talisman. L’homme a déjà croisé la route du traqueur, responsable de la mort de sa propre famille, et n’aspire qu’à se venger. Pourtant c’est son désir de protéger la sorcière qui prend le pas, même s’il réalise très vite qu’il est difficile de défendre une femme qui le fuit sitôt l’avoir séduit.

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

La meute de Mervent, un premier tome qui est déjà pas mal mouvementé, je suis curieuse de poursuivre cette aventure qui promet des moments forts mouvementés.

Dans ce premier tome, nous rencontrons Alyssa, une sorcière, ainsi que sa grand-mère Honorine. Une malédiction plane sur elles. En effet, un autre sorcier puissant, est en train d’éliminer tout les membres de leur famille dans un but bien précis. Non seulement cela lui permet de prendre les pouvoirs des sorciers et sorcières tués, mais également un but beaucoup plus sombre. D’après Honorine, le seul moyen de sauver leur lignée, c’est de trouver le talisman qui pourrait, non seulement briser la malédiction, mais également les sauver. Alyssa n’y croit pas trop à cette histoire de talisman, alors que sa grand-mère y croit dur comme fer.

Erik, alpha de la meute de Mervent fera la rencontre d’Alyssa sans connaître cette malédiction, sa savoir qu’il est celui qui est supposeé tout changer. Erik est le talisman, mais Alyssa qui ne veut au départ, pas croire à toutes ces histoires, commence à changer d’avis alors qu’elle est irrémédiablement attirée par le loup, pareil pour lui.

Vous pensez bien que cela ne peut pas être aussi simple que cela !

Le lendemain de cette fameuse rencontre, Alyssa et sa grand-mère mettront les voiles, ce qui n’est pas pour ravir ce cher Erik qui a maintenant du mal à se remettre de cette histoire, il ne sait pourtant toujours rien de la malédiction et du talisman. Après un bon moment, alors que Galil, le sorcier à la poursuite d’Alyssa et sa famille, finit enfin par la retrouver et qu’elle pense sa vie terminée, une chose étrange va se produire et la sorcière va se retrouver dans la demeure du loup alors qu’elle n’a jamais eu le don pour la téléportation, quelque chose a changé en elle depuis sa rencontre avec le talisman. Cette chose, eh bien, Erik va directement la percevoir lorsque la jeune femme « atterrira » chez lui. Cette chose qui change tellement tout ce en croit il croyait encore.

Après avoir pris connaissance de la malédiction, il ne peut s’empêcher de vouloir à tout prix protéger la sorcière, ce sentiment va surpasser son envie de vengeance envers le sorcier qui a décimé sa famille il y a très longtemps. Mais le sorcier a gagné en puissance depuis qu’il l’a rencontré, est-il capable de protéger la sorcière ? Il faut pourtant à tout prix l’empêcher de tuer Alyssa.

C’est un premier tome, et pourtant nous avons déjà énormément d’action alors qu’en général c’est plutôt le tome le plus lent, celui qui pose les bases de la saga, qui nous permet de faire tranquillement connaissance avec les protagonistes. Laura Black n’y vas pas en douceur, elle plonge le lecteur directement dans le vif du sujet, il n’y a pas de temps mort, par contre quelques moments relativement angoissants. Mon souci ??? Eh bien je veux la suite, je suis complètement entrée dans l’histoire, je me suis attachée à Alyssa et Erik, j’ai adoré sa grand-mère, Charles, et les autres, une véritable petite famille qui peut venir à bout de tout ce qui pourra se dresser face à eux. J’ai hâte de me plonger dans le second tome, qui je suis certaine, va autant me régaler que celui-ci, il ne peut en être autrement !

Laura Black a parfois une manière un peu étrange dans sa narration, si cela m’a un peu perturbé au départ, je me suis rapidement mise au diapason, et la suite est passée comme une lettre à la poste (sans les retards, les grèves, ni les courriers qui se perdent).

Merci à Aurélie et aux éditions Sharon Kena pour leur confiance.

2Pingbacks & Trackbacks on La meute de Mervent #1 » Laura Black

  1. […] découvert la plume de Laura Black il y a peu de temps avec le premier tome de La meute de Mervent publié chez un autre éditeur, j’avais bien adhéré, lorsque j’ai vu qu’elle […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *