Théo et Hugo dans le même bateau

107762665_o51bahdx8c-l-_sy445_DVD : ICI

Dans un sex-club, les corps de Théo et de Hugo se rencontrent, se reconnaissent, se mêlent en une étreinte passionnée. Passé l’emportement du désir et l’exaltation de ce premier moment, les deux jeunes hommes dégrisés, dans les rues vides du Paris nocturne, se confrontent à leur amour naissant.

107633999ATTENTION : il y a des scènes X entre hommes qui pourraient choquer les âmes sensibles.

Comme dit sur l’avertissement, certaines personnes pourraient être choquées par le début du film qui nous plonge dans un sex-club gay où les relations charnelles sont explicites. Rien n’est caché ni censuré. J’avoue que moi-même au départ je pensais regarder un film porno et non autre chose, mais pour la compréhension de l’histoire il est malgré tout utile de bien regarder ce début de film.

Perso je n’ai rien vu de véritablement choquant, bien que je me sois posée la question  et que j’ai avancé le film pour vérifier que je n’étais pas dans du porno. Je vous rassure cela ne dure pas non plus la moitié du film mais bien pas loin de 25 minutes malgré tout.

Avec ce film, on voit encore l’importance du préservatif lors de rapports sexuels, que ceux-xi soient gay ou hétéro. Cela ne coûte pas cher mais sauve des vies.

Au-delà de cette première partie au sex-club, il y a la rencontre de Théo et Hugo, une étincelle, une évidence, leurs corps ne se trompent pas, ils se sont trouvés. Mais dans le feu de l’action, il y aura un petit oubli, un petit bout de caoutchouc ne fera pas son apparition.

Malheureusement, Hugo est séropositif, …

Malgré tout, leur histoire naissante semble être une évidence, on ne peut pas dire que cette relation commence comme une romance à l’eau de rose, et pourtant j’ai trouvé que leur couple sonnait vrai. Ils vont affronter le coup de fil à Info Sida service, les urgences, et la suite.

Malgré un début étonnant où je me suis posée des questions sur le film que je regardais, le message que véhicule cette histoire devrait être lui aussi une évidence pour tout le monde, peu importe que l’on soit hétéro ou gay, le préservatif devrait être un réflexe aussi simple que de regarder de chaque côté avant de traverser une rue.

En bref, un début difficile mais une histoire magnifique pour laquelle j’ai eu un coup de cœur. Tout comme leur histoire est une évidence, vous parler de ce film l’était également pour moi.


Je vous laisse avec quelques images ainsi que la bande-annonce.

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *