Fantastique/Fantasy, Sagas

Nouvelles d’un Myrien #1 > Les Sang-Mêlés > Sandra Moyon

511c5x3w7lÉditeur : ICI

Livre : ICI

Kindle : ICI

La vie n’est qu’injustice. Je me suis longuement interrogé sur les raisons qui faisaient que nous ne partions pas tous, dès notre venue au monde, avec les mêmes chances ainsi que les mêmes opportunités. Qu’est-ce qui fait que, parce que nous naissons différents des plus forts, nous nous retrouvons condamnés aux pires desseins ? Pour ma part, je suis myrien et depuis le commencement de ma pénible vie, j’ai été enchaîné à une voie que je n’ai pas choisie. Les sorciers ont-ils déjà pensé qu’aucun myrien n’avait souhaité naître myrien ? La scélératesse du monde me révolte et m’accable un peu plus chaque année qui passe. On m’a appris, alors que tout m’était encore inconnu, que je n’avais pas le choix, que mon destin était tracé de bout en bout et que je devais me contenter de l’accomplir, sans discuter. J’aimerais que le Destin puisse être de chair et de sang, ainsi j’irais à sa rencontre et je lui demanderais pourquoi il se complaît à se jouer de nous…

107633999

gif-satanique-les-visiteurs-2

Les Myriens ont été réduits en esclavage et sont maintenant au service des sorciers, qui ont d’ailleurs bridés leurs pouvoirs. Luhan a deux particularités, il a les yeux rouges et, bien qu’aimant son jeune Maître, il ne rêve que de liberté. J’ai beaucoup aimé cette partie de la saga, car c’est pour moi une autre manière de parler de l’esclavage, bien que nous ne parlons pas ici du peuple noir ou encore des esclaves de l’époque romaine, il pourrait très bien être représenté par le peuple des Myriens. Je ne sais pas si c’est ce que Sandra Moyon voulait transmettre comme message à travers l’histoire de Luhan, mais c’est de cette manière que je l’ai ressentis en lisant. Quand on regarde bien, il y a eu de tout temps des personnes réduites en esclavage, et ce peu importe les époques de notre histoire.

Bien entendu il s’agit ici d’une fiction fantastique, mais Luhan, qui va avoir la lourde tâche de rendre possible la liberté pour son peuple, n’aurait-il pas pu être Spartacus du temps des Romains ?

Comme je l’ai dis, j’ai vraiment cette première partie de saga.

En tout cas je vous recommande de le lire, c’est une très belle histoire, le texte est écrit de manière fluide et ne donne qu’une envie, c’est de savoir la suite.

Merci aux éditions Anyway pour leur confiance.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

0 Comments

  1. Je pense qu’il est en quelque part dans mes livres… J’ai la première édition, mais j’avoue que cette couverture est l’une des plus belles que j’ai vu pour cette saga.

    1. Pour la première version, le premier tome c’est en fait les tomes 1 et 2 aux éditions Valentina qui ont fermé malheureusement. Mais c’est vrai que niveau couverture, celle-ci est vraiment top.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *