#Découverte2017 > Engrenages > Morgyane Kiinzah

textgram_149665541651pv6Fka1sL._SY400_Éditeur : Lysons éditions

Livre : ICi

Kindle : ICI

Arrive-t-on vraiment à prendre sa destinée en main, quand celle-ci semble nous avoir échappé ? N’existe-t-il que des hasards heureux ? Comment pouvons-nous garder la raison quand l’amour frappe à la porte de nos cœurs ? Comment arrivons-nous à baisser la garde, à oublier si vite nos convictions, notre instinct de félin et la force qui nous caractérisent, lorsque nous tombons amoureux ? L’Afrique n’est-elle que cet enfant rachitique, décrit par beaucoup, que seule la main nourricière de l’Europe peut guérir ? Un témoignage bouleversant, accablant, d’une jeune africaine venue découvrir l’Europe, et pourtant nécessaire pour comprendre l’engrenage dans lequel sont embrigadés des milliers d’hommes et de femmes souhaitant quitter l’Afrique à tout prix en pensant qu’ils trouveront un avenir meilleur !

Lire la suite de « #Découverte2017 > Engrenages > Morgyane Kiinzah »

Dits de la nuit > Collectif

dits-nuitEditeur : M.E.O.

Livre : ICI

Au cœur de la veillée, dans l’ombre, une voix s’élève, gardienne de la mémoire du monde.
C’est l’heure du conte. Après les légendes de nos contrées, voici, sous les regards croisés de Belges que fascina la découverte du continent noir et d’Africains soucieux d’en préserver l’inestimable patrimoine oral, des fables du Congo, du Rwanda et du Burundi. Récits des origines, bestiaires humoristiques ou satiriques, légendes merveilleuses s’offrent en un florilège qui séduit tout à la fois par l’universalité de ses thèmes et par la singulière liberté d’esprit de ses traditions.
En découvrir les saveurs originales, demeurées longtemps à l’écart des civilisations de l’écrit, est une façon de renouer avec l’histoire africaine et d’entrer au cœur du métissage des francophonies.

Lire la suite de « Dits de la nuit > Collectif »

Géographie de nos amours > Rebecca Walker

51ytvew3tql-_sx308_bo1204203200_Éditeur : L’Archipel

Livre : ICI

Kindle : ICI

Étudiante à Yale, la narratrice est une jeune Afro-Américaine qui se cherche encore. Elle décide de prendre une année sabbatique pour partir en compagnie de son amie Miriam, de deux ans son aînée, à la découverte du continent africain.
Le Caire, d’abord, les superbes pyramides de Gizeh, l’ambiance urbaine de Nairobi, la ville côtière de Malindi, puis l’île de Lamu, au milieu de l’Océan Indien.
Là, elle rencontre Adé. C’est le coup de foudre immédiat. Tandis que Miriam continue son périple, elle décide de rester sur cette île paradisiaque.
Adé lui donne le prénom musulman de Farida, « la femme qui est exceptionnelle » et ils décident de se marier.
Mais Farida contracte la malaria, et les voilà tous deux pris dans les feux de la guerre civile qui éclate. Leur amour si pur, si intense, pourra-t-il y résister ?

Lire la suite de « Géographie de nos amours > Rebecca Walker »

Depuis 60 ans l’Afrique s’est trompée > Emett Legrand

413191956Editeur : 5 Sens

Livre : ICI

Les indépendances des pays africains n’ont pas réussi à être le symbole d’une nouvelle ère. Car, dans les années qui ont suivi, les dirigeants chargés de remplacer les colons n’ont pas été à la hauteur des attentes pesant sur eux. Leurs manières de diriger se sont caractérisées par de nombreux écarts : dictature, népotisme, corruption et détournements de fonds. Ainsi que par des incitations à la division entre membres des différentes tribus, clans, ethnies et régions.

Face à ce drame continental, les révoltes ayant fini par lasser les populations africaines, et vu les pertes humaines et l’inefficacité à long terme des soulèvements, la solution finale pour les habitants du « Berceau de l’humanité » a souvent été de se résigner à la fatalité comme si être Africain était synonyme de souffrance, de privation et d’humiliation ; ou d’émigrer vers des pays où le bien-être des citoyens est mieux considéré.

Il est vrai que la communauté internationale a sa part de responsabilités dans les problèmes de l’Afrique et des Africains. Par contre, dire qu’elle est la seule responsable de cette tragédie humaine relèverait d’une extrême malhonnêteté intellectuelle. Si, dès les indépendances des pays africains, il y avait eu au pouvoir des gens intègres et consciencieux, il n’y aurait pas autant de souffrances dans chacun des pays africains, et ainsi, bien moins d’émigrations.

Lire la suite de « Depuis 60 ans l’Afrique s’est trompée > Emett Legrand »