Poésie

La Promesse – Prélude » Serg Péhaisse

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Viens un jour où le quotidien ne suffit plus, où l’on a la sensation étrange d’avoir erré dans ce monde sans ambition, sans artifice avec comme seul guide la route qui a été tracée pour nous depuis l’enfance.

Il est difficile de croire qu’en chacun de nous, réside une lumière aussi éclatante que l’existence elle-même.

Mais, elle existe bel et bien et chacun des textes de ce recueil en débordent. Qu’elle soit mélancolique, dramatique, triste ou joyeuse. Elle nous traverse à chaque instant de notre vie et nous la renvoyons à l’aide de nos paroles, de nos pensées et de nos actes.

À présent que nous en sommes conscients, une question subsiste :

Qu’allons-nous faire de cette lumière ?

 

Pour moi, les chroniques les plus difficiles à écrire, ce sont celles que je dois publier alors que je viens de lire un recueil de poésie.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que, comme chacune de mes lectures d’ailleurs, mon ressenti est très personnel, mais pour la poésie, c’est encore plus fort et vrai que pour un livre d’un autre genre. Du moins, c’est mon avis. Selon mon vécu, je vais ressentir un poème d’une certaine manière, alors que pour vous cela sera forcément différent. Une personne qui n’a jamais vécu le harcèlement par exemple, ne ressentira pas la même chose qu’une pour laquelle c’est malheureusement la cas en lisant un poème qui est sur ce thème. Vous allez me dire que c’est pareil pour un livre d’un autre genre, et je vous répondrai que oui, ca l’est également. Mais avec la poésie, je trouve que c’est encore beaucoup plus fort au niveau émotionnel, alors que ce ne sont que des textes courts en règle générale.

La lumière dont parle le résumé de ce recueil, chacun de nous la percevra d’une manière différente, ce qui est vrai pour moi, l’est pour vous également. Certains des poèmes m’ont énormément touchée parce qu’ils me parlaient beaucoup plus que d’autres, parce que certaines situations sont beaucoup plus proches de moi, voir même elle me touchent de près d’un point de vue personnel. Certains d’entre eux ont su me mettre face à certains passages de ma propre vie, alors que d’autres me touchaient juste un minimum.

Cependant, ils ont tous ce petit quelque chose qui fait que l’on a une envie irrépressible de les relire encore une fois avant de passer au suivant. Chose que je n’ai pas faite, mais je n’ai, par contre, pas pu résister à celle de lire à nouveau le recueil dans son entièreté à peine je terminais le dernier poème présent ! Certains poèmes sont beaucoup plus sombres, mais malgré tout, il y a bien cette fameuse lumière qui en ressort à un moment ou à un autre.

Une très belle découverte pour ma part, je vous encourage à la faire vous aussi dès que possible !

Merci à Serg Péhaisse ainsi qu’au site Simplement.Pro.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *