Romance

Malgré nos différences » Fanny André

Editeur : City Editions – Collection Eden

Livre : ICI

Secrète et mystérieuse, Elzbieta est une jeune étudiante solitaire qui fuit les autres et préserve jalousement son intimité. Séduit au premier regard par cette jeune femme qui dissimule de profondes cicatrices sous ses longs cheveux, Silas est bien décidé à l’apprivoiser.

Il réussit alors à louer une chambre en colocation dans la même maison qu’elle. Mais on est bien loin du coup de foudre réciproque  :  Elzbieta veut obliger Silas et T-Rex, son gros chien dont elle a une peur panique, à partir. Elle se lance dans une véritable guerre où tous les coups sont permis.

Mais de la haine à l’amour il n’y a qu’un pas et Silas est bien décidé à ne pas se laisser faire, la guerre est déclarée !

 

⭐⭐⭐⭐⭐

La plume de Fanny André ne m’est plus inconnue depuis un bon moment maintenant, et même si je suis totale fan de sa saga Bane Seed, la lire dans un autre genre littéraire, eh bien je dis : même pas peur ! Et, vous savez quoi ? Qu’est-ce que j’aime sa plume ! Peu importe le genre, je suis définitivement fan ! Elle est douée pour nous faire aimer ou détester un personnage, elle sait aussi le moment où nous ressentirons telle ou telle émotions, tout simplement parce qu’elle sait comment nous faire vivre à travers ses personnages. Car non, Silas n’est définitivement pas un personnage de roman de plus sur le tableau déjà bien rempli des romances. Silas, eh bien c’est une personne et non pas un personnage, Silas, c’est un ami, c’est une personne que vous connaissez, une personne à travers laquelle vous vivez chaque chapitre de son histoire.

Elzbieta, eh bien j’ai eu un peu plus de mal avec elle, mais j’ai une telle confiance en l’auteure, que je savais que je ne l’appréciais pas pour un certain moment, que forcément je changerais d’avis à un moment de ma lecture. Il faut dire que, la pauvre, elle est n’avait pas forcément toute les cartes en main que je réussisse à l’apprécier d’entrée de jeu. C’est une relation qui c’est construite lentement, un peu comme celle qu’elle a avec Silas. Rien ne sert de courir il paraît, alors oui, petit à petit, elle a bel et bien su me faire changer mon point de vue à son sujet. Croyez-moi, ce n’était clairement pas gagné du tout !

La seule et unique chose que je peux reprocher, et si vous avez lu vous aussi ce nouveau roman de l’auteure vous pourrez confirmer, c’est la couverture. Elle ne représente tellement pas Silas, ni T-Rex d’ailleurs. Je n’accorde peut-être pas une importance capitale aux couvertures, ici nous sommes tout bonnement à l’opposé de qui est Silas. Honnêtement, je trouve cela dommage, et je ne suis pas tout à fait certaine que ce choix de couverture soit totalement judicieux. Bien entendu, je ne la trouve pas moche du tout, mais je n’y retrouve pas ce duo Silas/T-Rex que j’ai appris à connaître.

Au final, ce qui compte, c’est le récit en lui-même, non ? Alors, si je ne prend pas en compte cette couverture, eh bien j’ai totalement adhéré au récit. Pour être entièrement franche avec vous, à aucun moment je n’ai eu de doute, je sais que je peux me lancer en toute confiance dans un livre signé Fanny André. Elle fait clairement partie des auteures que je ne peux que vous conseiller de lire.

Merci aux éditions City et à Fanny André.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *