Egomaniac » Vi Keeland

Editeur : Hugo Poche

Livre : ICI

Ils n’ont rien en commun mais vont devoir partager un bureau…

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L’adresse est parfaite, à New York ; sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l’occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement… Son monde s’effondre lorsqu’elle découvre que ce bureau n’est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ?

Lorsque Drew trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d’une escroquerie. Certes, il n’a pas grand-chose en commun avec une psychologue qui travaille à réconcilier les couples mais il pourrait se laisser attendrit.
Partager un bureau n’est pas un gros effort et ne présente pas beaucoup de risques, n’est-ce pas ?

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Voilà un livre que j’avais envie de découvrir, principalement grâce à l’avis de ma diabolique #Marlène. Oui, elle a la manie de faire augmenter ma PAL et ma whist list, je la hais ! Là si vous me croyez, vous me décevez grandement !

En refermant mon livre, je me dis qu’il est totalement impossible de ne pas avoir envie de tout recommencer. J’ai adoré ce duo que forment Emerie et Drew, eux que franchement tout oppose, vont se retrouver à devoir cohabiter dans le même bureau. Voilà de quoi donner des passages carrément improbables, mais on ne peut plus hilarants. Tant qu’à partager un bureau, pourquoi ne pas pousser encore un peu plus loin, et nous offrir des moments quelque peu torrides ?

Et pourtant, ce n’est même pas ce duo de choc qui fait que j’ai aimé ma lecture, c’est plutôt le contraste entre les moments sérieux et ceux qui le sont beaucoup moins. L’auteure a su mélanger le tout en un petit délice que l’on apprécie de la première à la dernière page sans s’en lasser. Vi Keeland a su également donner un très bon rythme afin que l’on ne puisse pas avoir le temps de nous ennuyer. Je vous assure que le lire uniquement durant mes trajets pour aller et revenir du boulot fut un véritable supplice !

Je ne suis pas spécialement fan de la couverture, et je trouve qu’elle ne représente pas le personnage de Drew. Mais heureusement, une couverture ne fait pas tout, parce que le récit est une petite merveille !

Si ce n’est pas encore fait, j’espère que vous allez faire le nécessaire pour découvrir ce duo de choc le plus rapidement possible !

– Vous faites quoi, là ?

– Quoi ? Comment ça, je fais quoi ?

Elle lève les mains au ciel.

– Vous me reluquez. Je vous ai vu. Je suis entrée ici pour vous enguirlander et vous, vous me reluquez.

– J’admirais votre tenue. Ça n’a rien à voir avec « reluquer »

– Ah oui ? (Ses mains se posent sur ses hanches) Et en quoi c’est différent ?

Retrouvez l’avis de #Marlène :
EGOMANIAC

Merci aux éditions Hugo Poche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *