Mes plus grands succès » Stéphane Trapier

Editeur : Casterman

Album : ICI

Stéphane Trapier compile spécialement pour vous ses plus grands succès. Entre deux illustrations vintage détournées par la reprise d’extraits de chansons populaires, il nous immerge dans l’esprit toujours plus inventif d’un Giscard à domicile – alter ego de son propre père – qui tient plus de l’artiste contemporain fan de nouvelles technologies que de l’homme d’État. Stéphane Trapier incarne quant à lui tour à tour le génie français, Manu Mac’on, héros d’un monde sans R, ou encore Stéphane Trapier lui-même.

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà une manière plutôt bien pensée de faire découvrir son oeuvre. En effet, si comme moi vous ne connaissiez l’auteur que de nom, voir pas du tout, eh bien pour ma part, je trouve que cette BD est franchement idéale. Elle m’a permis de me faire une idée bien précise de ce que faisait Stéphane Trapier. Je ne vais pas dire que je suis fan de tout ce que j’ai lu ici, mais j’ai passé un moment des plus agréable.

Nous rencontrons donc les personnages que l’auteur a créé au fil des années. Mais il ne s’arrête pas là, personnellement, j’ai adoré pouvoir lire autre chose. Entre chaque « histoire », nous avons de belles illustrations qui reprennent des passages de chansons bien connues. Je les ai trouvé franchement extra, certains m’ont donner le sourire, mais surtout m’ont donné cette furieuse envie de fredonner !

Certaines réparties sont carrément à mourir de rire, quand d’autres m’ont juste donné envie de poursuivre. Mais dans la globalité, j’ai totalement adhéré à cette BD qui reprend les succès de l’auteur. Cela m’a permis de savoir si je pourrais, ou pas, avoir envie de pousser plus loin ma découverte de l’univers de l’auteur. La réponse est clairement oui, certains de ses personnages m’ont donné cette envie d’aller plus loin, de mieux les connaître, de les retrouver comme on peut retrouver ses amis.

Par contre, je serais franchement curieuse de voir ce que la plume de l’auteur pourrait donner dans un roman, je suis presque certaine qu’il sauré m’étonner encore plus que ce ne fut le cas ici avec une BD. Pour cette BD, je vous recommande d’avoir un brin d’humour, sans cela, vous allez passez totalement à côté, mais si vous entrez dans les conditions, alors vous allez adorer.

Merci aux éditions Casterman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *