L’Empire des Illusions #1 – L’invasion céleste » Marie Kneib

Editeur : Livresque Editions

Livre : ICI

Dans l’empire spatial de Saénéaria, tous les jeunes aristocrates doivent prouver leur valeur au combat s’ils veulent être reconnus par leurs pairs. Noarleen appartient à la noble famille de Leenho. Tous attendent donc de lui qu’il s’illustre par des exploits militaires. Il n’a pourtant guère l’étoffe d’un guerrier et seule la pression exercée par ses parents le convainc de s’engager dans l’armée. Il est envoyé à la conquête de la lointaine planète Eithra, en compagnie du fils de guerriers déserteurs et de la princesse héritière de l’empire, tous deux désireux de se distinguer. Néanmoins, l’unité apparente de Saénéaria n’est que poudre aux yeux et Noarleen se retrouve mêlé bien malgré lui à de sombres intrigues de cour…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Je ne savais pas à quoi m’attendre, si ce n’est que le résumé me tentait trop pour que je résiste, et que je suis dingue de cette couverture ! N’ayant jamais lu cette auteure, là non plus je ne savais pas trop comment était sa plume. Mais franchement, mes inquiétudes n’avaient aucunes raisons de naître, parce que du début à la fin, j’ai adoré ma lecture et l »univers dans lequel l’auteure m’a attirée.

Le seul point qui aurait pu moins me plaire, c’est que j’ai parfois eu l’impression que les réactions à certains événements n’étaient pas spécialement à la hauteur de l’âge des personnages. Comme si certaines choses les faisaient rajeunir soudainement pour revenir à leurs âges réels quelques secondes plus tard. Bien que ce fut parfois perturbant, honnêtement ce n’était pas gênant au point de me faire enlever une étoile.

L’auteure mélange à merveille la science-fiction et la fantasy, et croyez-moi que ce genre de récit sur un grand écran, cela vaudrait largement le détour !

N’oublions pas non plus que nous sommes dans un premier tome, franchement, si le suivant est à la hauteur de ce que j’en attends, je ne serai pas loin (voir en plein dedans) du coup de cœur. Le côté psychologique est beaucoup plus travaillé que je ne le pensais en débutant ma lecture, sans pourtant alourdir le récit ni tirer en longueur dans les détails qui deviendraient trop rapidement envahissants. Pour moi en tout cas, l’auteure a su tout équilibrer, tant l’intrigue, que les rebondissements que je n’ai pas tous vu venir, que les personnages dont certains ont un très gros potentiel en vue pour la suite des événements.

Une chose est certaine, c’est qu’il est impossible de ne pas aimer ce premier tome, de ne pas passer un excellent moment le lisant. Une lecture que je vous recommande sans hésiter, il ne faut pas forcément aimer le genre SF, du moins je ne trouve pas que cela soit une nécessité. Alors, lancez-vous 🙂

Pour un Saénéarien, il n’existait pas de pire sort que de perdre ses ailes. C’était l’essence même de leur peuple, ce qui les rendait si particuliers. Leurs Dons, ces capacités naturelles qui différaient d’une personne à l’autre et dont ils étaient si fiers, trouvaient leur source dans ce sang noir qui n’irriguait que leurs ailes. Ainsi, un Saénéarien dépourvu d’ailes se retrouvait aussi privé de ses pouvoirs.

Merci aux éditions Livresque ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *