Tropical palace > Alicia Werner

PARU LE 28 MAI 2020 AUX EDITIONS HUGO ROMAN

LIEN D’ACHAT – ICI

Les tribulations de 3 jeunes et jolies trentenaires, entre Paris et le Brésil, de déceptions amoureuses en galères professionnelles, ou comment se construire un avenir en accord avec ses sentiments et ses valeurs. Un feel good à emmener dans sa valise.

À 28 ans, Jill, chef de réception du Royal Breteuil, éminent palace parisien, excelle à ce poste dont elle a toujours rêvé et pour lequel elle a sacrifié tant de sa vie. Et pourtant…
Et pourtant, Jill se fane chaque jour un peu plus au service de clients aussi riches que capricieux.

Bien sûr, il y a les fous rires entre copines, les répétitions très rock de son groupe et sa mère en pleine crise mystique, avec qui on ne s’ennuie jamais mais, aujourd’hui, il manque quelque-chose d’essentiel à la jeune Parisienne : des vacances bien méritées ? Une nouvelle aventure professionnelle ? Une histoire d’amour avec un grand A ? Peut-être bien tout ça à la fois…

Entre coups de blues, coups de chance, coups de gueule et coups de coeur, le parcours de l’attachante Jill est loin d’être un long fleuve tranquille.

De Paris aux plages brésiliennes, en passant par la Normandie, elle nous embarque dans sa quête du bonheur, au fil d’aventures aussi drôles qu’émouvantes.

Un roman positif, drôle et d’une fine analyse psychologique, qui fera voyager le lecteur dans un scénario riche en rebondissements et so romantic. Un livre qui vous veut du bien !

⭐⭐⭐⭐

UN FEEL GOOD SYMPATHIQUE ! IDÉAL POUR SE DÉTENDRE ET VOYAGER SANS BOUGER DE CHEZ SOI !

Ces derniers temps, je me laisse plus souvent tenter par un roman feel good. A l’annonce de cette parution, j’ai eu envie de découvrir les tribulations de Jill, notre héroïne, qui se trouve à un tournant de sa vie.

Avec Tropical Palace, Alicia Werner fait voyager ses lecteurs, elle leur offre une histoire dans l’air du temps. Grâce à sa plume moderne et pleine de sensibilité, elle nous dépeint le quotidien d’une héroïne touchante qui se cherche à un tournant décisif de sa vie professionnelle et personnelle. Épaulée par ses deux meilleures amies, Jill va faire le bilan de sa vie. Le constat est sans appel, elle est au bord du burn out et elle a bien besoin de prendre le large.

Le récit est assez court, ce qui permet à l’histoire de se mettre en place rapidement sans jamais donner une sensation de « trop vite » au lecteur. On découvre le monde de notre héroïne, chef de réception du Royal Breteuil, éminent palace parisien, elle a travaillé comme une forcenée pour en arriver là où elle est. Mais à vingt-huit ans, Jill se rend compte que son job tient plus du boulet à la cheville que du rêve de toute une vie. Mais que faire lorsque l’on se retrouve au bord du gouffre ? Peut-on tout plaquer pour recommencer ? Prendre des risques sans garanties ?

Heureusement, en dehors de sa vie professionnelle chaotique, Jill a de quoi se changer les idées. J’ai particulièrement aimé sa vie colorée et rythmée. Jill a au moins la chance d’être bien entourée et cela fait chaud au cœur.

Alicia Werner nous entraîne dans un véritable parcours initiatique, sa plume est vraiment agréable, tout est bien pensé, la psychologie abordée avec finesse et légèreté par moment, quand il le faut. Ce roman fait voyager, je dois dire qu’en cette saison, ce fut vraiment appréciable de partir aux côté de Jill et de ses amies. Dépaysement total, évasion et décompression.

En débutant le roman, j’étais vraiment enthousiaste, presque pressée de plonger dans cette histoire. J’ai passé un moment très sympathique, à rire et à espérer le meilleur pour notre héroïne. On peut aisément s’identifier à Jill, elle évolue certes dans un milieu avec un certains standing de par son travail, mais cela reste une jeune femme très simple, avec beaucoup de fantaisie et haute en couleur.

C’est une belle tranche de vie, une de celle qui sonne juste. Alicia Werner n’a rien surjoué, tout est naturel et la sensibilité de notre héroïne est vraiment exacerbée pour mieux nous faire comprendre à quel point elle a besoin de changement dans sa vie pro et sa vie amoureuse.

En bref, j’ai passé un moment très agréable aux côtés de Jill et de tous les personnages qui peuplent cette histoire. Ce fut une belle découverte, la plume d’Alicia Werner véhicule des émotions vivifiante, c’est fun et en même temps très touchant de par les thèmes abordés. Un bon feel good qui va coloré votre été !

Une petite voix intérieure me dit que dans ce pays, je vais pouvoir exaucer mon souhait, et j’ai envie d’y croire.

Je remercie Elodie et les éditions Hugo & Cie pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *