Kim » Véro-Lyse Marcq

Editeur : Sharon Kena

A PARAÎTRE LE 12/05

Livre : ICI

Guitariste de talent, Kim part en tournée, parmi cinq gaillards, à bord d’un autobus aménagé. Si, d’un côté, elle arrive à se trouver une place et rencontrer l’amour, de l’autre, un homme inquiétant rôde autour d’elle et perturbe cette aventure, qui s’annonçait pourtant sensationnelle.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Depuis que j’ai découvert la plume de Véro-Lyse via le site Simplement.Pro il y a un long moment, c’était pour sa trilogie, je n’arrête pas de dire et répéter que je veux la lire dans une parution plus longue ! Elle a dû en avoir marre que je le dise tout le temps, elle a donc écrit une parution plus longue ! Mais attention, le résumé de celle-ci, ne vous prépare pas du tout à ce que vous allez découvrir !

Tout commence comme une romance, oui je sais que c’est normal vu qu’il s’agit d’une romance, et à plusieurs reprises je me suis dit qu’il manquait la touche Véro-Lyse, celle qui fait que je suis complètement accro dès que je me lance dans une de ses parutions. N’ayez aucune crainte à ce sujet, car cette fameuse touche arrive au moment précis où elle doit faire son apparition, mais là encore, je n’étais moi-même pas prête à vivre cette petite chose qui fait la marque de Véro-Lyse. J’étais très loin d’imaginer ce qui allait me tomber dessus, je commence pourtant à cerner l’auteure, mais je me suis fait berner en beauté !

Oh mon dieu, mais comment peut-on faire ce mauvais tour à ses personnages ? Bon, je suis là à râler alors que j’ai adoré du début à la fin. Ce petit frisson qui me gagnait petit à petit à chercher quand et comment elle allait frapper et me retourner dans tout les sens, j’adore ! Je pense que Kim n’a pas trop apprécié, j’en suis même certaine vu que je connais maintenant sa réaction lorsque ça lui est tombé dessus. Je la trouve d’ailleurs des plus raisonnable, j’aurais envoyé tout valser si j’avais vécu la même chose.

Petite note perso à Véro-Lyse : Je ne sais même pas pourquoi tu doutais de pouvoir sortir une parution plus longue, c’est brillamment réussi. Le truc, c’est que tu connais ma gourmandise, …, tu sais ce qu’il te reste à faire je pense… Parce que bon, tout y est, la romance, le décor magnifique qui m’a emmenée  dans tellement de coin en compagnie des Wondermen, les personnages eux-même également, et puis cette touche qui t’es personnelle et qui a su remettre tellement de choses en question.

C’est vrai que j’ai maudit l’auteure, mais au final, quel régal !

Seul point noir au tableau : le manque de mon frère, de sa voix, des putains de bières qu’on s’enfilait régulièrement, se fait sentir. J’ai toujours le cœur serré de penser qu’il n’a probablement pas accepté mon départ, car, faute d’avoir des nouvelles, cela semble une conclusion logique. Serait-il assez cruel pour me laisser sans un signe aussi longtemps ? Si oui, je me suis trompé sur lui, pourtant, je refuse de l’envisager, je le connais trop bien. Quelque chose s’est passé. Mais quoi ?

Merci à Aurélie et aux éditions Sharon Kena.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *