T’ar ta gueule à la récré – Confessions d’un influenceur » Emery Dolige

Editeur : Mareuil Editions

Livre : ICI

T’ar ta ta gueule à la récré est le premier récit jamais publié d’ « un influenceur » sur les réseaux sociaux, internet et, plus généralement, le monde numérique.

Emery Doligé, alias  » Mry « , fut longtemps l’un des blogueurs les plus influents. Dans le livre T’ar ta gueule à la récré, confessions d’un influenceur, il raconte comment il est tombé très jeune dans
la marmite d’Internet, en créant un blog devenu une référence (Choses Vues) et comment son ascendant dans le monde numérique et médiatique n’a cessé de grandir au point de lui faire perdre de vue une certaine réalité. Dans cet ouvrage qui peut se lire comme une  » contrition numérique « , il raconte comment et pourquoi le Star-système, le monde politique et les médias lui ont déroulé le tapis rouge pendant plusieurs années. Dans ce culte du creux, il a progressivement pris conscience que l’univers parallèle qui s’ouvrait à lui ne pouvait plus se refermer. La libération de la parole, la place de la femme, le rapport à la Terre et à l’autre ont créé une ère nouvelle.
Au travers de ce parcours fait de paillettes, d’impunité, de certitude et parfois de haine, Emery Doligé montre aussi qu’une autre voie est possible.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

En tant que blogueuse, j’étais franchement curieuse de découvrir ce livre d’Emery Doligé. Emery y partage sa propre expérience, avec ses hauts et ses bas, mais également tout ce qui tourne autour de l’univers des blogs avec là aussi ce qui est positif et négatif. Aujourd’hui, l’influence des réseaux est beaucoup plus importante, et cela a forcément eu un impact non négligeable sur la blogosphère.

Personnellement, si j’ai pris un jour la décision d’ouvrir Le monde enchanté de mes lectures, c’était principalement pour partager une de mes passions. Je n’ai jamais cherché à avoir des centaines de likes, sur Facebook ou ailleurs. Pour moi, le but était de tout simplement partager mes lectures, toujours avec des avis le plus honnêtes possibles. La course aux likes et à la notoriété ne m’intéressent franchement pas, et cela ne sera jamais le cas. C’est vrai que cela fait plaisir lorsque des commentaires sont publiés, bien entendu qu’un like ou un partage est toujours apprécié, mais le principal, du moins de mon point de vue, n’est pas là, il est dans le fait que je partage tout simplement ce que j’aime. Cela permet de mettre certains livres en avant, tout comme je ne me borne pas à lire un genre littéraire bien précis. Pourquoi ne mettre en avant que de la romance, ou de la fantasy, ou encore uniquement des BD alors que le monde littéraire est tellement vaste ?

Mais revenons au livre publié par Emery, nous ne sommes pas ici pour parler de ma propre expérience après tout !

Je disais donc que j’étais curieuse de découvrir ce livre, je ne peux donc que remercier Babélio de m’avoir donné cette opportunité lors d’une masse critique. Je dois bien avouer que j’ai énormément appris durant ma lecture, notamment sur les débuts de la blogosphère, l’arrivée des réseaux sociaux, mais également sur l’influence que pouvait avoir un article publié et tout ce qui en découle. Au départ, quelques blogs fleurissent sur le net, ceux-ci commencent à prendre de l’importance, et les articles y étant publiés pouvaient avoir des retombées positives ou négatives, selon l’effet boule de neige que celui-ci entraînait. La différence avec aujourd’hui, eh bien le nombre de blogs est juste ahurissant, beaucoup finissent par abandonner. Mais la grosse différence, ce sont les réseaux où il y a (normalement) beaucoup plus d’interactions que sur les blogs.

Là où j’ai trouvé ce livre des plus intéressant, c’est de voir cette blogosphère à travers une autre personne. J’ai mes propres avis sur le milieu, mais voir à travers une autre personne, cela donne une distance avec nos propres ressentis. A certains moments on se dit que nous avons la même vision, alors qu’à d’autres cela peut être carrément à l’opposé.

Mais Emery ne s’arrête pas à l’influence des blogs, c’est tout un univers que nous découvrons, entre autre, la réputation qui peut détruire une personne, tout autant que la mettre sur le devant de la scène. Finalement, les blogs et les réseaux, c’est un peu le reflet de la vie réelle. Certains restent dans leur coin alors que d’autres sont dans la lumière, d’autres encore prennent leur pieds à tenter de descendre untel ou untel pour X raisons. Là encore, l’effet boule de neige peut être impressionnant. Oh une petite rumeur de rien du tout ici, hop la boule de neige s’élance et  cela peut devenir un véritable enfer.

Je dirais que ce livre est très instructif si on a envie d’en apprendre plus sur tout ce petit monde, découvrir tout ce qui est caché, découvrir comment certains peuvent prendre du plaisir à nuire aux autres. Ce ne sont là que quelques points que vous aurez la possibilité de parcourir, ce livre est beaucoup plus que cela. Franchement à lire, que vous soyez ou pas dans le monde des blogs et réseaux sociaux.

Créer un blog était simple. Il suffisait de se connecter à une plateforme et de se laisser guider, il était loin le temps où il fallait connaître un langage informatique pour créer un site web. Il suffisait juste de remplir les cases.

Merci à Babélio et aux éditions Mareuil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *