Sinners of Saint #3 – Scandalous » L.J. Shen

Editeur : Harlequin

Livre : ICI

Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le coeur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

 

⭐⭐⭐⭐,5

Même si cet opus est hautement addictif, comme ses prédécesseurs, je l’ai malgré tout trouvé un poil en-dessous. Oh pas grand chose, mais ce poil en-dessous a fait que je n’ai pas donné les cinq étoiles. Il n’y a pas de point précis qui fait que ma note n’est pas maximale, c’est un ressenti global de ma lecture, vous ne trouverez donc pas de point négatif dans ma chronique.

Est-ce que pour vous, un père est forcément une personne plus modérée que les autres ? Si votre réponse est oui, vous risquez d’en prendre plein les mirettes avec Trent. Mais si vous avez répondu que non, alors vous avez entièrement raison et Trent va vous prouver que vous êtes dans le vrai.

Si vous aimez les récits, peu importe le  genre, où vous ressentirez une certaine tension du début à la fin, vous êtes exactement au bon endroit. Ce que j’ai principalement aimé ici, c’est la justesse du dosage entre chaque moments. J’entends par là que l’auteure n’a rien fait au hasard. Les passages chauds, ceux où le doute s’installe, ceux qui vous feront bouillir de colère, ceux qui vous mettront des étoiles plein les yeux, ceux où la tendresse domine, et bien d’autres encore, l’auteure a dosé le tout de manière à ce que cela sonne tout simplement juste et d’une cohérence telle que nous n’avons à aucun moment cette impression de lire un livre, mais bien de vivre la vie d’une autre personne.

Mais là encore, vous n’êtes pas au bout de vos surprises, l’auteure a un réel talent pour maintenir le suspens. Alors que nous sommes bien dans une romance, il y a autant de suspens et d’attentes que dans un thriller. Vous ne verrez absolument rien venir, et vous aurez les yeux grand ouvert le moment venu du mot final.

Je ne vous en dis pas plus, cette saga est une belle découverte sur bien des points, et la plume de l’auteure est d’une addiction totale.

Katie DeJong me faisait penser au Trent ado que j’avais été.

Jamais il n’aurait imaginé être assis là ce soir, en train de manger du homard (il détestait le homard), de boire du vin importé alors qu’il vivait en Californie (il détestait le vin) et de discuter des avantages et des inconvénients de faire un classement des universités (il n’en avait rien à foutre).

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :
#0.5 Sulfurous
#1 Vicious
#2 DEVIOUS
Retrouvez les avis de #Marlène :
#0.5 Sulfurous
#1 Vicious
#2 Devious
#3 Scandalous
#4 Furious

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *