Nora Jacobs #2 – Désirée » Jackie May

Editeur : Milady

Livre : Amazon

Un mois après son entrée brutale dans le milieu surnaturel de Détroit, Nora trouve enfin ses marques et se fait à son rôle d’humaine de service du monde occulte. Elle ne demande qu’à profiter de ses nouveaux amis en évitant au maximum les ennuis. Malheureusement, ses incroyables pouvoirs psychiques lui ont forgé une réputation de femme aussi puissante que mystérieuse. Lorsque l’alpha d’une meute de loups-garous fait appel à elle afin d’identifier un voleur, il est difficile de refuser, malgré les dangereuses conséquences possibles. Empêtrée dans ces problèmes de loups-garous, Nora doit aussi faire face à ses vieux démons : les vampires. Son amie succube pense que le meilleur moyen de résoudre tous ses soucis est de lui organiser une soirée afin de la présenter officiellement à la société occulte. Une idée qui n’enchante pas vraiment Nora. Si les vampires et les loups-garous ne la tuent pas, les préparatifs de cette fête s’en chargeront…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

C’est loin de mois de mars … Vu les événements de ce tome 2, j’ai plus que hâte de pouvoir découvrir la suite ! Après avoir lu le premier tome, j’étais convaincue que j’allais adorer la suite, et ce fut clairement le cas. Ce tome est on ne peut plus à la hauteur de ce que j’en attendais, le prochain a intérêt à assurer grave du coup 🙂

Cette suite est plus centrée sur les loups-garous à qui Nora va apporter son aide afin de démasquer qui les trahit depuis un bon moment. En parallèle, Nora se demande toujours qui elle est réellement, et le moment de la révélation est enfin venu, elle va enfin savoir pourquoi elle semble systématiquement attirer les hommes.

Les auteurs nous immerge dans la vie d’une meute, leurs habitudes, leurs coutumes, leur manière de vivre, leurs bons côtés, mais aussi les mauvais. Si au départ elle se rapproche des loups, c’est parce que Wulf, le barman avec qui elle travaille dans la bîte de nuit de Terrance, va lui proposer d’apprendre à se défendre d’elle-même. Ce qui va les amener dans le complexe sportif de la meute de la rivière Huron, meute où le frère de Wulf se trouve d’ailleurs. Rook, frère de Wulf, est un loup n’ayant aucun rôle précis dans la meute, mais tout comme son frère, il paraît être un dominant qui aurait sa place en tant qu’alpha.

Nora, qui est toujours tiraillée dans sa relation avec les autres, notamment à cause de ses pouvoirs (dès qu’elle touche la peau d’une personne, elle peut lire ses pensées), va se retrouver à devoir se mettre en avant en tentant de découvrir qui est le traître de la meute, pour cela elle va utiliser son pouvoir comme jamais auparavant.

D’un autre côté, cela devient hyper compliqué pour elle, entre Oliver son meilleur ami, Parker le vampire, et maintenant Rook le loup, son coeur balance. Mais ayant toujours peur que ces hommes ne soient attirés par elle qu’à cause de sa « malédiction », elle ne veut tenter aucune relation, malgré tout, elle se sent réellement tiraillée. Que ce soit l’un ou l’autre d’entre eux, elle est elle-même attirée par chacun d’eux. Peut-être que maintenant qu’elle sait enfin quelle fae elle est, elle pourra enfin contrôler ses pouvoirs et ainsi savoir qui est réellement attiré par elle et non par sa malédiction. J’ai bien un gros crush pour un des trois, mais je vais garder cela secret pour le moment. Bien que chacun des trois aurait quelque chose à apporter à Nora, il va falloir qu’elle prenne une décision à un moment, décision qui en fera forcément souffrir deux sur les trois, voir même les trois si elle prend la décision de n’aller vers aucun d’eux.

Pas mal d’action dans cette suite, pour notre plus grand plaisir. Et si en général je ne suis pas trop fan des héroïnes indécises, je dois dire que les auteurs ont réussi à me faire aimer Nora, la manière dont cette indécision est amenée me fait dire qu’elle n’est pas au bout de ses peines. Vivement le prochain opus !

Je suis restée seule si longtemps qu’il me paraît toujours improbable que tant de gens se soucient sincèrement de moi. J’ignore comment, mais je suis parvenue à me constituer une sorte de grande famille. Et ce à partir d’une troupe bagarrée d’occultes issus d’une multitude d’espèces. Peu importe qu’ils soient des marginaux surnaturels, ce sont mes amis. Ma famille.

Merci aux éditions Milady

Retrouvez mon avis sur le premier tome :
#1 Démasquée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *