The casting » Alex Roussel

Editeur : Addictives

Livre : ICI

Victoria a tout : un job de rêve, un salaire exceptionnel, un bel appartement à Los Angeles, des amis géniaux. Il ne lui manque qu’une seule chose… Un mec ? Certainement pas, elle refuse de se compliquer la vie ! Non. Victoria rêve d’être mère, mais surtout pas de tomber amoureuse. Et elle a la solution parfaite : sous couvert d’organiser des castings pour sa boîte de prod, elle va chercher le géniteur idéal. Aucun risque que ça déraille ! Sauf quand l’un des candidats, aux yeux de braise et au corps sensuel, met à mal toutes les résolutions de Victoria. Il la veut, dans son lit et dans sa vie, et n’est pas près de renoncer. Ca promet !

 

⭐⭐⭐⭐

Voilà de quoi passer un agréable moment. C’est, pour moi, une jolie découverte, bien que je retiendrai plus le côté humour et bonne humeur que celui de la romance.

Dans la vie, il faut souvent faire des choix, ceux-ci influencent forcément sur le reste. Pour Victoria, c’est sa carrière qu’elle a favorisé, mais l’horloge tourne, et son envie de devenir maman la chiffonne un peu plus que de raison. C’est d’ailleurs son boulot qui va, en quelque, sorte, l’aider à trouver celui qui pourrait dvenir le père de son futur enfant. Après tout, en tant que directrice de casting, si elle y en fait également un d’un tout autre genre, cela ne devrait pas trop se voir, un casting reste un casting.

Si je me suis assez rapidement attachée à Victoria, elle a parfois eu le don de m’énerver. Je suis d’accord, elle n’a pas eu une vie facile, elle gère de main de maître sa vie professionnelle, elle s’occupe de brillamment de sa soeur et ses neveux. Là-dessus, rien à y redire, elle est clairement une femme exceptionnelle. Mais honnêtement, faire passer un casting pour savoir qui va ensemencer le jardin !!!

Si vous avez envie de voir un défilé de mecs carrément sexy, vous avez trouvé le livre qu’il vous faut. Si vous voulez de l’humour, vous avez trouvé le livre qu’il vous faut. Des personnages attachants ? Sans aucun doute. Des émotions ? En pagaille. Une intrigue rythmée ? Carrément.

Pourquoi Victoria m’a énervé ? Tout simplement parce que je trouve cela abhérrant de faire passer un casting pour une chose qui se fait naturellement lorsque l’on s’en donne le temps, après tout un bébédemande du temps, mais si déjà elle n’en a pas pour trouver l’amour … Malgré tout, vous le constatez par vous-même, j’ai donné 4 étoiles, donc c’est que j’ai passé un bon moment.

Tout est confus dans ma tête : Sven, David, Marc, Julian, tous ces hommes que j’ai mêlés à mon projet, fonçant tête baissée, sans m’inquiéter des dégâts que je causais.

Merci aux éditions Addicitves pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *