Le premier lundi, on lit gratuit #21

Précédemment, nous vous proposions chacune une lecture gratuite, une chroniqueuse différente chaque semaine, mais cette fois, nous serons 2 pour ce nouveau RDV, et nous donnerons, non pas 1 lecture chaque mois, mais bien 2 (une chacune).

 

La lecture gratuite d’Alouqua

Kindle : ICI

Résumé :

Pour vous faire découvrir ma trilogie : A l’abri de la différence, je vous propose de découvrir deux personnages à travers le récit d’une vieille dame.

La différence, quelles conséquences ?

Dans cette trilogie, vous retrouverez les conséquences que peuvent avoir l’intolérance envers nos différences, quelles qu’elles soient.
– le rejet
– la méchanceté
– le harcèlement scolaire…
Une série qui vous prendra aux tripes, en suivant une petite fille qui n’est pas gâtée par la vie.

Mon avis :

Pour moi qui ai déjà lu la trilogie « A l’abri de la différence » de Séverine Vialon, ce n’était que logique de vouloir découvrir ce prélude. Je peux vous assurer qu’il reflète parfaitement ce que nous retrouvons dans la trilogie. Ce prélude m’a donné une furieuse envie de directement poursuivre avec les trois tomes !

Il est difficile de vous parler de ce prélude sans automatiquement vous en dévoiler un peu trop, mais ic nous allons suivre une vieille dame qui à l’occasion de son anniversaire voit toute sa famille réunie. C’est également l’occasion de faire un bond dans le passé et de raconter un pan de sa vie à toutes les jeunes oreilles attentives qui l’entourent.

Séverine aborde des thèmes prenants et émouvants, personnellement, j’ai adoré cette trilogie. Je n’hésiterai certainement pas à m’y replonger. Mais je serais vous, je me lancerai d’abord avec ce prélude, assez vite lu car il ne fait qu’une trentaine de pages. Séverine a d’ailleurs glissé quelque chose qui devrait vous plaire à la fin, si vous avez aimé ce prélude, mais je n’en dirai pas plus, à vous de faire cette découverte 😉

La lecture gratuite de Marlène

Kindle : ICI

Résumé :

Et si la vérité était pire que le mensonge ?

Que feriez-vous si vous étiez la fille d’une tueuse en série ?

Joanna a toujours su que sa mère n’était pas comme les autres. Pas aussi affectueuse ni attentive à son enfant mais quand elle apprend que c’est une criminelle, sa vie s’effondre. Littéralement.

Elle vit maintenant avec ce lourd poids et réorganise son existence. Cela commence par changer de métier : difficile de continuer à enseigner quand on porte le nom d’une meurtrière…

Joanna devient alors serveuse et dissimule sa réelle identité. Quand elle rencontre son nouveau patron, Scott, les débuts sont un peu difficiles : cet homme froid semble enfermé dans son chagrin depuis la mort de sa mère.

Mais très vite, Joanna se plaît à rêver à une nouvelle existence que partagerait Scott.

A-t-elle enfin trouvé le chemin vers le bonheur, loin des crimes de sa mère, sa pire ennemie ?

Elle n’est peut-être pas au bout de ses peines et sa route sera plus tortueuse qu’elle ne le pensait…

Mon avis :

J’ai lu tous les romans de Tara Jones et j’attends celui-ci avec une impatience particulière. Très certainement car les thématiques de cette histoire m’intrigue beaucoup.

Cet extrait nous dévoile les premiers chapitres du roman et croyez-moi, vous aurez envie de vous ruer sur la suite en arrivant au bout.

Joanna vit avec un poids constant. Elle est la fille d’une tueuse en série. Pour prendre un nouveau départ, elle décide de dissimuler son identité, elle n’a eu d’autre choix pour tenter d’avoir une vie saine et sans l’ombre des méfaits de sa mère qui planent au-dessus d’elle.

Mais a-t-elle fait le bon choix ?

Sa rencontre avec Scott, son patron, va remettre en question son existence et celle de cet homme renfermé et froid. Scott est un héros qui m’a déjà fait forte impression dans le début de l’histoire, tout comme Joanna qui ne souhaite que le bonheur.

Tara Jones a su éveiller ma curiosité, et j’ai vraiment hâte de poursuivre l’histoire avec la version complète.

Si ce roman vous tente, mais que vous hésitez, ou que vous ne pouvez pas attendre avant de découvrir le début, alors foncez.

Un commentaire sur « Le premier lundi, on lit gratuit #21 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *