Première année > Tom Ellen & Lucy Ivison

PARU LE 16 MAI 2019 AUX EDITIONS GALLIMARD JEUNESSE

LIEN D’ACHAT – ICI

Les hauts et les – terribles ! – bas de la vie d’étudiant, l’affirmation et la confiance en soi : un roman résolument feel-good, intense et totalement imprévisible !

Phoebe a attendu sa rentrée à l’université tout l’été ! Et Luke, dont elle rêve depuis le collège, sera là lui aussi. Soirées, drague, réseaux sociaux et trahisons : les deux étudiants se laissent joyeusement prendre dans le tourbillon de la première année… Autour d’eux, l’imperturbable Negin,

Frankie la survoltée et le sarcastique Arthur sont là pour les aider à remettre un peu d’ordre – y compris dans les moments les plus intimes !


⭐⭐⭐

UN ROMAN YOUNG ADULT BOURREE D’HUMOUR ET D’AUTODÉRISION…

Si vous connaissez ce duo d’auteurs, vous savez dès le début que le récit sera léger et ponctué d’humour et d’autodérision.

Je tiens à rappeler que le roman s’adresse à un public de jeunes lecteurs et que certains aspects du récit pourraient ne pas plaire aux adultes.

Grâce à ce livre on retourne sur les bancs de l’université. Première année pour nos héros qui sont plein de bonnes résolutions.

DES PERSONNAGES UN PEU SURRÉALISTES MAIS ATTACHANTS !

Les personnages de ce roman sont un peu trop stéréotypés mais cela ne m’a pas plus dérangée que ça car je voulais tout simplement passer un bon moment sans prise de tête.

Notre ribambelle de personnage va vivre une première année riche en rebondissement. Notre héroïne se voit déjà au bras de Luke, ce garçon dont elle a rêvé pendant des mois. Notre duo va se laisser prendre au jeu, vivre des expériences qui les mèneront vers un futur qui pourrait bien leur réserver des surprises.

Les personnages secondaires sont assez nombreux et j’ai vraiment aimé la palette très riche de personnalités qui sont représenté dans l’histoire. Je n’ai eu aucun mal à m’attacher aux protagonistes, même si parfois j’avais du mal à suivre leur façon de penser et d’agir.

UNE INTRIGUE QUI MANQUE DE PEP’S.

L’histoire est très classique. Pas de surprise ni de grands rebondissements. Je me suis laissé porter par les péripéties de nos héros mais il m’a tout de même manqué un peu de rythme pour être totalement comblée.

Le style des auteurs est toujours aussi agréable, l’humour parsème le récit. Il y a aussi pas mal de réflexion dans l’histoire, se qui fait que l’on s’interroge en même temps que nos héros.

Ce roman parlera davantage aux lecteurs adolescents, j’ai aimé l’aspect social de l’histoire. Les auteurs mettent l’accent sur l’amitié, sur la façon dont on perçoit nos sentiments. Certaines problématiques sont plutôt bien amenés, mais la fin m’a laissé un peu de marbre.

EN BREF : 

Un récit destiné aux jeunes lecteurs qui ne manquera pas de les divertir. Les auteurs ont su ponctuer le récit avec de l’humour et de l’autodérision. Les personnages vont vivre une première année qui leur réserve quelques surprises et ils n’auront aucun mal à embarquer les lecteurs dans leur quotidien d’étudiants.


« Ce n’était pas un rencard. Je n’arrêtais pas de me le répéter. Nous nous étions inscrits au club de Quidditch pour rigoler.
Mais c’était quand même une sorte de rencard. Nous avions prévu de nous revoir. Et cela provoquait chez moi beaucoup de questions et d’hystérie. »

Je remercie les éditions Gallimard pour cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *