Pandémonium #2 – L’ordre né du Chaos » Renuka Pecha

Editeur : Editions des Tourments

Livre : ICI

– Je ne sais pas trop comment vous expliquer la situation, avoua-t-il enfin. C’est incompréhensible. Absurde même ! (Il se frotta les yeux paresseusement et jeta un coup d’oeil à travers la vitre d’un air pensif.) … Il y a eu une vague de meurtres dans l’enceinte de l’Exposition Universelle. Ce sont les gardiens qui ont trouvés les corps pendant leur ronde d’inspection, précédant l’ouverture de l’Exposition ce matin. Mais ces meurtres sont… comment dirais-je… ? Anormaux…
– Qu’entends-tu par là ? Et bien… Il y a trois scènes de crimes, expliqua le titan. Les cadavres ont été placés à trois endroits différents, et la façon dont… dont les corps ont été massacrés, cela ne fait aucun doute qu’il y avait trois tueurs. Ces assassins sont… monstrueux. Inhumains.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Tout comme avec le premier tome, Renuka Pecha répond entièrement à mes attentes, si ce n’est même plus tellement l’horreur humaine est au rendez-vous. Renuka Pecha vous ferait vous poser des questions sur votre voisin, voir même sur les personnes que vous connaissez ou pensez connaître. Cette suite me confirme qu’elle possède une plume faite pour les thrillers, ou encore des livres dans le genre horreur, en tout cas, angoissant à souhait.

Nous débutons là où nous nous étions arrêté précédemment, nous retrouvons les personnages que nous connaissons. Le décor lui-même est parfois angoissant et lugubre, il contribue parfaitement aux frissons que l’on ressent lors de notre lecture.

Pour vous faire une idée de ce que je pense l’auteure capable d’écrire après avoir lu ces deux tomes de Pandémonium, la série de film Saw est un parfait exemple de ce que cette auteure a réussi à me faire ressentir. J’imagine assez bien l’auteure nous sortir un livre dans ce style sans difficulté.

L’homme est capable de faire les choses les plus abjectes que l’on puisse imaginer, voilà ce que nous trouvons dans ce livre, et croyez-moi que ce que vous imaginez, vous le prenez puissance 10, voir plus, et vous aurez un aperçu de ce que Pandémonium vous fera ressentir.

Cela fait un long moment que j’ai lu le premier tome, et pourtant, il m’a marqué à tel point que je n’ai même pas eu besoin de me faire un petit rappel avant de débuter celui-ci, c’était comme si je l’avais lu la semaine dernière !

Amateurs de thrillers, foncez, vous allez vous régaler !

– Tout ceci prend une très mauvaise tournure, vous ne trouvez pas ? lâcha finalement le journaliste d’une voix tendue. Ce que nous avons découvert dans les égouts, ce… triptyque de corps humains, comment un homme peut-il s’adonner à de telles pratiques ?
– Ce ne sont plus vraiment des hommes, répondit calmement Hector. Ces individis ont perdu toute humanité, ils ne sont plus que des ombres. Des ombres avides de faire le mal…

Merci à Jean-Christophe et aux éditions des Tourments.

Retrouvez mon avis sur le premier tome : #1 Parmi les ombres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *