Five Feet Apart » Rachael Lippincott, Mikki Daughtry, Tobias Iaconis

Éditeur : Albin Michel

Livre : ICI

Stella Grant a dix-sept ans, et elle a passé une bonne partie de sa vie à l’hôpital. Atteinte de mucoviscidose, elle maîtrise scrupuleusement sa situation, enchaînant les to-do list, suivant ses traitements et les recommandations des médecins à la lettre. Alors qu’elle attend une greffe de poumons, elle retourne à l’hôpital pour quelques semaines.
Alors qu’elle suit sa routine quotidienne, elle rencontre un nouveau patient, Will, atteint par la même maladie qu’elle. Malheureusement, le jeune homme souffre également d’une bactérie fatale qui lui interdit toute chance d’obtenir une greffe de poumons. Si Stella l’attrape, elle peut dire adieu à la greffe.
Les deux adolescents ont donc l’interdiction absolue de s’approcher à moins de deux mètres. Malgré cette obligation, Will et Stella se rapprochent peu à peu et tombent amoureux. Ils doivent alors user de stratagèmes pour semer les infirmières et passer du temps ensemble. Très vite, cette distance entre eux ne rime plus avec sécurité, mais avec punition.

❤❤❤❤❤

UNE MAGNIFIQUE HISTOIRE…

Je suis un peu sans voix depuis que j’ai terminé de lire ce roman. On a beau savoir que l’histoire va être émouvante, on est jamais vraiment prêt à la déferlante d’émotions.

Je voulais lire ce livre depuis sa sortie, il y avait aussi le film qui me tentait énormément ! Et je peux vous dire que cette histoire ne vous laissera pas indemne. On ressort changé après une telle aventure. On se rend compte d’un certains nombres de choses que l’on oublie quand on est pas atteint d’une telle maladie.

DES PERSONNAGES EXTRAORDINAIRES ! 

Dans cette histoire, les personnages sont extras ! On peut dire que je me suis attachée à eux en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Stella et Will sont diamétralement opposés, ce qui les rapproche, c’est qu’ils sont tous les deux atteints de la mucovisidose. Ils font connaissance à l’hôpital et tombent amoureux.

Stella est une héroïne solaire, celle qui décide de garder espoir et de faire tout ce qu’il faut pour prolonger son espérance de vie. Elle est en attente d’une greffe de poumon quand Will sait qu’il ne peut plus y prétendre depuis qu’il a contracté une bactérie qui amenuise ses chances d’améliorer sa qualité de vie. Will est cynique alors que Stella est optimiste. Pourtant, nos deux héros vont s’aimer même s’ils n’ont pas ce droit.

Les personnages secondaires sont à l’image de nos héros, je les ai adoré. Surtout Poe <3 Ils sont peu nombreux, ce qui rend l’histoire très intense.

UNE HISTOIRE QUI CHAMBOULE ET QUI ÉMEUT ! 

Vous voyez, je suis le genre de lectrice hyper sensible, une lectrice qui pleure facilement quand l’histoire est émouvante, déchirante ou tout ce que vous voulez comme adjectifs ^^ Bref, cette histoire m’a énormément émue, aux larmes, c’est vrai !

Cette histoire est belle et déchirante à la fois. Je me suis sentie révoltée par moment, prise par ce sentiment d’injustice. Mais l’histoire véhicule un joli message. J’ai tellement aimé nos héros que j’ai eu l’impression de les connaître, ce qui a rendu la lecture difficile par moment.

L’autrice a su rendre son histoire réelle, pour les besoin du récit, elle s’est adaptée. Elle m’a touchée en plein cœur, tout simplement.

L’histoire est somme toute assez simple, le récit est court mais efficace. L’histoire nous démontre que l’on est prêt à tous les sacrifices par amour. Cette histoire est douce amère. Magnifique et émouvante.

EN BREF : 

Après cette déferlante d’émotions, je referme le livre avec le cœur gros. J’ai passé un excellent moment de lecture aux côtés de nos héros qui m’ont bouleversée du début à la fin. Ce roman young adult est une belle découverte qui me donne envie de voir le film. N’hésitez pas si vous aimez les émotions fortes et les histoires singulières.

« Nous nous sourions et, au moment où je la regarde, même si je sais que, pour un milliard de raisons, je ne le devrais pas, je sens que je suis en train de tomber amoureux. »

❤️❤️❤️❤️❤️

C’est durant le mois de juillet que j’ai vu le film A deux mètres de toi, film pour lequel j’ai eu un gros coup de coeur, chose qui m’arrive rarement pour un film. De là, il fallait absolument que je découvre sa version littéraire. Mais cette fois, j’étais prête pour le ras-de-marée émotionnel qui m’attendait !

Honnêtement, pour moi, le film est à la hauteur de ce que j’ai pu ressentir avec le livre. L’un comme l’autre finissent en coup de coeur, c’est bien que l’un et l’autre m’ont autant touché et bouleversé, car oui, cette fois encore je suis dans cet état en fin de lecture ! Je vais d’ailleurs me regarder à nouveau le film dans peu de temps.

Que ce soit le livre ou le film, chacun d’eux aura su me donner envie d’hurler face à l’injustice, de prendre une énorme gomme et supprimer toute cette souffrance.

Five Feet Apart, pour moi, c’est tout simplement l’amour malgré la maladie, c’est l’espoir même si celui-ci est faible, c’est tout simplement une superbe histoire que je ne peux que franchement vous conseiller de découvrir.

Pour moi, c’était facile de baisser les bras. C’est facile de boycotter mon traitement pour simplement profiter du temps qu’il me reste. Parce que se donner tant de mal… pour quoi ? Quelques secondes de plus ? Sauf que depuis que je connais Stella et Poe, j’ai envie de chacune de ces secondes supplémentaires.
Et ça me terrifie au plus haut point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *