Nous cherchions l’éternel & l’éphémère » Valérie Bel & Antony Altman

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Elle rêvait. En hauteur. A vouloir côtoyer les astres, ne risquait-elle pas, tel Icare, une chute mortelle ?

Il rêvait. En auteur. Metteur en scène ou menteur en scène ? Silence, on tourne…

Pourquoi Antony, candidat à un concours littéraire, aborde-t-il Valérie, membre du jury ? Pourquoi lui écrit-il dès le lendemain par messagerie ?
Les deux auteurs échangent sur leurs romans. Des romans d’amour. Mais est-il innocent, pour un homme et une femme, de parler d’amour ?
Bientôt, lorsqu’ils décident d’écrire ensemble sur l’art amoureux version 2.0, la frontière entre fiction et réalité s’estompe. A leurs risques et périls.
Poétique, sensuel, ce roman capte, sur le fil du rasoir, les coulisses de l’amour et de l’écriture.

Comment sublimer l’éphémère et atteindre l’éternel en amour ?

 

⭐⭐⭐⭐

Retrouver Valérie Bel et Antony Altman dans un quatre mains, je dis oui sans hésiter ! Deux plumes que j’aime réunies en un seul livre, il n’y a pas une seconde à perdre, il me le faut ! Du coup, merci Simplement.Pro et surtout les deux auteurs 🙂

Je vais commencer en soulignant que je suis complètement fan de cette couverture, elle est simple et originale en même temps, j’adore.

Ce livre, je dirais qu’il est troublant… D’un côté nous avons Valérie et Antony, les auteurs, de l’autre côté nous avons Valérie et Antony, les deux personnages… Où est la réalité, où est la fiction, est-ce une aventure totalement sortie de leurs esprits, est-ce une prolongation de leur véritable identité, est-ce que Valérie a écrit les mots et les pensées de Valérie et Antony ceux d’Antony ou est-ce l’inverse, … Tellement de questions qui se bousculent, trouveront-elles toutes leurs réponses ? Vous ne pensiez quand même pas que j’allais tout vous révéler ici ? (oups encore une question !).

J’ai adoré les clins d’œil aux précédentes parutions des deux auteurs, cela donne envie de les découvrir un peu plus, ou de les relire pour certains si nous les avons déjà lues.

Mais ce que j’ai encore plus apprécié, c’est que dans la vie d’aujourd’hui, tout est rapide, tout doit aller toujours plus vite, nous manquons de temps… mais s’aimer prend pourtant du temps, connaître l’autre, le découvrir sous toutes ses facettes. Ce n’est pas, bien caché derrière nos écrans que cela tombera tout cuit devant nous, il faut apprendre petit à petit, prendre son temps. Je ne dis pas qu’il faut revenir au temps où il fallait courtiser durant des mois ou des années (en compagnie d’un chaperon), mais un peu de chaleur humaine ne fait de tort à personne !

Une très belle histoire que je vous conseille de découvrir dès sa parution, personnellement, je le relirai sans aucuns doutes possibles 🙂

« Pratiques-tu l’écriture libre ? » Je me souviens de lui avoir posé cette question en milieu d’après-midi, lorsque nous avons abordé les premiers chapitres de notre roman.
— Je me suis observée en train d’écrire, m’a-t-elle répondu après réflexion, et sans l’avoir formalisé, j’applique une méthode. Par exemple, pour cette première partie de Marie et Gabriel, plein de choses ont voulu sortir, mais je me suis surprise à me dire : stop, qu’est-ce que tu veux dire ici, où veux-tu aller et emmener ton lecteur ? Donc, tu vois, ce n’est pas vraiment de l’écriture libre, je cadre et décadre au fur et à mesure.
Pourquoi ne lui ai-je pas avoué que j’ai eu envie de la décadrer à cet instant précis : pratiques-tu l’amour libre ?

Merci à Antony et Valérie ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *