Amber Farrell #5 – Les secrets des anges » Mark Henwick

Editeur : Milady

Livre : ICI

« Nous sommes de l’étoffe dont sont fait les rêves. Ou les cauchemars. »
L’Émergence est toute proche. Les Athanate se sont rassemblés à Los Angeles pour constituer une nouvelle Assemblée et tenter d’établir un consensus. Une entente avec les métamorphes et les Adeptes étant nécessaire, Amber, tout juste remise de la terrible épreuve qu’elle a traversée, est chargée de les convaincre de se joindre aux négociations. Mais un grave secret revenu la hanter pourrait tout mettre en danger. Car même à Los Angeles, on ne peut jamais tout à fait se défaire de son ancienne vie, et la cité des anges dévore les rêves, pour ne laisser que poussières et cauchemars…

 

⭐⭐⭐⭐

Chaque tome est plus épais que le précédent, ici pas loin de 700 pages, et pourtant, c’est un véritable régal du début à la fin. C’est vrai qu’il y a pas mal de personnages et que chaque fois j’ai un peu peur de m’y perdre, mais non, je m’y retrouve facilement et ce n’est donc pas un point négatif.

En avançant dans les tomes, Amber est un personnage qui évolue, elle prend plus d’assurance dans son rôle. Dans ce cinquième opus, j’avoue que j’ai eu peur pour elle, avec son passé qui revient sur le devant de la scène. Comme le dit l’expression, pas de repos pour les braves, Amber ne cesse de devoir se montrer à la hauteur. Alors que franchement elle mériterait bien ne fusse que quelques jours au calme, mais c’est mal connaître l’auteur qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues.

Malgré son nombre de pages élevé, ce tome se montre à la hauteur, le ton ne perd pas en intensité, pas plus que l’intrigue elle-même. Il y a encore tellement de choses à exploiter, que je me demande ce que sera la suite pour Amber, finira-t-elle par avoir son repos bien mérité ? Honnêtement, j’en doute, mais c’est ce que j’aime dans cette saga, rien n’est mi de côté, chaque domaine est exploité.

L’auteur a une imagination sans limites, et j’adore ce qu’il nous réserve à chaque tome !

– Vous pouvez rester dans cette voiture et ne jamais me revoir, agent Ingram.
– Ou bien ?
– Ou bien courir avec moi sur ce sentier là-bas et apprendre des choses qui vous feront sortir les yeux de la tête.
– Courir suffira à me faire sortir les yeux de la tête, ronchonna-t-il avant de descendre de son véhicule.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis précédents :
#0 L'origine
#1 La morsure du serpent
#2 La voix du dragon
#3 La piste du loup
#4 La Danse des esprits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *