Sauvages #2 – La Cité des loups » Maria Vale

Editeur : Milady

Livre : ICI

Une humaine peut-elle ouvrir son cœur à la nature sauvage ?
Elijah Sorensson jouit de tous les attributs du succès : costumes taillés sur mesure, luxueux appartement new-yorkais, l’attention de femmes superbes… Pourtant il n’a que mépris pour cette vie d’humain qui lui a été imposée. Il est l’alpha de sa génération au sein de la meute du Grand Nord, et le loup qui l’habite s’apprête à se rebeller. Au cœur de ce monde d’artifices et de faux-semblants, Thea Villalobos est la seule à percevoir un homme au cœur habité de passions puissantes qui étouffe peu à peu sous le masque qu’il arbore. Mais même pour un esprit aussi libre et indépendant que le sien, il est dangereux d’aimer une âme aussi terrible et sauvage qu’un loup…

 

⭐⭐⭐⭐, 5

J’avais aimé le premier tome, celui qui nous permettait de faire connaissance avec la meute. Celui-ci est un peu différent car nous ne sommes pas au sein de la meute, mais bien hors-terres. Nous passons peu de temps au milieu des loups, mais c’est cela aussi qui rend ce second tome intéressant, nous voyons le tout de l’extérieur, les enjeux que tout acte peut engendrer sur cette meute, et ce qui est mi en place pour la protéger.

Elijah, nous le rencontrons brièvement dans le premier opus, il vit hors-terre, il est avocat, il ne se retrouve parmi les siens que lorsque c’est la lune de fer, soit, tout les 27 jours. Mais si la meute a besoin de lui, il est présent. Lui, ce qu’il veut, c’est revenir au sein de la meute, mais celle-ci a besoin de lui à l’extérieur. J’ai eu un peu de mal à cerner Elijah au début, mais pourtant, je me suis très vite attachée à lui et à son mal-être intérieur, il a beau être clairement malheureux en dehors de la meute , il accepte, mais cela ne l’empêchera pas de vouloir tenter sa chance en tant qu’alpha, lui qui l’est déjà de son échelon, mais il veut devenir celui de la meute.

C’est en exerçant son métier d’avocat qu’il va faire la connaissance de Thea, lui qui est un peu blasé des femmes, qui n’attend rien d’elles ni de ses relations en coups rapides et d’un soir, cette femme va le perturber, autant lui en tant qu’humain, que son loup. Elle est totalement différentes de celles qu’il a l’habitude de côtoyer, elle n’a aucunes des attentes des femmes superficielles qu’il se tape. Cette différence est non seulement attirante, mais même son odeur l’attire.

Thea est une femme intrigante, une femme simple, qui fait tout pour aider les autres. Difficile de ne pas être attiré par elle, mais pourrait-elle accepter la véritable nature d’Elijah ? Quelle serait sa réaction si elle découvrait qu’il n’est pas tellement humain ?

Si dans le premier tome la romance est assez rapide, ici elle prend son temps, elle se met doucement en place. J’ai franchement apprécié qu’ils prennent leur temps, qu’ils apprennent à se connaître, que tout les enjeux que ce qu’une relation loup/humain peut impliqué soit mis ainsi en avant.

J’ai également aimé que l’on retrouve les personnages que nous connaissions déjà, Silver par exemple, qui a prit énormément de risques dans le premier tome, et qui va voir sa vie radicalement changer ici. Evie, la nouvelle alpha qui se retrouve avec ce rôle suite à la mort de John, son compagnon qui était l’alpha de la meute. La meute évolue, elle change, et j’aime cette manière dont elle évolue. J’ai plus que hâte de pouvoir les retrouver.

Est-ce comme ça que les humains reconnaissent l’amour ? Est-ce là qu’il réside ? A l’endroit où se rencontrent force et vulnérabilité ? Les loups suivent une autre logique. Nous allions la force à la force. La faiblesse n’a pas sa place parmi nous.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :
#1 Le dernier loup

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *