Fantastique/Fantasy, New Romance

Le marchand de sable #1 > Alexia Gaia

PARU LE 23 MAI 2019 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Nola Nott a tellement dû croire à la légende du Marchand de Sable lorsqu’elle était enfant que, des années plus tard, il hante ses cauchemars. Précédé de papillons rouge sang et semant du sable derrière lui, Nola le sent, il n’attend qu’une chose : s’en prendre à elle. Pour l’éviter, elle se plonge dans ses cours jusque tard dans la nuit, notamment dans ceux de mythologie nordique, cette matière qui lui donne tant de fil à retordre.Tant qu’elle est éveillée, tout va bien pour Nola, mais que se passerait-il si rêve et réalité se confondaient et que l’homme de ses cauchemars apparaissait au détour d’une rue ?
Aux heures les plus sombres, se joue une course poursuite digne de la cavalcade de la lune en pleine nuit.


⭐⭐⭐⭐,5

UNE ROMANCE FANTASTIQUE ANCRÉE DANS LA MYTHOLOGIE NORDIQUE ! 

J’ai longuement hésité avec cette série, je ne savais pas vraiment si j’allais aimer ou non… Et puis ayant envie de nouveauté et d’originalité, je me suis lancée dans l’aventure sans attentes particulières.

Je referme ce premier opus bouche bée ! Je ne m’attendais pas à être complètement transportée par cette histoire et ce fut pourtant le cas. Quelle surprise !

Alexia Gaia nous offre une romance fantastique moderne qui se base sur la mythologie nordique qu’elle prend le temps de mettre en place dans son récit. Au fil des pages, j’ai pensé à Percy Jackson, allez savoir pourquoi… J’ai trouvé qu’Alexia Gaia avait vraiment réussi à mêler fiction et réalité avec beaucoup d’intelligence.

DES PERSONNAGES CAPTIVANTS ET SINGULIERS ! 

Nola Nott, notre héroïne, est une jeune femme on ne peut plus simple. Elle étudie la mythologie nordique pour remonter ses notes mais on comprend très vite qu’elle rame à mort dans cette discipline… Nola est perturbée par l’homme qui hante ses rêves… Ce Marchand de sable qui peuplent ses cauchemars, plutôt. Quand Nola commence à confondre songes et réalité elle prend peur car le Marchand de sable semble lui en vouloir pour une raison qu’elle ignore. Elle se lance corps et âme dans ses cours de mythologie nordique dans l’espoir d’en apprendre plus sur le mythe du Marchand de sable. Obtiendra-t-elle des réponses ? Le danger se trouve-t-il là où elle pense ? Qui est Mane ? Que lui veut-il ?

Nola est une héroïne qui pourrait sembler classique puisqu’au final elle n’est qu’humaine, étudiante avec un job tout ce qu’il y a de plus classique. Mais Nola est finalement bien plus que cela sauf qu’elle ignore encore les tenants et les aboutissants de son histoire avec Mane. Nola est une jeune femme perturbée, son manque de sommeil l’entraîne sur des frontières qu’elle aimerait ne pas franchir et elle aura bien du mal à comprendre ce qui lui arrive. J’ai beaucoup aimé son personnage, avec ses failles, ses doutes et son caractère indécis.

Mane… Le Marchand de sable ! Cette homme qui terrorise Nola ! C’est un personnage très intense et je vous avoue que j’ai vraiment aimé le mystère qui l’entoure. L’autrice a su le rendre intriguant et attirant. C’est vraiment un personnage singulier qui se dévoile au fil du récit. Et franchement, j’ai totalement adhéré à son histoire et à son statut dans le récit. Je n’en dis pas plus car Mane se découvre et je ne veux pas vous gâcher le plaisir !

Les personnages secondaires ont de beaux rôles. Ils sont hyper importants dans le récit, j’ai vraiment aimé que l’autrice prenne le temps de leur donner une place de choix et que l’on puisse en savoir plus sur eux au fil des pages. Vous allez découvrir un univers vraiment bien exploité, les liens entre les personnages sont déterminants, j’ai été surprise à plusieurs reprises par certaines révélations et certaines interactions entre tous nos protagonistes.

UNE INTRIGUE AU RYTHME MESURE !

A la fin du roman vous avez des infos non négligeables sur la mythologie nordique, j’ai trouvé ça vraiment sympa pour que l’on puisse se positionner dans l’histoire et en plus on apprend des choses. Cela m’a d’ailleurs donné envie de me pencher sur cet univers.

Alexia Gaia a opté pour un début assez lent, c’est immersif et il faut quelques chapitres avant d’être totalement dans l’ambiance du Marchand de sable mais pour moi c’était nécessaire pour que l’on comprenne bien les différents mondes que l’on va croiser dans ce récit.

Le résumé en dévoile finalement très peu et j’ai adoré aller de surprises en surprises. Le style de l’autrice nous plonge dans une espèce de torpeur tout au long de l’histoire. Au même titre que Nola, j’ai été perturbée par ses songes et par l’espèce de tension permanente que Mane lui fait ressentir. L’évolution est saisissante au fil des pages, comme si on avait la possibilité de vivre les choses en même temps que notre héroïne.

Je n’ai eu aucun mal à trouver ma place dans cet univers fantastique et ce que j’ai aimé c’est le mélange de mythologie nordique avec notre monde moderne. J’ai trouvé que l’autrice a su tirer son épingle du jeu, en gardant des éléments tangibles elle a su s’approprier un univers et le remanier à sa sauce. Et c’est ce qui est fabuleux dans la littérature fantastique c’est que l’imaginaire n’a pas de limite.

UNE ROMANCE PASSIONNANTE ! 

On sort totalement des schémas classiques de la romance et je crois que j’avais terriblement besoin de ça ! Enfin une histoire d’amour originale et singulière. La romance n’est d’ailleurs pas au premier plan, elle est bien réelle et on comprend très vite de quoi il retourne mais Alexia Gaia a su faire monter la pression en nous livrant la romance que tardivement dans ce premier tome. J’approuve totalement ce choix qui laisse la part belle à l’univers de la mythologie nordique et à la construction d’une romance qui repose sur des bases assez floues mais qui s’éclairent sans problème.

J’ai particulièrement aimé le dénouement de l’histoire, cette façon de nous mener à l’inéluctable. Nola et Mane jouent à un jeu dangereux, les révélations vont fracturer l’univers de Nola, faire saigner le cœur de Mane ! Et j’en redemande !

UNE PLUME ABOUTIE ET MATURE ! 

Alexia Gaia a beaucoup d’imagination ! Elle nous offre vraiment une romance fantastique qui sort des sentiers battus. Je n’étais pas totalement sans connaissance sur la mythologie nordique mais je n’en savais pas non plus des masses. Parfois ça sert de regarder des blockbusters américains lol ! Bref, j’ai adoré l’écriture de l’autrice dans ce roman, elle conserve un humour omniprésent qui donne un côté léger à l’histoire, l’ambiance est parfois déroutante surtout quand on se laisse submerger par les émotions de Nola et le cheminement de l’histoire est explosif !

J’ai trouvé cette expérience de lecture vraiment rafraîchissante et ça m’a fait du bien de sortir de ma zone de confort avec un univers fantastique bien exploité et une intrigue bien menée. Forcément, parce que le sadisme est fourni avec le roman, je referme ce premier opus un peu à cran avec une fin pareille ^^

EN BREF : 

Avec [Le Marchand de sable], Alexia Gaia nous offre un univers complexe qui allie mythologie nordique et monde moderne, et ce avec brio. Cette romance hors norme nous offre des émotions intenses, des moments de doutes et d’angoisse pour mieux nous captiver au fil des pages. J’ai été vraiment surprise par les personnages singuliers que l’on découvre dans cette histoire fantastique qui ne manquera pas de stimuler votre imagination. Un pari réussi pour la reine de la romance à la française !

A lire si vous aimez…

  • Les romances fantastiques.
  • Les héroïnes plus complexe qu’il n’y paraît.
  • Les héros charismatiques et mystérieux.
  • Les récits qui mêlent mythologie et monde moderne.

« C’est bien lui. Je cligne des paupières à plusieurs reprises, mais malgré mes efforts pour faire disparaître cette hallucination, il est toujours là. Tout ce que je vois, c’est lui, ses tatouages et son regard assassin. Le même que je croise chaque nuit.
Sans chercher à comprendre, j’use des mêmes réflexes que d’habitude. A quel moment me suis-je endormie ? Je tourne les talons et je m’enfuis à toutes jambes. Mais comme toujours, je perds mes repères et ne sais pas où aller pour lui échapper.
Je trébuche violemment sur je ne sais quoi, me rattrape et reprends ma courses en lançant un regard vif derrière moi. Où est-il ?
La réponse à cette question s’impose quand je regarde à nouveau devant moi. Il est là, sur ma route, et je lui fonce dessus.
D’habitude, j’arrive à fuir. 
D’habitude, je me réveille.
D’habitude, il ne m’attrape pas…
Ses phalanges se referment autour de mon épaule, comme un étau en acier prêt à me briser les os. Impossible de crier. La peur me bâillonne. J’ai tout juste le temps de fermer les yeux que je me retrouve plaquée contre un mur. Tout ce que j’entends, c’est le tempo effréné de mon sang qui pulse dans mon crâne. Mon cœur va exploser.
Je sens l’homme de mes cauchemars écrasé sur moi, m’empêchant toute fuite. Son souffle rapide et bouillant se répand dans mes cheveux chaque fois que son torse avance un peu plus vers le mien.
Je ferme fort les paupières, comme s’il était possible de les sceller pour ne plus jamais voir.
– Tu l’as mise quand même, grogne-t-il contre mon oreille.
Je serre les dents, impossible de me réveiller, je ne dors pas. Il est réel.
Une paume rugueuse descend le long de mon bras tandis qu’une seconde enserre toujours mon épaule avec tant de force que la douleur me paralyse et m’oblige à plier les genoux sans pour autant me laisser atteindre le sol.
Ses doigts s’emparent de ma main et passent entre les miens.
– Tu as aimé mon petit cadeau ? demande-t-il si bas que je dois me concentrer pour que sa voix ne se mêle pas aux battements de mon cœur.
Un de ses doigts passe sur la bague que je n’arrive plus à retirer tandis qu’il me tient toujours en respect contre le mur.
– Tu l’as embrassé… mais tu l’as mise quand même, me souffle le Marchand de sable.
Quoi ? De quoi parle-t-il ?
Je fronce les sourcils, puis, je ne sais où, je trouve la force de poser mon regard sur lui. Mes yeux croisent les siens une longue seconde. Cette connexion me fait oublier tout le reste : son souffle chaud qui percute ma peau, ses mains toujours sur moi, et même la peur qu’il me fait ressentir. Tout ce que je vois, c’est cette petite larme qui quitte le coin de son œil sombre. Il se détourne, et un choc m’oblige à fermer les yeux de nouveau. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie ainsi que Babélio pour cette lecture.

About Author

MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *