Trinity #1 – Body > Audrey Carlan

PARU LE 22 MAI 2019 AUX EDITIONS CITY – EDEN ROMANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

Pendant des années, Gillian a été battue et maltraitée par un petit ami violent. Aujourd’hui, après avoir réussi à fuir cette vie de cauchemar, elle travaille pour Safe Haven, l’association qui l’a aidée à s’en sortir. Une vie bien rangée où les hommes n’ont plus aucune place. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Chase, le président de Safe Haven. Milliardaire prétentieux, autoritaire, mais aussi terriblement séduisant… il fait littéralement chavirer la jeune femme. Le coup de foudre est immédiat et leur relation devient extrêmement torride. Pourtant, Gillian a des sentiments confus. Certes, elle est irrésistiblement attirée, mais elle a également très peur. Est-elle capable de faire à nouveau confiance à un homme ? Et que va-t-elle faire en découvrant les aspects les plus sombres du passé de Chase ? Une fois encore, Gillian va se retrouver face au pire des dangers…
Une nouvelle vie. Un amour parfait. Un danger mortel…


⭐⭐

CRUELLE DÉCEPTION ! 

Connaissant Audrey Carlan grâce à ses deux précédentes sagas, [Calendar girl] et [International guy], je ne voulais pas passer à côté de [Trinity]… J’aurais peut-être mieux fait de passer mon tour.

Le résumé était assez classique et pas forcément novateur mais j’ai été intriguée par l’histoire de Gillian, notre héroïne. Je ressors avec une cruelle déception !

DES PERSONNAGES CLICHES ET SANS GRAND INTÉRÊT ! 

Je m’étais attendue à une héroïne forte et indépendante qui souhaitait vraiment obtenir sa revanche sur la vie. Gillian avait tout pour me plaire sur le papier, hélas c’est une énième jeune femme qui succombe au charme du milliardaire à qui on ne dit jamais non ! Gillian n’a pas su toucher ma corde sensible, pourtant son histoire est déchirante, elle a vécu l’enfer mais l’histoire ne met pas vraiment en relief le contexte de son passé. Ce n’est qu’une excuse pour introduire l’univers et la future idylle de Gillian et Chase.

Chase est donc le président de Safe Haven… Notre héros est un cliché à lui tout seul ! Ce fut navrant de découvrir un milliardaire sans relief, possessif et habitué à ce que les femmes lui tombent dans les bras. Chase m’a agacé à un point… Je n’ai pas du tout aimé son personnage qui manque de charisme. Dès les premiers échanges entre lui et Gillian, j’ai su que ce roman allait être une vaste blague.

Les personnages secondaires qui naviguent autour de nos héros ne m’ont pas plus plu, je crois que la déception a pris le dessus sur tous les aspects de l’histoire.

UNE INTRIGUE SANS RELIEF, QUI NE M’A PAS CONVAINCUE…

En avançant dans l’histoire, à bout de nerf, j’avais l’espoir que l’intrigue puisse me plaire ou me captiver ! J’ai su très vite que ce ne serait pas le cas. Pour tout vous dire, il n’y a que les derniers chapitres qui ont su réveiller mon intérêt. Hélas, c’était trop tard ! Je ne poursuivrais donc pas l’aventure avec Gillian et Chase.

Ce roman plaira aux lectrices moins exigeantes, à celles qui aiment un peu les contes de fée des temps modernes où rien n’est vraiment crédible. La romance est très nian nian, très rapide et je n’ai pas du tout été séduite. Pourtant, la plume d’Audrey Carlan est addictive mais même là je n’ai pas retrouvé le plaisir que j’ai éprouvé avec ses deux précédentes sagas. Tout est trop prévisible, le schéma trop classique et cliché. Pourtant, je ne suis pas forcément dérangée quand les histoires sont clichées parce que généralement cela peut matcher si c’est bien exploité mais là… non je n’ai pas adhéré !

EN BREF : 

Cruelle déception pour ce premier opus qui signera la fin de l’aventure pour moi. Je n’ai pas été convaincue par le début de cette histoire qui s’avère sans grand intérêt. Les personnages sont clichés, l’intrigue sans relief. Il n’y a que la fin qui propose un dénouement surprenant, hélas ce n’a pas été suffisant pour me donner envie de continuer cette saga.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *