#BlogTour – L’initiation de Claire – Extraits Saison 1 & 2

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir des extraits des saisons 1 & 2 de [L’initiation de Claire] de Valéry K. Baran. 

ATTENTION, EXTRAITS ÉROTIQUES… LE CONTENU S’ADRESSE A UN PUBLIC ADULTE ET AVERTI…

Dans le cadre de notre #BlogTour, je vous invite aussi à découvrir la campagne Ulule ! 


Mathieu/Claire/Olivier – Trio (Explicite)

Le ballet se poursuivit ainsi, l’un et l’autre lui faisant pivoter la tête chacun leur tour, leurs chairs dures s’enfonçant en elle progressivement, jusqu’à lui faire atteindre sa limite, puis ressortant tout autant lentement, restant au fond quelques secondes avant de lui permettre enfin de reprendre son souffle. Et plus cette éducation durait, plus elle devenait fatigante, plus elle-même s’essoufflait. Son propre entrejambe s’humidifiait pourtant, la sensation du plug la perturbait, et plus elle entendait les soupirs de Mathieu et d’Olivier se faire lascifs, leurs doigts se raidir dans ses cheveux, plus elle désirait qu’ils jouissent. Elle aurait aimé les conduire à l’orgasme, les faire se vider dans sa bouche, leurs mains pressées sur sa tête tandis qu’ils pousseraient plus profondément en elle, mais elle savait qu’elle n’y parviendrait pas. Pas avec des mouvements aussi lents, pas avec une telle alternance entre eux. Leurs gémissements gagnaient néanmoins en lourdeur, leurs gestes en empressement, leurs va-et-vient en force, jusqu’à ce que ce soit trop pour elle, et qu’elle tire en arrière pour échapper à leur poigne, et détourne le visage pour reprendre son souffle plus longtemps, cligne des yeux pour en chasser l’humidité…
Ils restèrent alors debout, l’un à côté de l’autre, la fixant de toute leur hauteur, tandis qu’elle se trouvait toujours agenouillée, attachée, devant eux. Captive… Et pourtant désireuse de tout sauf de se libérer de ses chaînes.


Mathieu/Claire – Prise de pouvoir de Claire. 

À travers les feuilles des arbres qui les surplombaient, le soleil posait sur le visage de Mathieu des éclats de lumière qui se mouvaient au gré du vent, passant sur ses paupières à demi fermées, sur la ligne de sa mâchoire et, plus bas, le triangle d’ombre qui marquait l’avant de son cou. Son T-shirt au col ample laissait apercevoir le relief de ses clavicules. Elle devinait ses épaules larges sous le tissu, ainsi que les courbes et les creux de son torse, voyait même une bande de chair au-dessus de la ceinture de son bermuda.
Elle prit appui sur un bras et remonta, rêveuse, le bas de son T-shirt. Son ventre lui apparut.
– Tu ne me touches pas ? murmura-t-elle.
– Non.
– Pourquoi ?
– Parce que ce n’est pas ce que tu veux.
Elle ne saisit pas le sens de ces mots. Elle leva les yeux sur lui.
– Parce que tu veux me toucher, toi, précisa-t-il.
Son regard présentait des profondeurs inhabituelles, plus douces.
– Parce que tu veux me posséder.
Elle en fut stupéfaite.
D’un coup, elle fut sur les genoux, ses mains de part et d’autre de son corps alangui dans l’herbe. Elle se mordilla la lèvre inférieure, captivée.
Mathieu ne lui avait jamais laissé le pouvoir, auparavant.
– Lève les bras, dit-elle.
Il eut un sourire en coin, presque arrogant dans la manière dont il la fixa. Il n’en obéit pas moins, et son geste fit remonter plus encore son T-shirt.
Elle le contempla.
Il était provocant ainsi, la scrutant, la tête posée sur son avant-bras, les lèvres incurvées en une ébauche de sourire amusé. Un félin s’offrant à ses caresses. Mais le fait qu’à tout instant il pourrait sortir les crocs et reprendre le pouvoir était manifeste.
Elle posa la main sur ses abdominaux les faisant durcir sous sa paume. Elle remonta plus haut, étirant le tissu au passage, suivant le grain de la chair. Lorsqu’elle vit ses tétons, elle s’arrêta. Mathieu la fixait avec l’air du Diable.
– Tu joues, lui dit-elle.
– Peut-être.
Il n’en avait pas l’air, cependant, tandis qu’il lui répondait.
Son regard partit dans le vague et il ajouta :
– Peut-être pas…


POUR PARTICIPER A LA CAMPAGNE, CLIQUEZ SUR L’IMAGE CI-DESSOUS ! 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *