La trilogie des instants – Un instant d’ivresse » Rachel B.Magnaval

Editeur : HLAB

Kindle : ICI

Pour rendre ce début d’année mémorable, Ariel est décidée, elle va sauter le pas avec son petit ami. Malheureusement les choses ne se passent pas comme prévues et elle se retrouve très vite à déambuler dans les rues froides, seule et très en colère. Cette nuit pourrait lui réserver bien d’autres surprises…

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Voici la nouvelle qui clôture cette trilogie. Mais en grande gourmande que je suis, moi je dis que si l’auteure veut en faire une nouvelle, de trilogie, je suis plus que partante 🙂

Si vous avez lu les précédentes nouvelles, vous connaissez déjà un peu Ariel. Non ? Mais si, c’est la voisine de I, celle chez qui voulait se rendre Larsen qui a fini par frapper à la porte de I afin de voir si par hasard elle n’avait pas la clé de l’appartement d’Ariel ! C’est ce que j’aime dans cette trilogie, que finalement chaque personnage mis en avant n’est pas étranger aux autres, ou du moins pas à tous.

Ariel, pour marquer le coup en cette soirée de nouvelle année, elle la passe avec son petit-ami, elle pense même à fêter cela dignement en franchissant un cap dans leur relation. Malheureusement, cela ne se passera pas vraiment comme elle l’avait prévu, la voilà claquant la porte de chez Steven et à se retrouver dehors par un froid de canard à plus de 2H du matin ! En même temps, je lui donne entièrement raison d’avoir claqué la porte de chez Steven, c’est le genre de mec qui ne comprend franchement rien !

La voilà donc dans les rues à ne pas trop savoir où elle se trouve à force de marcher, elle va alors vouloir s’abriter sous un abris-bus, mais celui-ci est déjà occupé par un jeune homme en train de dormir sur la banquette. Ce jeune homme va finalement se réveiller et … eh bien non je ne vous en dévoilerai pas plus que cela 🙂

Si je fais un petit bilan, c’est Un moment d’éternité qui aura eu ma préférence, bien que les deux autres soient également très agréables à lire. J’ai franchement aimé le concept de ces instants qui nous sont dévoilés, des instants qui ne durent qu’une soirée, mais qui peut dire ce que l’avenir leur réserve ?


Merci aux éditions HLAB ainsi qu’au site NetGalley.

Retrouvez mes avis précédents :
Une part d'infini
Un moment d'éternité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *