Essai

166 trimestres ! » Michel Monier

Editeur : Editions du Panthéon

Livre : ICI

Étape comme une autre dans l’existence, le temps de la retraite est propice à être soi-même, ou à le redevenir. Vision résolument optimiste et objective de la retraite, cet essai présente les enjeux de ce nouveau statut. Conflit de générations, « soutenabilité » du modèle social, portraits, ce texte délivre quelques vérités pleines d’humour.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

A travers des lettres écrites à Lucilius ainsi que par des portraits, Michel Monier décortique la retraite.

Si j’ai eu un peu de mal par moments à cause des savants calculs que nous livre l’auteur, je dois bien dire que c’est un livre intéressant à lire, j’y ai appris pas mal de chose. Je ne suis pas encore à l’âge de la retraite, mais cela permet justement de mieux appréhender cet après. Cet après où le rituel métro/boulot/dodo prend fin.

Mine de rien, lorsqu’arrive le moment de la retraite, il faut bien se dire que de journées remplies par des heures de boulot et de trajets, ils va falloir passer à un tout autre emploi du temps. Dès lors, que faire durant les heures où avant nous étions sur notre lieu de travail ? Ce changement de vie a un impact sur la personne concernée, mais également sur son entourage.

Sous des traits d’humour, l’auteur nous donne des faits réels et vérifiables puisqu’il donne ses sources. C’est vrai que j’ai eu dur par moment, mais franchement c’est un livre à découvrir, que nous soyons proches ou pas de la retraite, pour ma part, je l’ai trouvé franchement intéressant, et pourtant je suis encore à quelques encablures de ce moment de changement de statut.


Merci à Michel Monier pour sa propositions de service presse et aux éditions du Panthéon pour l’envoi de ce livre.

About Author

Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog.
J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *