Hybrides #5 – Brute » Laurann Dohner

Editeur : Milady

Livre : ICI

Ils ont été créés. Emprisonnés. Mais jamais brisés.

Brute a fait le serment de ne jamais coucher avec des humaines, car elles sont trop fragiles pour les étreintes brutales qu’il préfère. Mais la simple vue de Becca lui enflamme les sens, et le désir est réciproque. En apprenant qu’il doit vivre sous le même toit qu’elle, Brute se dit que ce sera l’occasion idéale d’approfondir ce qu’il sait des humains, si seulement il parvient à se contenir. Ses bonnes intentions sont réduites à néant lorsque tous deux sont enlevés et enfermés dans une cage. Brute replonge alors dans son pire cauchemar : ses ennemis le forcent à participer à des expériences d’accouplement et se servent de Becca pour obtenir ce qu’ils veulent de lui. Ils ne pourront compter que sur eux-mêmes pour survivre…

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Cette saga Hybrides, eh bien moi je l’aime énormément, même si j’ai eu un petit soucis avec la traduction de ce tome. Quand je parle de petit soucis de traduction, c’est que Becca qui se transforme en Trisha, cela ne le fait pas, et cela arrive à plusieurs reprises. Bon cela ne m’a pas trop gênée, mais, il fallait malgré tout que je le signale sur mon avis.

Hormis ce léger problème, cette fois encore, je me suis régalée à retrouver les Hybrides. Chaque tome est sur un Hybride, ici il s’agit de Brute, que nous rencontrons brièvement dans le tome précédent. Avant de débuter ce tome, nous ne savons pas grand chose sur lui, c’est donc une totale découverte.

Comme s’il n’avait pas encore assez souffert avant la libération des Hybrides, Brute va se faire kidnapper avec Becca, ils vont se retrouver dans un laboratoire où ils vont se retrouver tel des animaux en cage. Vous imaginez bien que c’est une terrible épreuve pour lui que de se retrouver à nouveau enfermé, j’ai eu franchement peur pour sa santé mentale, mais il m’a étonnée, oui, il a été extrêmement plus fort que je ne le pensais. Laurann Dohner ne l’a pourtant pas ménagé !

Si en plus de cette douloureuse épreuve d’être replongé dans l’horreur d’un laboratoire, vous ajoutez une jeune femme pour laquelle il va éprouver un profond désir, que celle-ci se retrouve dans la même cage que lui, mais qu’elle est humaine et non Hybride, lui qui c’est juré de ne pas toucher aux humaines, les trouvant trop fragiles et frêles, mais que ce désir semble réciproque, … avouez, il y a de quoi ne pas pouvoir garder le contrôle ! Et pourtant, Brute est beaucoup plus fort qu’il  ne le croit de prime abord. Cette épreuve va leur permettre de parler, d’apprendre à se connaître, cette épreuve va également créer un rapprochement entre eux. Mais qu’en sera-t-il lorsqu’ils seront libérés ? Quelle pourrait être la suite pour eux ?

Brute est un Hybride qui m’a énormément touchée de par sa manière d’être, bien que parfois il parte au quart de tour et que son instinct animal soit très présent, il a toujours gardé une espèce de contrôle dans des situations où nous pourrions craindre le pire. Quant à Becca, c’est une jeune femme qui a énormément souffert de par le passé, elle est fille de militaire, elle c’est mariée et n’a pas eu un mariage heureux, elle est maintenant veuve et ne se sent pas forcément prête pour une relation, mais le bel Hybride félin va la séduire au premier coup d’œil, de par son regard envoutant elle va être charmée et des sentiments vont rapidement naître en elle, ce qu’elle a beaucoup de difficultés à gérer.

Le secret des Hybrides est à nouveau menacé, mais peuvent-ils garder cela indéfiniment secret aux yeux du monde ? Si vous avez lu au moins le premier tome, vous connaissez ce secret, pensez-vous que cela va rester secret encore longtemps ?

Cette saga ne s’essouffle pas, chaque tome est une nouvelle découverte de l’univers des Hybrides, ici on en apprend encore plus sur eux et sur ce qu’ils ont pu subir avant leur libération, tout cela au nom de l’argent et du pouvoir !!! J’ai hâte de pouvoir découvrir le prochain tome, d’en savoir encore plus.

Sa peau était dorée, comme le laissait amplement voir son débardeur rouge, qui exposait ses bras musclés et mettait en valeur son large torse. Il était bâti comme un bodybuilder, ou comme un stripteaseur. Aussitôt, Becca l’imagina en train de danser et une boule se forma dans son ventre. Elle aurait volontiers inséré quelques billets dans son string.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :
#1 Rage
#2 Slade
#3 Vaillant
#4 Justice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *