Terramorphos – Saison 2 – Épisodes 5 et 6 » Patrice Quélard

Editeur : Nutty Sheep

Kindle : ICI

À force de fouiner, on finit par trouver. Mais plus les révélations s’accélèrent, plus l’étau se resserre sur Vanessa Huggins, désormais bien seule face à la broyeuse Terramorphos, qui semble tout voir et tout contrôler… Tout, sauf peut-être l’androïde Cléo. Car le problème avec la mécanique de précision, c’est qu’elle se dérègle facilement.

 

⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Eh bien eh bien pfiouuuu !

Révélations en veux-tu en voilà, danger omniprésent, robot qui pète une douille ! J’ai même croisé mon chouchou ! Ben oui, Clive c’est mon chouchou :-p

Le rythme s’accélère encore, oui c’est possible, et je pense que la suite va être plus que mouvementée d’ailleurs !

Et au milieu de tout ce joyeux bordel, se trouve Vanessa toujours en quête de la vérité , toujours en train de se mettre dans des situations dangereuses, toujours aussi curieuse, avec un sens de l’orientation digne d’une huître ! J’en viens à me demander comment elle fait pour être encore en vie !?!

Heureusement que je ne dois pas attendre pour me lancer dans la suite, les trois derniers épisodes sont d’ailleurs rassemblés en une seule parution. D’après moi, va y avoir du sport dans cette fin de deuxième saison. Cependant certaines questions demeurent, du genre à savoir si les colons vont être rapatriés sur Terre, si  ceux-ci vont rester sur Baker-110-g, si Clive va retrouver son fils Alexis, et bien d’autres encore.

Promis, je ne tarde pas à vous dévoiler mon avis sur cette suite et fin 😉


Merci à Patrice Quélard pour sa confiance.

Retrouvez mes avis précédents :
Terramorphos » Saison 1
Terramorphos - Saison 2 - Episodes 1 et 2
Terramorphos - Saison 2 - Episodes 3 et 4

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *