Instinct #2 – Cruel » Maryrhage

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

Keme est l’extracteur de son équipe. Il est l’homme sur qui Nikita et Lane comptent pour se tirer d’un braquage. Froid et méthodique, il est imperturbable. L’amérindien a des pratiques sexuelles particulières qu’il exerce à « L’Engrenage », un club où sa perversité peut sortir sans crainte. Renegade est un des chefs de la mafia sicilienne. Installé à New York depuis des années, ses affaires sont florissantes. L’Italien est dur et parfois cruel quand le besoin s’en fait sentir, mais il a aussi ses secrets. Une fois passé les portes de « L’Engrenage », il change de statut, il n’est plus l’homme puissant qu’il est dans la vie, mais une victime. Celle de Keme. Entre les deux hommes, il ne devait y avoir que du sexe, mais un tableau va venir se mettre en eux et les faire se découvrir. Keme va devoir jongler avec ses pulsions et son job, ainsi qu’apprendre à gérer des sensations jusque-là inconnues. Le braqueur sans âme va s’apercevoir qu’il n’est pas seul dans l’abime de ses vices.

Attention, ce livre est une DARK ROMANCE. Il ne s’agit pas d’une relation BDSM


⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

ATTENTION, CONTENU A CARACTÈRE TRÈS SENSIBLE ! 

Wahou ! Et bien, le moins que je puisse dire c’est que Keme envoie du lourd ! Mon dieu, je m’étais préparée, apparemment… pas assez ! Je ne m’attendais pas à un contenu aussi hard et pourtant cela ne m’a absolument pas rebutée, au contraire, j’ai été totalement sous la coupe de Keme, je me suis laissée surprendre par ce géant sans âme !

Qu’on se le dise, on est dans une véritable dark romance, il ne s’agit pas d’une pseudo romance bdsm fade et sans saveur, non ! Maryrhage nous ouvre les portes de l’esprit dérangé de Keme et je peux vous dire que vous allez en avoir pour votre argent. Bien entendu, quelques précautions d’usages sont nécessaires, il faut aimer la dark romance, la violence et les esprits tourmentés. Pour apprécier ce roman, il faudra que vous mettiez vos préférences de côtés et que vous soyez ouverts d’esprit.

UN ANTI-HÉROS ABSOLUMENT CAPTIVANT ! 

Keme est un homme qui instillera la peur en vous, et il en jouira ! C’est un peu sa came après tout. Dans le premier opus, Keme m’avait donné des frissons, j’avais eu froid dans le dos et j’avais hâte de le découvrir en profondeur ! Keme est un personnage fascinant que j’ai dû apprivoiser, bien qu’il soit impossible de dompter un tel homme. J’ai adoré sa personnalité froide et cruelle. Je trouve que Maryrhage a fait un travail formidable autour de son personnage, son évolution est impressionnante mais ne se départi jamais de sa nature profonde, Keme se bonifie mais reste un géant avec un cœur de pierre. J’ai aimé qu’il soit si différent, qu’il lutte sans arrêt avec ses pulsions, qu’il soit si sûr de lui malgré sa façon de vivre. Keme m’a vraiment bluffé à tous les niveaux.

Renegade n’est pas en reste… C’est un personnage fort, le seul qui pouvait se frayer un chemin dans la vie de Keme. Il a du pouvoir, chef de la mafia Sicilienne, installé à New York, il a la main mise sur cette grande ville. Renegade est un homme hyper intéressant, il a des préférences sexuelles hors normes qu’il assouvit à « L’engrenage », un club où sa perversité n’est pas un problème. J’ai adoré le rapport de force entre Keme et Renegade, c’était absolument fascinant, un peu perturbant aussi je dois l’avouer ^^ Renegade est puissant et j’ai aimé son rôle dans ce second tome.

On a la chance de retrouver Nikita, Elya et Lane, pour notre plus grand plaisir. Ils sont toujours très présents et ils se soutiennent les uns les autres. D’autres personnages entrent en jeu dans l’entourage de Renegade et ces nouveaux protagonistes rendent l’ensemble de l’histoire captivante.

UNE INTRIGUE RYTHMÉE PAR LA VIOLENCE, LE SEXE, LE DANGER ET DES SENTIMENTS ! 

Keme se dit sans âme, il ne ressent rien sauf quand il assouvit ses désirs particuliers… Ce qui l’excite ? Le sang, la peur qu’il aperçoit dans le regard de ses victimes… Keme est un homme complexe et on va très vite le comprendre dans l’intrigue de ce second tome. J’ai particulièrement aimé la tournure des choses. Keme et Renegade vont avoir une relation étrange qui prendre de l’ampleur, nos voleurs vont devoir faire face à de nouvelles péripéties… Le monde de l’art est toujours de la partie et j’ai aimé les rebondissements qui surviennent dans le roman.

C’est un récit assez violent, il y a du sexe qui pourrait heurter la sensibilité des lecteurs… Il faut vraiment se mettre dans l’ambiance, se laisser envahir par les sensations, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Personnellement, j’ai adoré le livre du début à la fin. J’ai ressenti la moindre émotions avec beaucoup de réalisme, autant vous dire que j’ai eu très peur haha ! Mais comme Renegade, j’avais une certaine « confiance » en Keme !

UNE ROMANCE INDESCRIPTIBLE ! 

Maryrhage s’est lancé un sacré défi avec ce roman. Une dark romance M/M ! Et punaise, ça a envoyé du lourd ! Je n’en reviens toujours pas de l’excellente de la romance, qui je vous le rappelle est très dure. L’amour est très bien exploité, j’ai adoré le cheminement de l’histoire, les émotions brutes et dévastatrices.

L’autrice a su rendre son histoire unique en son genre, elle a sa propre identité, ses propres codes grâce à ses héros si complexes. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’une fiction ^^ Pourtant, les émotions m’ont semblé tellement réelles. J’ai trouvé que l’écriture de Maryrhage était parfaite pour ce genre de récit, la noirceur de nos héros accentuée par du sexe sauvage et brutal… Des personnages qui se retrouvent sans dessus dessous à cause de ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre. L’aspect psychologique est omniprésent, il suit son cours en guidant les personnages vers une fin inéluctable.

EN BREF : 

Ce second opus a tout ravagé sur son passage. Maryrhage nous offre une dark romance violente et fascinante portée par des héros qui ne réagissent qu’à l’instinct ! Keme et Renegade ont laissé un champ de ruine dans mon cœur et pourtant j’en redemande. La saga a une belle continuité, on poursuit l’aventure aux côtés de tous les personnages, et j’ai vraiment hâte de découvrir le tome consacré à Lane ^^ En tout cas, pour les amateurs de dark romance, foncez… l’excellence est au rendez-vous !

« Je lutte pour ne pas regarder à droite, pour chasser les questions qui encombrent mon esprit quant à mon amant d’un soir.
Je souris discrètement en pensant qu’amant n’est pas le mot adéquat. Il m’a eu comme jamais personne ne m’a eu. Beaucoup des hommes qui fréquentent le club veulent des hommes faibles, des petits minets faciles à maîtriser. Ils sont peu à vouloir d’un homme de ma carrure et généralement , je simule l’emprise qu’ils ont sur moi. J’en tire du plaisir, mais rien qui ne s’apparente à ce que j’ai vécu il y a deux nuits. L’indien m’a réellement soumis à sa volonté. Il a fait de moi la victime de son vice et la proie de ses envies. Et je n’ai pas eu besoin de faire semblant. J’ai eu peur quand il m’a étranglé j’ai cru mourir quand il s’est enfoncé en moi sans aucune précaution et j’ai jouis en me sentant partir, en pensant ne plus m’appartenir. »

⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐

Avec ce que nous savions déjà de Keme grâce au premier tome, on s’attend forcément à ce que ce soit très loin du soft, et franchement c’est clair que l’on en est loin, mais lorsque c’est bien écrit et que l’intrigue est bien ficelée, cela donne un excellent livre hyper prenant à lire. J’étais franchement curieuse de voir comment Maryrhage allait nous embarquer dans le monde de Keme, et honnêtement elle l’a fait avec brio !

Keme est un personnage vraiment particulier que j’ai aimé apprendre à connaître, il faut le décoder, mais il reste malgré tout toujours une petite part de mystère, et c’est ce qui fait qu’il est des plus intéressant à découvrir. On s’acharne, on veut absolument comprendre le pourquoi du comment, on sombre avec lui, et le pire c’est que l’on aime sombrer en sa compagnie.

Sa rencontre avec Renegade va le mettre à mal, va le pousser dans ses retranchements, il faut bien dire que lui aussi est singulier. Ce que Renegade veut, c’est perdre le contrôle, alors que pour Keme c’est justement ce pouvoir sur la vie qui lui fait prendre son pied. Entre eux, c’est intense, et le mot est faible, la connexion entre les deux hommes est troublante, alors que l’on pourrait les croire différents, ils ne le sont pas tant que cela. Ils deviennent finalement complémentaires, si l’on y regarde de près l’un veut perdre le contrôle alors que l’autre c’est ce qu’il veut, ils étaient fait pour s’entendre. Et croyez-moi, c’est explosif !

Quelque part, j’avais malgré tout un peu peur, peur que cela parte dans tout les sens, mais je me suis lancée avec toute la confiance que j’ai pour la plume de Maryrhage, et finalement c’est un véritable bonheur. Peu importe le style, peu importe le thème abordé, peu importe le niveau de noirceur, elle excelle à chaque fois, que ce soit en solo ou en duo avec Amhéliie.

J’ai adoré retrouver Nik et Elya ainsi que leur bambin, il est trop chou, Lane également que l’on retrouvera d’ailleurs dans le troisième opus de cette trilogie. Même si j’ai aimé le premier tome, même si je sais déjà que je vais aimé le prochain, il faut croire que les âmes torturées c’est mon truc, parce que Keme a réussi à me foudroyer, même si je n’ai pas eu de coup de cœur, mais il c’est fait une place spéciale, une place rien qu’à lui.

Rien à ajouter, si ce n’est que je suis pressée de pouvoir en découvrir plus sur Lane, à mon avis cela va être assez chaud avec lui, mais aussi retrouvez Nik et Elya, et Keme bien évidemment.

La porte s’ouvre sur Renegade en costume un peu débraillé et un verre à la main. Il s’efface pour me laisser entrer. La porte se referme, il passe devant moi et me fait face. Je fais un pas dans sa direction avec l’envie de lui sauter dessus, de serrer son cou et de sentir sa vie au bout de mes doigts, mais il m’arrête.
– Tout doux, il lance amusé, il y a des caméras ici.
Je le sais et je m’en fous. Je fais un pas de plus, il recule d’autant. Je suis tellement tendu que j’en ai mal aux muscles.
– Dans ma chambre.

Merci à Maryrhage pour sa confiance.

Retrouvez notre avis sur le tome précédent :
#1 Sauvage

Un commentaire sur « Instinct #2 – Cruel » Maryrhage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *