Paris by night > Robyne Max Chavalan

PARU LE 6 DÉCEMBRE 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE POCHE

LIEN D’ACHAT – ICI

Cinq nuits, cinq sens… une passion ?
Circée est danseuse au Night Birds, un cabaret parisien parmi les plus réputés. Son métier : faire rêver, la nuit, sous la lumière artificielle des projecteurs…
Mais lorsqu’un homme mystérieux vient l’observer à chacune de ses représentations, son monde bascule. Surtout lorsqu’il se décide enfin à l’aborder et lui propose de passer cinq nuits blanches avec lui. Cinq nuits, pour explorer chacun des cinq sens… et découvrir qui elle est vraiment.


⭐⭐⭐⭐,5

UN ROMAN ENVOÛTANT, GRISANT ET TOTALEMENT ADDICTIF !  

Quand je commence un roman de ce genre, c’est un peu la roulette russe voyez-vous… Parce que j’adore l’érotisme mais j’aime lorsqu’il y a autre chose derrière, il me faut des sentiments au-delà du sexe…

Robyne Max Chavalan fait partie de ces autrices que j’ai découvert il y a quelques temps, j’ai lu plusieurs de ses romans que j’avoue avoir été charmée par sa plume et sa vision de l’amour et de l’érotisme.

Avec [Paris by night], j’ai ressenti une foule d’émotions. Impossible de museler ce désir sauvage qu’elle a fait naître en moi. J’ai choisi de lui accorder toute ma confiance en lisant cette histoire et j’ai vraiment été récompensée avec cette lecture orgasmique.

QUAND LES SENS DEVIENNENT MAÎTRES DE VOTRE DESTIN… 

Robyne Max Chavalan entre dans le vif du sujet dès les premières pages, elle nous entraîne dans un univers sensuel et décomplexé ! Vous allez pousser les portes du NIGHT BIRDS et découvrir Circée, notre héroïne. Elle se produit sur la scène du cabaret, faisant rêver ceux qui s’y rendent. Mais Circée va voir son monde basculer à cause de LUI. Cet homme qui vient assister à ses représentations chaque soir. Cet homme qui va lui proposer cinq nuits blanches… pour explorer les cinq sens et découvrir qui elle est.

J’avais trouvé le résumé très intriguant. J’avais tellement hâte de vivre cette aventure aux côtés de Circée et de LUI ! J’ai été plus que surprise par les tenants et les aboutissants de l’histoire, quelle claque !

J’ai été éblouie par nos héros. Par leur personnalité et leur histoire. Je suis tombée en amour devant Circée, elle est tout ce que j’aimerais être. Elle n’a pas froid aux yeux, elle assume son corps et sa sexualité, elle est audacieuse et sensuelle. Son histoire m’a énormément touchée, elle n’est pas que la Circée du Night Birds… Paris fait partie d’elle, cette femme qui a recommencé sa vie en devenant cet oiseau de nuit. Je peux avouer que je n’ai pas été insensible à son charme, parce que c’est une femme qui a de la classe. Elle vend du rêve avec grâce et volupté. Elle n’est pas vulgaire, elle transpire la sensualité, le désir…

LUI. L’homme ! Notre héros est un personnage complexe qu’il faut découvrir au fil des pages. Je préfère rester vague en ce qui le concerne car cela serait vous gâcher le plaisir que de trop en dire à son sujet. Robyne m’a démontrée à quel point elle excelle dans la psychologie des personnages et des sujets qu’elle aborde. Et c’est encore le cas avec son héros masculin qui mérite toute votre attention.

UNE INTRIGUE QUI POURRAIT VOUS FAIRE PERDRE LA TÊTE ! 

Cinq nuits blanches… L’exploration de cinq sens… Le désir à l’état brut mais aussi une quête identitaire fascinante et grisante. Robyne maintient le mystère pendant une bonne partie du roman, la tension grimpe petit à petit…

Nos héros vont se lancer dans une aventure dont ils ne ressortiront pas indemnes. Les lecteurs non plus d’ailleurs.

L’érotisme est un art difficile à manier, Robyne Max Chavalan maîtrise le genre à la perfection, à mes yeux en tout cas. J’aime l’érotisme, j’aime la psychologie qui en découle lorsque cela est bien écrit. J’aime le désir qui naît sans que l’on puisse le museler, et grâce aux mots de Robyne je me suis délecter de ce genre que j’aime tant.

Ici j’ai frissonné beaucoup, j’ai perdu le contrôle au fil des pages tant la tension était à son maximum. J’ai trouvé le récit très grisant, l’excitation impossible à contenir. J’ai vécu cette histoire avec vivacité en me posant de nombreuses questions. Je voulais absolument savoir où l’autrice voulait m’emmener !

UNE ROMANCE DERRIÈRE L’ÉROTISME…

J’ai du mal à détacher sexe et sentiments. C’est pour cela que j’appréhende toujours un peu ce genre de récit, parce que je suis souvent frustrée quand l’érotisme se suffit à lui-même, lorsqu’il n’y a pas de romance derrière. J’ai été envoûtée par la plume de Robyne, elle a fait naître beaucoup d’émotions en moi. Elle m’a rendu folle aux côtés de Circée et de l’Homme ! Je n’en pouvais plus de cette tension sexuelle qui a failli me faire exploser. Et cette intrigue qui se mue en quête identitaire avec ce scénario incendiaire ! Non, mais attention Robyne c’est pas bien de faire ce genre de chose…

Entre nos héros il y a une alchimie absolument saisissante. Ces cinq nuits risquent bien de changer leur destinée, c’est ce que j’ai le plus aimé! C’est l’évolution des sentiments au fil des nuits, c’est le trouble qui naissait à chaque révélation. Cette romance est hypnotique, elle nous dévoile un univers qui nous ouvre les portes du plaisir.

Le scénario nous offre de beaux rebondissements avec un rythme assez soutenu qui attise notre désir de connaître l’issu de cette histoire sensationnelle.

UNE PLUME EXQUISE, TORRIDE ET DÉCOMPLEXEE  ! 

Robyne Max Chavalan a un style fait pour la littérature érotique. Son écriture est sensuelle, sans complexe et grisante. Elle est touchante et elle aborde des thèmes en lien avec la sexualité qui m’ont captivée et appris énormément de choses. Cette lecture n’est pas seulement jouissive, elle nous offre une vue d’ensemble sur la sexualité, sur la manière d’assumer nos fantasmes, sur la façon dont nous pouvons surmonter nos complexes. J’ai aimé cette approche bienveillante, ce coup de projecteur sur l’importance de notre épanouissement sexuel et personnel.

EN BREF : 

[Paris by night] est un roman envoûtant qui mettra vos sens à rude épreuve. J’ai été éblouie par la multitude de sensations ressenties lors de cette lecture, j’ai laissé les rênes à Robyne et elle m’a mené au bout de cette histoire le cœur battant à tout rompre. L’érotisme se décline avec beaucoup de classe, cela reste un récit destiné à un public adulte et averti 🙂 Laissez-vous tenter par cette histoire qui vous promet de sensations fortes ainsi que beaucoup de rebondissements qui ne vous laisseront pas de marbres. Sensualité et découverte de soi sont au rendez-vous de cette interlude érotique haut de gamme.


« Je vis un fantasme.
Une main remonte le long de ma cuisse pour finir par crocheter mes fesses nues. C’est une caresse lente et en harmonie avec tous ces sons qui m’assaillent. Jamais je n’ai vécu ça. Je le pousse, ce soupir que je retenais depuis ma dernières tentative de fuite, et je sens mon compagnon nocturne sourire contre mon cou.
Et puis, tout autour de moi…
Les premiers mots.
Interdits.
Obscènes.
Crus.
Épicés.
Les froufrous des vêtements qui tombent encore. Les bruits de succion, d’aspiration et d’expiration aussi… Des corps qui se cherchent, se découvrent, se mélangent, s’échangent… Qui se frottent et s’entrechoquent… Quelques fessées sensuelles également…
Je me sens à la fois déroutée d’écouter tous ces bruits qui appartiennent à l’intime tout en brûlant de visualiser ce que j’entends plutôt que de simplement l’imaginer.
Je comprends le but de toute cette mise en scène astucieuse. Tout ça permet bien plus que l’excitation. C’est une exhortation. Une exacerbation de tout ce qui est animal et primaire dans l’humain. Le plaisir que je ressens… il est obscur, comme notre situation.
Je sais aussi que tout est orchestré par l’Homme. Il me fait languir, et c’est délicieusement déconcertant. Lui, pas Lui ? Après tout, est-ce si important ? On m’a à peine touchée et je suis déjà moite d’humidité. J’ai si chaud. Toute cette harmonie me liquéfie.
– Alors, Paris ? Que te dit ton corps maintenant ? susurre-t-il à mon oreille.
Cette voix… C’est bien la sienne. Je la reconnais entre mille autres désormais. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *