Driven #8 – Down shift > K. Bromberg


PARU LE 11 OCTOBRE 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE POCHE

LIEN D’ACHAT – ICI

Quand les héros De K. Bromberg rencontrent l’amour sans s’y attendre… ils changent de vitesse.
Derrière son volant, le champion automobile Zander Donavan est au sommet de son art. Mais après de trop nombreux excès dans sa vie personnelle, le voilà forcé de faire une pause. Il a besoin d’accomplir quelque chose tout seul – et de sortir de l’ombre de son célèbre père.
Getty Caster fuit les abus dont elle a été victime et qui pèsent sur son passé. Elle pense avoir trouvé la parfaite échappatoire – jusqu’au jour où elle découvre un étranger dans le cottage de bord de mer qu’on lui a prêté. Aucun doute, il est sexy, mais elle est là pour panser ses plaies. Seule.
Il ne leur faut pas longtemps malgré tout pour que leur attirance mutuelle, à laquelle ils tentent de résister, prenne le pas sur leurs querelles. Et s’abandonner à leur désir déclenche une réaction en
chaîne, leurs passés se télescopant. Alors que cet amour inattendu est en jeu, parviendront-ils à en vaincre les répercussions pour construire leur futur ?

💜💜💜💜💜

RIEN DE TEL QU’UN COUP DE CŒUR POUR TERMINER LA SAGA ! 

La saga [DRIVEN] a été un véritable phénomène pour moi. Cela ne faisait pas très longtemps que je lisais de la romance lorsque je me suis lancée dans la lecture de cette série. Et quel coup de cœur !

Le couple Colton/Rylee reste vraiment mon préféré forcément mais je pense que je peux mettre Zander/Getty à la même échelle. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce huitième opus, et j’ai trouvé qu’il clôturait à merveille cette saga si chère à mon cœur !

DEUX CŒURS MEURTRIS, DEUX ÉCORCHES VIFS QUI VONT S’AIMER DANS LA TOURMENTE.

J’ai particulièrement aimé cet opus parce que forcément il met en scène Zander Donovan, le petit Zander qui m’avait tant touché dans les tomes précédents, son histoire est déchirante et si je connaissais déjà ce qu’il a vécu, c’était encore plus intense de le revivre avec lui. Zander est devenu un star grâce à Colton, il excelle dans sa discipline mais ses abus vont le conduire à la faute, Zander va être aux prises avec ses vieux démons et il va complètement déraper ! C’est pour cela qu’il va s’exiler sur une île pour retaper la maison d’un de ses plus fidèles collaborateur. Le hic ? La maison est déjà habitée par une charmante jeune femme du nom de Getty… Mais Zander est venu chercher le calme et l’éloignement pour réfléchir à ses actes et la présence de Getty pourrait poser problème dans ses projets de rédemption… Mais au contraire ! Et si elle réussissait là où tout le monde a échoué ?

Zander est un héros de la trempe de Colton. Son vécu est tout aussi déchirant en étant différent. Zander a beaucoup de caractère, il est sanguin et impulsif. C’est un homme qui a grandi avec des traumatismes malgré l’amour de Rylee et Colton. Son passé le hante depuis qu’il a resurgit sur son présent. Zander est vraiment un héros arrogant, sûr de lui et taquin. Je vous avoue qu’il est à l’image de Colton et j’ai adoré ça ! J’ai aimé sa personnalité et sa quête tout au long de l’histoire.

Getty est une femme douce et sensible. Elle a subi trop longtemps sa vie et elle a décidé de reprendre tout à zéro. C’est une héroïne à qui l’on s’attache de suite, on comprend vite ce qu’elle a vécu et ça la rend encore plus admirable. Getty se dévoile au fil des pages, elle évolue beaucoup et apprend de tout ce qui l’entoure. L’arrivée de Zander va totalement la déstabiliser… Getty va sortir les griffes, elle ne sera plus jamais l’objet d’un homme, même celui d’un Zander Donovan. J’ai adoré le tempérament de Getty qui n’a pas sa langue dans poche, elle sait s’affirmer et se montrer inflexible. J’ai particulièrement aimé sa façon de rebondir sur tout ce qu’elle va devoir affronter. C’était vraiment plaisant.

Les personnages secondaires sont importants, mais cela se joue surtout entre Zander et Getty, j’ai aimé ce presque huis clos qui nous offre une relation magnifiée par la confiance que nos héros vont se porter. Par la bienveillance et la générosité de chacun.

UNE ROMANCE ADDICTIVE ET SOUS HAUTE TENSION. 

Vous vous voyez vous ? Cohabiter avec Zander Donovan ? Je vous voie venir bande de coquines, bien sûr que vous imaginez le truc… Bref, j’ai adoré la dynamique de la romance, nos héros se retrouvent forcer de vivre ensemble, sous le même toit… Ils ont chacun des problèmes à régler et cela se rajoute à leur quotidien déjà tendu.

Dès le départ, entre Zander et Getty c’est intense, électrique et explosif. J’ai aimé leur duo, la façon dont ils se sont soutenus sans jamais outrepasser leurs limites respectives. La romance est douce, pleine de tension sexuelle et devient très vite une évidence !

K. Bromberg sait faire naître les émotions. Elle a cette facilité à émouvoir ses lecteurs grâce à des personnages crédibles et torturés. Et cela ne tourne jamais en rond, c’est ce que je trouve exceptionnel, elle arrive à se renouveler même si le schéma reste assez classique, ses personnages ne le sont pas et cela fait toute la différence.

EN BREF : 

Un coup de cœur pour ce huitième opus qui ferme la marche avec brio. Zander Donovan m’avait déjà émue de par son histoire dans les tomes précédents, ici ce fut une véritable révélation. A la hauteur de Colton, j’ai adoré son personnage et son histoire avec Getty. La saga [Driven] restera vraiment une de mes préférées. Elle aura marqué ma vie de lectrice et m’aura conduit à l’addiction à la new romance ! Incontournable !


« Aime. Aime sauvagement. Purement. Aveuglément, si tu le souhaites, mais ne laisse jamais l’amour tourner au cauchemar. Et si cela arrive, va-t’en sans un regard en arrière. Pour moi, parce que je n’en ai pas été capable. Pour le moment, ton CŒUR ne voit que le bon chez les autres. Cela ne durera pas toujours. L’amour est incroyablement puissant quand il est juste. »

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *