Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue – Nouvelle #1/17


Editeur
: Autoédition

Livre : ICI

Dans ce recueil, vous trouverez 17 nouvelles ayant pour thème commun le harcèlement de rue. Parce que nous l’avons déjà vécu et qu’il est toujours mieux d’en parler, de montrer à quel point ça peut arriver à n’importe qui, et ce, peu importe la manière dont on est habillé, peu importe la saison, l’heure, ou encore ce que nous sommes en train de faire. Comme une boite de chocolats, découvrez des histoires diverses dans la forme et dans le fond. Certaines vous révolteront quand d’autres parviendront à vous faire sourire et à vous redonner de l’espoir.

 

Nouvelle #1 » Baume au cœur de Iléana Métivier

Ileana ouvre le bal dans ce recueil contre le harcèlement de rue. Elle nous parle de harcèlement bien évidemment, mais également de ce que certains comportements peuvent engendrer.

Ici nous rencontrons une jeune fille dans le bus, un gars va l’accoster tout en l’abreuvant d’insultes et de commentaires salaces. Je pense que c’est malheureusement assez rependu comme comportement, mais que les gens ne réagissent pas par peur de représailles. Cela ne m’est jamais arrivé donc je ne peux pas savoir comment je réagirais si je me trouvais dans ce cas, mais c’est clair que personne n’est à l’abris de ce genre de personnages malveillants.

Le corps féminin est déjà vu et revu sous toutes les coutures, souvent de manières provocantes dans les spots publicitaires ou les affiches également, faut-il encore à cela ajouter ce genre d’individus ? Le comportement des personnes autour a une grande importance, alors si vous assistez à ce genre de comportement, peu importe l’endroit, que vous soyez dans le bus ou ailleurs, retire un peu vos œillères et pensez un peu à la personne qui est en train de subir plutôt qu’au fait que le harceleur pourrait se retourner contre vous !


Iléana Métivier

Respect, Amour, Tolérance, Espoir…
Voici mes valeurs, celles que je m’efforce de transmettre dans mes écrits. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis auteure, partager un message de Paix Universelle m’anime et m’inspire.
Si ces mots réveillent en vous une sensation positive, même infime, bienvenue dans mon univers !

Ileana Métivier en 5 questions

Tout d’abord, je tiens à te remercier d’avoir accepté de répondre à mes questions.
Le principe est simple, pour chacun des auteurs de ce recueil, je vais poser cinq questions, chaque fois les mêmes. Pas besoin de faire un roman pour les réponses, quelques mots suffisent souvent à dire beaucoup de choses.

Pourquoi avoir décidé de participer à ce recueil contre le harcèlement de rue ?

Ce sujet est important pour moi. J’ai déjà été victime de harcèlement, toujours de la part d’hommes ou de garçons irrespectueux. Et c’est tellement courant… je ne connais pas une femme qui n’a jamais essuyé des regards ou des mots graveleux. Je trouve ça scandaleux. Tout comme certaines valeurs sociétales !
J’ai aussi été témoin de scènes de harcèlement, et le silence des gens m’a toujours interpellée. J’ai moi-même gardé le silence une fois et c’est d’ailleurs cette scène qui m’a inspirée pour Baume au cœur.

Qu’espères-tu comme réaction de la part des lecteurs face à ce recueil ?

J’espère éveiller leur part lumineuse, celle emplie de courage et solidaire pour que, la prochaine fois qu’ils seront témoins d’une telle scène, ils osent. En s’interposant ou en lançant un simple regard de soutien, chacun.e agit à son niveau !
J’espère aussi que toutes les victimes se sentiront moins seules.

Crois-tu que ce recueil aura un impact sur la manière d’agir des gens ?

Je l’espère de tout mon cœur !

Quelle serait, selon toi, la solution pour venir à bout du harcèlement, et ce, peu importe la forme qu’il prend ?

Je suis convaincue que l’entraide peut venir à bout du harcèlement. Les agresseurs se nourrissent de la peur qu’engendre leur comportement, il ne tient qu’à nous de stopper ça !
L’éducation et l’apprentissage de la remise en question me semblent aussi des points primordiaux à aborder pour que ces agissements s’éteignent.

Que ce soit à la victime ou au harceleur, quel message voudrais-tu leur faire passer ?

C’est une question difficile… J’aimerais qu’ils aient la force de reconnaitre leur « statut ».
Être victime n’est pas être faible (avec tous les préjugés péjoratifs que ce terme peut éveiller en nous).
Se reconnaitre en tant que harceleur et changer de comportement demandent une profonde remise en question. Profonde, mais pas impossible !

Eh bien voilà, c’est terminé, encore une fois je te remercie d’avoir pris un peu de ton temps pour répondre à mes questions.

Si tu as autre chose à dire, ce petit moment est pour toi, que cela concerne le recueil ou pas peu importe, tu peux dire ce que tu veux sans aucune censure de ma part.

Je vous invite à découvrir mon univers ici : (voir plus bas)

Merci à toi, Brigitte, de te mobiliser de la sorte pour faire connaitre ce recueil. Merci également à toutes les personnes qui nous liront et prendront le temps d’en parler autour d’elles.

À bientôt,

Iléana

Retrouvez Iléana Métivier sur :
Son site - Facebook - Amazon

2 commentaires sur « Des auteurs auto-édités se mobilisent contre le harcèlement de rue – Nouvelle #1/17 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *