Amber Farrell #3 – La piste du loup » Mark Henwick

Editeur : Milady

Livre : ICI

« Il fallait être extraordinairement courageux, ou incroyablement stupide, pour faire ce genre de chose. »

Après avoir réussi de justesse à empêcher une guerre entre Athanates, Amber pensait pouvoir souffler quelque temps. Mais lorsqu’un loup rénégat entreprend de frapper au cœur de sa ville natale, c’est Amber qui se retrouve chargée de mettre un terme à ses actions. Alors qu’elle commence à peine à maîtriser ses pouvoirs d’Athanate, la meute locale veut l’obliger à se soumettre à son alpha, et les adeptes la soupçonnent d’être elle-même sur le point de succomber aux tentations de la magie. Et son ancienne unité militaire vient de se lancer à ses trousses…

 

⭐⭐⭐⭐⭐

La pauvre Amber Farrell n’est pas au bout de ses peines, que ce soit avec son côté Métamorphe, son côté Athanate, ou encore son côté Adepte, on peut dire qu’elle a fort à faire pour réussir à faire que ces trois côtés d’elle-même s’entendent. Mais ce n’est pas tout, non seulement ses « personnalités » ne sont pas simples à gérer, mais que dire alors des Athanates eux-mêmes, ou encore la Meute … autant vous dire que je ne voudrais pas être à sa place.

A cela, ajoutez en plus le fait que son ancienne unité la recherche, qu’elle doit encore trouver le loup solitaire qui fait des ravages, que si le danger Matlal est écarté, cela n’empêchent pas les loups qui le suivaient de toujours être actifs et d’être une menace pour la meute de Denver.

Plus nous avançons dans les tomes, plus cela devient presque mission impossible pour Amber, et pourtant, je n’ai pas cette impression de trop. C’est vrai que j’espère que Amber finira par trouver les solutions, même si ce n’est pas gagné, si cela semble juste impossible qu’elle puisse avoir un jour enfin un peu de repos amplement mérité. Amber, c’est le genre de femme qui semble porter le destin du monde sur les épaules, que si elle n’y arrive pas, personne d’autre ne le pourra. Bien souvent, on ressent le trop de rebondissements, le trop de suspens, et cela donne dans l’exagération, pourtant, ici, avec Amber Farrell, à aucun moment je n’ai eu cette impression. Il faut pourtant avouer que des rebondissements et des emmerdes qui s’accumulent, elle est plutôt la reine à ce niveau.

Ce n’est pas le genre de saga avec laquelle on s’ennuie, ni celle qui vous donne envie d’abandonner après tel ou tel tome. C’est justement le contraire je trouve, plus j’avance dans l’aventure, plus j’en veux encore. Ce troisième opus est le plus conséquent en nombre de pages, et croyez-moi qu’il les fallait largement pour en arriver là, mais malgré tout il se lit assez rapidement grâce aux enchaînements de l’auteur qui permettent que le rythme ne ralentisse pas, qu’il se passe toujours un truc qui nous donne envie de continuer de tourner les pages à un rythme effréné.

De ce que j’ai déjà pu lire certains avis sur le net pour les tomes précédents, Amber Farrell serait un mélange de plusieurs héroïnes. Moi, je ne trouve pas qu’elle ressemble à une autre, ni à un mélange d’ailleurs, pour moi, Amber est une héroïne unique, que j’ai aimée d’entrée de jeu avec le tome 0.5 qui nous donne les bases de cette aventure. Pour moi c’est une héroïne singulière qui tente de rester la tête hors de l’eau malgré tout ce qui lui tombe dessus, une héroïne unique et qui fait au mieux avec ce qu’elle a pour qu’il n’arrive rien aux personnes qu’elle aime ou apprécie. Une héroïne avec ses qualités et ses défauts, une héroïne qui ne se prend pas la grosse tête.

Si vous n’avez pas encore débuté cette saga, je vous suggère de vous y mettre sans tarder, vous ne pourrez que l’aimer, même si elle aura l’art et la manière de vous mettre les nerfs en pelotes à de nombreuses reprises, vous deviendrez rapidement des addicts ^_^

– Je suis la Maison Farrell, et je suis responsable de ma Maison devant les Athanate. Cette responsabilité passe par l’entremise de la Maison Altau, dont ceci est le fief. Je lui ai prêté serment sur mon Sang. Je suis parfaitement consciente que, tout comme je suis responsable devant lui, il est responsable devant l’assemblée des Athanate. Pour cette raison, il disposera à son gré de ma vie et de ma Maison.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :
#0 L'origine
#1 La morsure du serpent
#2 La voix du dragon

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *