Blood Of Silence #4 – Klaxon » Amheliie & Maryrhage

Éditeur : Autoédition

Livre : ICI

Klaxon est le Sergent d’Armes du club de bikers « Blood Of Silence ». Savage, quant à lui est le dernier arrivé au sein du MC, drôle et fidèle à son club, il attache une importance particulière à le faire enrager. En effet, entre le Sergent d’Armes et l’Irlandais, depuis le premier jour, règne une animosité inexplicable pour le reste des membres. Et lorsque le club doit payer une dette auprès de l’un des truands pour lequel ils travaillent, les deux Blood se retrouvent à travailler en duo sur cette affaire délicate et dangereuse. Tous deux fidèles aux lois du club, ou être gay est punissable de mort, ils vont vite se rendre compte que la rancœur qu’ils se vouent l‘un à l’autre n’est qu’une échappatoire au désir qui les unis. Pour leurs frères, ils vont devoir mettre leurs différents de côté. Pour leur vie et leur place au sein des Blood Of Silence, ils devront faire taire cette attirance au risque s’ils y succombent, d’en payer le prix.

❤❤❤❤❤

QUAND L’INTERDIT ABOUTIT A UN ÉNORME COUP DE CŒUR ! 

Ce quatrième tome, je l’attendais avec impatience, je pense qu’Alouqua est d’accord avec moi. J’avais d’une part, hâte de découvrir le personnage de Savage, pour faire mon choix entre lui et Liam… et puis bah Klax ne m’avait pas laissée indifférente non plus… Alors les deux ensemble, ça a été un véritable feu d’artifice.

Klax est le sergent d’armes des Blood of Silence, et Savage fait partie du MC depuis maintenant trois ans, dès le premier regard, ces deux-là se sont détestés… Mais était-ce vraiment le cas ? Ne pouvait-ils vraiment pas se supporter ? De la haine à l’amour, il n’y a qu’un pas…

RÈGLE 17 DES BLOOD OF SILENCE :

L’HOMOSEXUALITÉ, LA PÉDOPHILIE, ET LA ZOOPHILIE SONT DES PRATIQUES INTERDITES AU SEIN DU CLUB ET PUNISSABLES DE MORT.

Vous l’aurez compris, il est question d’interdit dans ce quatrième opus… L’homosexualité n’est pas tolérée au sein du MC, Klax et Savage le savent… Mais que faire quand l’attirance est plus forte que la raison ?

Cela fait maintenant trois ans que Klax et Savage luttent contre leur désir. Savage est conscient de son attirance pour Klax et il le vit plutôt bien étant donné qu’il est bi-sexuel… Ce n’est par contre pas la même chose pour Klax qui ne veut pas assumer ses envies. Il est hétéro et il a du succès auprès des femmes, il ne comprend pas pourquoi il est attiré par Savage, il n’a pas envie de l’être et ça lui prend sévèrement la tête… Du coup cela entraîne une ambiance de mort dans le MC car ils sont sans arrêt en train de se battre…

Les Blood of Silence ont tout sauf besoin que deux de leur membres soient déconcentrés pendant leur boulot. Ils sont sans cesse fasse au danger et la moindre inattention pourrait être mortelle.

UNE INTRIGUE QUI OSCILLE ENTRE DÉSIR INTERDIT, TENSION SEXUELLE, DANGER, ACTION ET ROMANCE.

Dans ce quatrième opus, on replonge dans l’univers des Blood, ils se remettent difficilement d’un drame qui s’est produit à la fin du tome précédent, il est temps de panser les blessures avant de reprendre le cours normal des choses. Les Hell’s Pussy sont devenues de véritables alliées, elles font maintenant partie de la grande famille des Blood. La tension est à son maximum dès le début, nos héros vont se voir confier une mission de la plus haute importance, sauf que voilà le danger est omniprésent et tous ont des personnes à protéger.

Klax et Savage vont devoir faire équipe, c’est la seule solution que Creed et H ont trouvés pour essayer de crever l’abcès entre eux… Sauf qu’imaginez Klax et Savage seuls pendant plusieurs à bosser sur une mission dangereuse qui pourrait les mener à leur perte. Comment vont-ils combattre le feu qui couve entre eux ? Quand on s’approche du feu, on se brûle.

DES REBONDISSEMENTS QUI RELANCENT SANS CESSE L’INTRIGUE ET QUI ONT DE SACRES RÉPERCUSSIONS SUR LA VIE DE NOS HÉROS ! 

J’ai l’impression que plus j’avance dans cette saga et plus je dévore les tomes. Ce quatrième opus est particulièrement addictif… Tout est là pour passer un moment de lecture exceptionnel. L’univers des Blood est toujours aussi passionnant ! C’est sombre, dangereux, assez angoissant par moment, alors si vous ajoutez deux hommes qui se déchirent autant qu’ils se désirent, cela donne un sacré bordel.

Il y a une véritable continuité dans l’histoire de fond, on retrouve tous les Blood et les Chattes des Hell’s Pussy, ils continuent leurs affaires et vont devoir une fois de plus surmonter des épreuves de taille. Il y a beaucoup d’action, le danger apporte une tension supplémentaire, et l’interdit de la romance est renversant.

Entre Klax et Savage tout est brutal. Les bagarres, le sexe et leurs sentiments… Ils forment un duo du tonnerre. J’ai adoré l’évolution de leur histoire, ils sont obligé de taire leur relation, rester dans l’ombre et sans cesse se cacher aux yeux des autres… Ils vont passer par beaucoup de phases, se heurter et se consumer. J’ai adoré la dynamique de leur romance, c’est vraiment à couper le souffle. Ils sont virils et passionnés.

DU SEXE ABSOLUMENT GRISANT, BRUTAL ET ORGASMIQUE ! 

Impossible de faire l’impasse sur l’érotisme de ce quatrième opus… Je n’ai pas de mot pour vous dire à quel point j’ai aimé l’aspect érotique de l’histoire. Il y a d’abord cette tension sexuelle omniprésente qui entraîne de la frustration… Puis nos héros dérapent pour notre plus grand plaisir… Il s’enlisent dans une relation interdite et ils savent très bien qu’à un moment donné ils finiront par craquer et à ce moment là… ô joie ! Les scènes de sexe sont torrides, à tel point que je n’en pouvais plus. Il faut savoir que nos autrices savent écrire du sexe à sensation forte, le sexe n’est pas gratuit, il découle naturellement de l’attirance de nos deux héros. Le sexe est nécessaire, vital et bien écrit. Attention, c’est chaud et assez détaillé mais je vous assure que vous allez adorer !

J’ai fais mon choix d’ailleurs, Savage a détrôné Liam, il a pris la place de mon Irlandais préféré !

EN BREF : 

Gros coup de cœur pour ce quatrième opus qui met la barre très haut ! Klax et Savage envoient du lourd, j’ai adoré leur histoire et la façon dont elle s’est épanouie. L’univers des Blood prend de l’ampleur, l’intrigue est pleine de danger, et j’aime toujours autant la grande famille que l’on retrouve tome après tome ! On se retrouve très vite avec le cinquième opus <3

« Je range tout ce bordel, et alors que je m’apprête à jeter les pubs, une d’entre elles retient mon attention. C’est une carte postale kitch de Los Angeles. Une plage à perte de vue avec la mer, le soleil et surtout une paire de fesses portant un bas de maillot de bain avec écrit dessus « SEXE ».
Qu’est-ce que c’est cette connerie. 
Je la retourne et manque de la faire s’échapper de ma main en lisant ce qu’il y a écrit en noir et d’une écriture brouillonne.
« Je serais de retour dans cinq jours. Prépare ton cul l’Irlandais. J’arrive.

K »


❤️❤️❤️❤️❤️

Comme le dit si bien Marlène juste au-dessus, nous étions pressées d’enfin découvrir ce quatrième opus qui concerne Klaxon et Savage. Cet opus est celui que j’ai lu le plus vite jusqu’à maintenant, il faut dire que Klax et Sav, c’est quelque chose, c’est simplement jouissif à tout les points de vue.

Cet opus, c’est un feu d’artifice, ne vous arrêtez pas sur le fait que ce soit un MM si vous n’êtes pas fan de ce style, parce que vous allez rater quelque chose. Avec ce couple interdit, c’est explosion de sensations, désintégration de petites culottes, effet garanti immédiat.

Entre Klaxon et Savage, c’est très tendu depuis l’arrivée de l’irlandais à l’aéroport, dès le départ ils semblent se vouer une haine sans limites, les deux hommes dans la même pièce et c’est à vos risques et périls. Des coups, des piques, tout est bon pour faire chier l’autre, mais au fil des mois cela devient tellement tendu que cela en devient invivable pour les autres membres du club. Dernière chance pour nos deux bikers, faire équipe sur une mission à risques élevés, mission qu’ils doivent exécuter afin de rembourser une dette, une mission tellement risquée que s’ils se loupent, c’est leurs vies qui sont en jeux mais également celles de tout le club des Blood of silence ainsi que leurs familles.

La tension et l’attirance entre eux sont palpables, bien que cela soit interdit dans les règles des Blood of silence, il faut parfois savoir braver l’interdit pour pouvoir atteindre le bonheur en arrêtant de se voiler la face. Klax a toujours aimé les femmes, jamais il n’a été attiré par un seul homme, alors pourquoi ressent-il cette frustration et ce besoin de posséder l’irlandais ? Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez lui ? Il a difficile d’admettre cette attirance, pour lui c’est impensable, mais à un moment il faut bien se rendre à l’évidence. L’avantage de Savage, c’est qu’il assume le fait d’âtre autant attiré par les femmes que par les hommes, après tout, ce que le club ne sait pas ne peut pas lui faire de mal. Lui, il sait qu’il veut absolument le sergent d’armes des Blood of silence, c’est un besoin, pour lui c’est une évidence.

La proximité durant la mission va leur permettre de mettre pas mal de choses à plat, même si c’est une ambiance assez tendue et que les poings continuent de pleuvoir, il faudra bien que Klax se rende à l’évidence qu’il est attiré par l’irlandais, alors celui-ci va tout mettre en œuvre pour que cette évidence soit enfin admise.

En même temps ils n’ont plus vraiment le choix, c’est soit ils font ce qui doit être fait pour s’entendre, soit leurs places au sein du club est mises en jeu, et personne ne veut en arriver à ce point. Mais comment faire lorsque votre désir est de transgresser une de vos règles de vie ? Autant vous dire que c’est chaud, que nous ne sommes pas dans le caliente, mais c’est juste explosif. Comment ne pas avoir de coup de cœur pour Klax et Sav ? Impossible.

Je détourne le regard, je suis dégoûté par moi-même parce que c’est contraire à ce que je suis, c’est contraire à mon monde et j’ignore comment le gérer. Il y arrive cet enfoiré, lui rien ne le gêne de toute façon et si j’ai peu de principes dans la vie, le club est ma priorité. Rien ne viendra se mettre en travers de mon devoir envers les Frères. Pas même le cul d’un Irlandais.
Retrouvez nos avis sur les opus précédents : 
#1 Hurricane & Creed
#2 Liam
#3 Sean

Un commentaire sur « Blood Of Silence #4 – Klaxon » Amheliie & Maryrhage »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *